Focus sur les violences médicales infligées aux personnes intersexes

Connais-tu la réalité de la prise en charge médicale des personnes intersexes pendant leur enfance, et les violences qui en découlent ? Esther Reporter t'explique tout dans sa dernière vidéo !

Focus sur les violences médicales infligées aux personnes intersexes

Au mois de mai 2020, j’ai été interpellée sur Instagram et Twitter par un thread très violent qui m’a révélé une réalité que je ne connaissais pas : les violences médicales subies par les personnes intersexes dans leur enfance.

Les témoignages de personnes intersexes sur des violences médicales

Dans ce thread, Coralie, une personne intersexe, témoignait de toutes les opérations et violences qu’elle a subies depuis sa tendre enfance.

Après sa publication, ce post a rapidement engendré de nombreux partages, réactions, puis d’autres témoignages.

Hier, dimanche 19 juillet 2020, Esther Reporter s’est saisie du sujet dans une vidéo sur sa chaîne YouTube dans laquelle elle a interviewé une représentante du Collectif Intersexe et Allié·es.

L’objectif de cette vidéo : que chacun et chacune s’éduque, s’informe et comprenne en quoi il est urgent que les lois changent pour bannir les mutilations génitales dont sont victimes les personnes intersexes dès leur naissance.

Esther Reporter te parle des personnes intersexes

*le prénom a été modifié

Une personne intersexe est née avec des caractères sexuels (génitaux, gonadiques (testicules et ovaires) ou chromosomiques) qui ne correspondent pas aux définitions binaires types des corps masculins ou féminins (selon l’ONU).

Dans la vidéo d’Esther, on apprend qu’il y aurait autant de personnes intersexes que de personnes nées avec un jumeau ou une jumelle.

Par le prisme du corps médical, ces variations des caractéristiques sexuelles sont vues comme des « anomalies du développement sexuel », et non pas comme de simples variations morphologiques — ce qui est, selon Gabrielle*, la représentante du Collectif Intersexe et Allié·es, la principale source du problème.

Esther Reporter t’explique ensuite en quoi consistent les opérations de modification du corps des personnes nées intersexes pour les faire conformer au corps type genré féminin ou masculin, à un âge très jeune auquel les personnes concernées ne peuvent pas donner leur consentement.

Des opérations ou traitements hormonaux qui durent parfois toute la vie, engagés par des parents parfois mal informés, n’ayant pas toujours conscience des méthodes alternatives existantes.

Dans le reste de sa vidéo, Esther t’explique comment le Collectif a essayé de faire changer ces pratiques en se reposant sur la loi bioéthique, et fait intervenir Bastien Lachaud, député de la Seine-Saint-Denis, ainsi que Thomas Norbert, collaborateur parlementaire Député Raphaël Gérard, ou encore Jean-François Mbaye député du Val-de-Marne.

Elle t’apprend tout sur la complexité du cheminement politique pour mener à une meilleure protection et une démédicalisation de la prise en charge des personnes intersexes (qui n’est pas encore une réalité), avec beaucoup de pédagogie et de simplicité.

Mais surtout, elle te donne des clés si tu veux toi aussi agir à ton échelle pour mettre ta pierre à l’édifice !

N’hésite surtout pas à encourager Esther et à la soutenir en t’abonnant à sa chaîne YouTube, à son compte Instagram @estherreporter et en commentant son travail positivement si tu l’apprécies !

À lire aussi : Les bonnes nouvelles du féminisme du mois de juin sont là pour te faire kiffer !

Oceane

Oceane

Océane est chargée des témoignages sur madmoiZelle ! Sa passion, c’est vos vies, surtout quand elles lui font réfléchir à la sienne. Elle aime aussi le froid, les arbres et les avocats.

Tous ses articles

Commentaires

winetrotteuse

Bonjour,
C'est un article intéressant mais incomplet à mon point de vue ....
On ne parle pas de la situation dans les autres pays.
On ne donnes la parole ni aux patients ni aux équipes médicales ni aux parents.
On ne parle que de l'intervention et en aucun cas de tout le suivi qu'il peut y avoir autour.
Et surtout on ne parle pas de l’évolution de la prise en charge.
Le sujet est tres complexe , malheureusement il ne peut pas être traité en 15 minutes.
 
Dernière édition :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!