Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Société

Facs : la grève des enseignants-chercheurs

02 fév 2009

Le Snesup-FSU, syndicat majoritaire dans les facs, affirme que la grève des enseignants-chercheurs affecte ce lundi «au moins 45% des activités d’enseignement» dans les universités françaises.

Les profs sont vent debout contre le projet de réforme de leur statut que Valérie Pécresse, ministre de l’Enseignement supérieur, cherche à leur imposer.

Au programme : de nouvelles modalités de recrutement, une gestion des ressources humaines confiée à chaque établissement, de nouvelles conditions de travail et une évaluation des personnels tous les quatre ans (le détail ici).

Cette grève, qui touche aussi les instituts de formation des maîtres, les instituts de sciences politiques et de nombreux IUT, pourrait bien durer.

Le Snesup-FSU refuse  » la toute puissance des présidents d’université dans une gestion locale des carrières, la dévalorisation du rôle du Conseil national des universités et le mépris des enjeux, des cohérences disciplinaires et des libertés scientifiques». Il appelle « à l’intensification de la grève à partir de ce lundi ».

Qu’en penses-tu madmoiZelle étudiante ?  Ta fac est-elle concernée, soutiens-tu cette grève des profs ?

Les Commentaires
201

Avatar de Senko
22 mai 2009 à 11h25
Senko
AG réunissant moins de 1000 personnes, Mercredi. Ah oui, la reprise des cours permet le maintien de la mobilisation, on voit ça...
Proposition de blocage total et immédiat rejetée, mais Lundi, réunion UFR par UFR pour vérifier que la motion A est bien appliquée partout (on va rire : entre le contrôle continu dans l'UFR d'histoire de l'art, la reprise de cours pure et simple en LE-LEA et les journées de 8h30 à 20h30 en géographie, je vois pas qui l'applique réellement, c'te motion...). Si ce n'est pas le cas, printemps des chaises afin de bloquer jusqu'à ce qu'on arrête de se faire b***** par la présidence.
Certains profs jouent la résistance, refusent de participer aux "activités pédagogiques" maintenant qu'on assiste à une simple reprise des cours, continuent la rétention des notes, etc.
L'intention de faire tenir des examens en Juin malgré le vote des étudiants, profs et personnels de la fac commence à être de plus en plus clairement affichée.

Ma prof de littérature japonaise nous a expliqué son point de vue de manière plus calme, mercredi : si le blocage reprend maintenant, il continuera en Septembre, et la fac sera... enfin, rien, quoi. Et selon elle, ça arrange bien le gouvernement, qui n'a strictement rien à foutre des facs de sciences humaines et sociales.
Je comprends et partage son point de vue, dans le sens où, si la mobilisation doit continuer, il va falloir trouver d'autres moyens pour la rentrée ; mais je maintiens mes positions en ce qui concerne la situation actuelle : recommencer de dispenser le savoir, oui ; chercher à tout prix à le sanctionner par des exams juste pour la forme, non. Reprendre les cours comme si rien ne s'était passé revient à s'amender des événements récents ; et organiser des exams sur quelques cours par-ci par-là est simplement stupide.
0
Voir les 201 commentaires

Plus de contenus Société

Actualités
manifestation soutien iran Mahsa Amini – melbourne – Matt Hrkac

Face à la répression violente en Iran, que peut-on faire pour aider les Iraniennes ?

Maëlle Le Corre

27 sep 2022

SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Psychologie
Megan Thee Stallion a ouvert un site pour la prise en charge de la santé mentale

Megan Thee Stallion crée un site pour une meilleure prise en charge de la santé mentale

Anthony Vincent

27 sep 2022

Actualités
giorgia meloni grazie italia – euronews

Italie : le parti post-fasciste de Giorgia Meloni remporte les législatives

Maëlle Le Corre

27 sep 2022

2
Actu mondiale
Todd Cravens / Unsplash

Autour de New York, les baleines reviennent après des décennies de travail de préservation

Aïda Djoupa

27 sep 2022

Daronne
[Site web] Visuel horizontal Édito

935 millions pour revaloriser l’enseignement : mesures engagées ou simple effet d’annonce ?

Chloé Genovesi

27 sep 2022

Société
20210819_julienbayou_greenbow wikimedia commons

Après sa démission, Julien Bayou se défend en dénonçant une instrumentalisation des violences sexistes et sexuelles

Maëlle Le Corre

26 sep 2022

Développement personnel
pexels-koolshooters-attente waiting mode – format vertical

Un rendez-vous à 14h, et bloquée dès le matin ? Pas de panique, c’est le waiting mode

Pop culture
Interview d’Elsa Miské, co-créatrice du jeu Moi c’est Madame

Lutter contre le sexisme dès l’adolescence, c’est la promesse du jeu de cartes Moi c’est Madame

Anthony Vincent

25 sep 2022

Actu en France
livres unplash

Fin de la quasi-gratuité des frais de livraison de livres : mauvaise nouvelle pour le marché du livre ?

Maya Boukella

23 sep 2022

21
Actu mondiale
giorgia meloni vox – vertical

En Italie, la possible arrivée au pouvoir de Giorgia Meloni fait craindre le pire aux féministes

La société s'écrit au féminin