Live now
Live now
Masquer
Plateau_d’un_étudiant_au_Restaurant_Universitaire_d’HECParis
Vie étudiante

Fin du repas à un euro : l’annonce reste en travers de la gorge des étudiants

Alors qu’il avait été généralisé en janvier dernier, le repas à un euro pour tous et toutes ne sera pas maintenu à la prochaine rentrée.

Lors de la rentrée universitaire 2021, il n’y aura plus de repas à un euro pour tous les étudiants. Voilà l’une des annonces faites ce vendredi 9 juillet par la ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal.

Le dispositif n’aura donc pas fait long feu : le repas à un euro avait été généralisé en début d’année 2021 afin d’aider l’ensemble des étudiants et étudiantes durement touchées par la crise sanitaire. En septembre prochain, les non-boursiers ne pourront donc plus y prétendre.

La nouvelle est évidemment loin d’enchanter les premiers concernés, qui s’étonnent de voir cette mesure disparaître alors que leurs difficultés, leur précarité, leur vulnérabilité sont toujours là.

Une pétition a été lancée par une étudiante, Imane Ouelhadj, pour inciter le ministère à revenir sur sa décision. :

« Le repas à 1€ n’a pas suffi à répondre à mes difficultés, mais il m’a permis d’avoir accès à un repas équilibré à bas coût et donc de faire quelques économies. Je n’aurais même plus cela à la rentrée.

Et je ne suis pas la seule, nous sommes 73% d’étudiant·e·s à ne pas avoir accès aux bourses. Pourtant, près d’un étudiant·e·s sur deux se salarie. Nous sommes donc bien loin de 73% d’étudiant·e·s aisé·e·s, n’ayant pas besoin de soutien de l’État. Nombre d’étudiant·e·s non-boursier·e·s rencontrent de grandes difficultés : c’est normal puisque les bourses ne représentent pas notre situation, mais celle de nos parents et dépendent de notre nationalité. »

Début juin, une proposition de loi visant à instaurer un ticket restaurant d’un montant de 6,60 euros pour les étudiants a été examinée au Sénat. Frédérique Vidal se dit néanmoins opposée à cette mesure, estimant « ne pas être convaincue que les étudiants trouvent pour le prix du ticket un repas équilibré et de qualité ». 

Enfin davantage de places en Master ?

On vous en parlait sur Madmoizelle, la grogne des L3 privés de master s’est affichée sur Twitter. Est-ce en réaction que le ministère de l’Enseignement supérieur a aussi annoncé que 3.000 à 4.000 places supplémentaires seront ouvertes à compter de la rentrée ?

Notons quand même un bémol, puisque selon Le Monde, les places seront « seulement dans les masters les plus demandés ». Sans oublier qu’une nouvelle plateforme devrait faire son apparition, « sur le modèle de Parcoursup », pour gérer les candidatures et les vœux des étudiants et étudiantes.

À lire aussi : En 2020, le nombre de jeunes pauvres et précaires a presque doublé

Les Commentaires
6

Avatar de megann31
14 juillet 2021 à 21h32
megann31
J'ai la chance d'être sortie de mes études sans trop de casse mentale (même si mes proches gardent des souvenirs forts de mes crises de larmes à chaque réinscription/ choix d'UE avec des sites qui plantaient, pas assez de places dans les cours/options des systèmes d'inscriptions qui pouvaient pousser au burn out avant même le début des cours, des secrétaires dans les choux quand elles n'étaient pas en pause madeleine en pleine phase d'inscription), mais là c'est au delà de la maltraitance psychologique.
On a quand même une jeunesse hyper méritante et résiliente face à ce qu'on leur met dans la tronche actuellement et ils en rajoutent en leur otant toute chance de s'en sortir.
Pourquoi systématiquement sacrifier les jeunes alors que c'est censé être l’avenir? Que l'on se plaint de plus trouver de psy/orthophonistes/dentistes/médecins?
Parmi ceux qui craqueront et se résigneront à un taf alimentaire pour le restant de leur vie il a avait certainement des futurs professionnels qui auraient été géniaux et peut être plus humains du fait de leur parcours "atypique" pour ces voies qui vont redevenir celles des privilégiés.
9
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Vie étudiante

Vie étudiante
Contre la précarité étudiante grandissante, l’Unef veut la création d’une allocation d’autonomie

Contre la précarité étudiante grandissante, l’Unef veut la création d’une allocation d’autonomie

Anthony Vincent

17 août 2022

6
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Jobs et études
temoignage-ecole-developpeuse-oclock
Sponsorisé

Apprendre le métier de développeuse à la maison, c’est possible ! Une étudiante nous raconte

Eva Dillais

10 juin 2022

12
Actualité mode
Une étudiante à la Casa93

Fièrement installée dans le 93, l’école Casa93 change la mode

Anthony Vincent

05 juin 2022

3
Féminisme
pharmacie-enquete-violences-sexistes-et-sexuelles-Tbel-Abuseridze-Unsplash

1 étudiante en pharmacie sur 2 a déjà subi du harcèlement sexuel, selon une enquête choc sur les facs de pharma

Maëlle Le Corre

02 fév 2022

3
Témoignages
verres qui trinquent

Mes années de « fête étudiante » ? C’était une vie d’alcoolique, et je le suis encore

Aïda Djoupa

27 jan 2022

35
Actu en France
frederique vidal universites assemble nationale

Les universités en danger ? Vidal se veut rassurante après les annonces crispantes de Macron

Maëlle Le Corre

21 jan 2022

6
Vie étudiante
Femme triste devant son ordinateur

La santé mentale des étudiants ne s’arrange pas : les psys s’attendent à un tsunami de dépressions

Vie étudiante
kojo-kwarteng-unsplash-etudiante – format vertical

Des examens en présentiel et sans jauge : les annonces de Frédérique Vidal inquiètent les étudiants

Maëlle Le Corre

29 déc 2021

10
Psychologie
Étudiante chez une psy

Les étudiants ont-ils vraiment profité des séances de psy gratuites lancées par le gouvernement ?

La carrière s'écrit au féminin

1 2 3 4 5 6 7 8 9