Comment repérer des fake news ? Les conseils des spécialistes

Parce que certaines fake news paraissent plus plausibles que d'autres, difficile de les repérer. Dans une vidéo, l'AFP donne des conseils pour les identifier et éviter de les propager.

Comment repérer des fake news ? Les conseils des spécialistes

Distinguer le vrai du faux sur Internet est parfois casse-tête.

Même les plus aguerries d’entre nous tombent dans le panneau : une info lue en diagonale, une source pas vérifiée, un coup de sang et zou, en un clic, nous pouvons contribuer au relais d’une fake news.

L’AFP donne des conseils contre les fake news

Pour lutter contre ce fléau et aider les internautes à s’y retrouver, l’Agence France Presse (AFP) dont le rôle est de collecter, vérifier et diffuser l’information aux médias a partagé quelques bonnes pratiques dans une vidéo de 5 minutes.

1. En cas de doute, ne partagez pas

2. Lisez les commentaires

3. Regardez les détails

4. Copiez/collez le texte

5. Effectuez une recherche inversée

6. Vérifiez la source

Dans notre société de l’info où tout va très vite, même l’AFP commet des erreurs.

Pas plus tard qu’en octobre, elle a par exemple relayé la fake news affirmant qu’un homme soupçonné d’être Xavier Dupont de Ligonnès avait été arrêté en Écosse.

Comment éviter de propager des fake news ?

À ces 6 conseils, j’en ajouterai quelques-uns pour accroître notre vigilance.

Ne réagis pas, réponds

Les réseaux sociaux sont conçus pour nous indigner et nous engager. Le meilleur moyen d’éviter de se faire avoir, ça reste… de ne rien faire.

C’est un des principes fondamentaux de la méditation : pour distancier ses émotions et ne pas les subir, nous pouvons choisir de répondre au lieu de réagir.

La différence entre les deux ? Le temps qui s’écoule !

Christophe André, un psychiatre très médiatisé, connu pour ses méthodes simples de méditation, parlait assez justement de cette différence dans un épisode très juste de sa série de l’été sur France Culture.

Même si au début, il est difficile de se retenir, tu verras qu’on prend vite le pli de tourner 7 fois ses mains autour du clavier avant de partager une info qui nous choque !

Renseigne-toi sur les vrais détenteurs de l’info

À la fac, j’avais eu un cours super intéressant sur la concentration des industries médiatiques.

Aujourd’hui, la grande majorité de tes sources premières d’information est détenue par des grands groupes, des hommes (oui, souvent des hommes) de pouvoir qui défendent des intérêts commerciaux et politiques.

Comme le montre cette carte du Monde Diplomatique, à la tête du Monde, de Libération, du Figaro ou du Nouvel Obs, on trouve des actionnaires qui sont en mesure de taire ou de promouvoir certaines informations.

Aucune information n’est à 100% neutre ni objective. À toi de faire la part des choses lorsqu’une actualité te parvient.

Demande-toi pourquoi ça t’indigne

Les fake news jouent avec notre colère.

Si tu es fatiguée de t’indigner, un des premiers pas est de comprendre d’où vient la source de cette émotion et d’être consciente que quand tu l’exprimes, c’est la structure qui la diffuse qui gagne.

Et si tu veux en finir avec cette colère, eh bien cet article devrait t’aider !

Et toi, c’est quoi ton rapport aux fake news ? Comment les repères-tu ?

Marie

Marie

Quand Marie ne jongle pas entre les box madmoiZelle, elle t'invite à chanter (faux et fort) aux Grosse Teuf, à te marrer aux One mad show et à t'émerveiller aux CinémadZ. Fière Poufsouffle, elle est incollable sur les actus de Daniel Radcliffe grâce à sa Google Alert quotidienne (à 18h).

Tous ses articles

Commentaires

Marie

les contenus fake plaise beaucoup plus que les contenus zététiques, ils sont donc bien plus mis en avant par l'algo
Ah c'est drôle que tu parles de ça, je suis justement en plein dans un rapport du CSA qui vient de sortir et qui analyse la diversité des opinions représentée dans les vidéos recommandées par l'algorithme de YouTube et... les premières conclusions ne semblent pas aller dans ce sens, contrairement à ce que j'observais aussi !
 
Dernière édition :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!