EnjoyPhoenix harcelée après ses propos sur Seb La Frite

Après avoir dit que Seb La Frite n'était pas à son goût, dans une vidéo avec Gaelle Garcia Diaz, EnjoyPhoenix a été la cible d'un flot de commentaires haineux. Voici comment la youtubeuse a répondu à ce cyber-harcèlement.

EnjoyPhoenix harcelée après ses propos sur Seb La Frite

Ce n’est pas la première fois que EnjoyPhoenix est la cible de commentaires haineux sur le Web.

Suite à sa collaboration avec Gaelle Garcia Diaz, la youtubeuse a essuyé une vague de harcèlement face à laquelle elle a décidé d’agir. 

EnjoyPhoenix ne trouve pas Seb La Frite à son goût

Dans cette vidéo publiée le weekend dernier sur la chaîne de Gaelle Garcia Diaz, EnjoyPhoenix se prête au jeu du « Tchoin ou Vérité » et doit répondre à des questions gênantes (sinon elle sera maquillée très salement par son hôtesse).

À la question « Quel est le youtubeur qui te plaît le moins physiquement ? », la jeune femme cite Seb La Frite, l’un des créateurs de vidéos les plus suivis du Web francophone.

« Mais Seb on t’adore », s’empresse-t-elle d’ajouter, avant que Gaelle Garcia Diaz ne conclue, avec sa finesse légendaire : « T’es trop cool mais on ne te sucera jamais la bite ».

Le youtubeur a répondu à cet aveu par un tweet marqué par l’humour qui le caractérise :

Humour qui n’a pas empêché une vague de commentaires haineux à l’encontre d’EnjoyPhoenix, et de Gaelle Garcia Diaz, de déferler sur le Web.

Une haine pure et gratuite telle que les réseaux sociaux (ou plutôt certains de leurs utilisateurs) savent la produire…

EnjoyPhoenix harcelée sur Internet

« Sale pute », « trois-tonnes », « rat crevé », « grosse bouffie »…

EnjoyPhoenix n’a partagé dans sa story Instagram que quelques-uns des propos ultra-violents sur son physique et autres injonctions au suicide que des internautes ont tenu à son égard.

Elle a décidé de ne pas en rester là.

Avec le soutien de nombreuses personnalités, comme Louise de My Better Self ou Julie de Douze Février, elle a lancé le hashtag #ÀTaMèreTuDiraisCa pour en appeler au bon sens de chacun et chacune. 

On peut débattre de l’à-propos de la question posée par Gaelle Garcia Diaz sur le physique des youtubeurs : ce n’était pas forcément la plus bienveillante des idées.

Mais lorsqu’EnjoyPhoenix évoque ses préférences personnelles, elle n’attaque pas frontalement le physique de Seb La Frite ! L’intéressé a d’ailleurs appelé les internautes au calme.

En quelques heures et parce qu’elle a décidé d’agir, EnjoyPhoenix a en tous cas transformé cette vague de haine en un flot de soutiens venus des quatre coins du Web.

Et c’est important, à mon sens, de montrer que face au harcèlement, il est possible de ne pas rester seule, de ne pas se taire, mais de dénoncer et d’être écoutée.

Espérons que le hashtag #ÀTaMèreTuDiraisCa permettra de faire évoluer durablement les mentalités !

À lire aussi : La meilleure solution contre le cyberharcèlement ? C’est toi

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

skippy01

@MorganeGirly a tout dit. Et encore une fois, j'ai l'impression cherche des circonstances atténuantes -voire excusent- les harceleurs sous prétexte que leur cible avait pas été sympa.

Alors que quand bien même elle aurait dit les pires saloperies sur Seb ça n'aurait rien excusé du tout son lynchage.

D'ailleurs, je ne comprends même pas qu'on débatte là-dessus, vu que le principal intéressé s'en fout.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!