Live now
Live now
Masquer
emilia-clarke-daenerys-rupture-anevrisme
Actualités

Emilia Clarke (Daenerys) révèle comment elle a frôlé la mort

Emilia Clarke, qui joue Daenerys dans Game of Thrones, a failli mourir deux fois. Elle explique ce qui lui est arrivé, et à quel point elle a eu peur.

À trois semaines de Game of Thrones saison 8, Emilia Clarke, l’interprète de Daenerys, a livré un long texte au New Yorker. Mais elle n’y parle ni de dragons, ni de Jon Snow.

Emilia Clarke (Daenerys) a failli mourir

Son essai s’intitule A Battle for my Life : Un combat pour ma vie. Emilia Clarke, âgée aujourd’hui de 32 ans, explique qu’elle a frôlé la mort pour la première fois juste après le tournage de Game of Thrones

saison 1.

Terrassée par une nausée intense et un fort mal de tête pendant une séance de sport, elle a quasiment perdu connaissance et a été conduite à l’hôpital.

Verdict : à 24 ans, Emilia Clarke venait de faire une rupture d’anévrisme. Elle a été opérée immédiatement, et une longue période de convalescence et de rééducation a suivi.

La jeune femme n’était, à certains moments, pas capable de prononcer son propre nom.

« Je souffrais d’aphasie, une conséquence du traumatisme subi par mon cerveau.

Alors que je balbutiais des choses sans queue ni tête, ma mère a eu la gentillesse de l’ignorer, de faire comme si j’étais lucide.

Mais je savais que j’étais diminuée.

Dans les pires moments, je voulais être débranchée. J’ai demandé au personnel médical de me laisser mourir. Mon boulot, le rêve de ma vie, était basé sur le langage, la communication. Sans ça, j’étais perdue. »

Des années plus tard, Emilia Clarke a dû être à nouveau opérée, cette fois-ci à crâne ouvert. Les médecins ont décelé un second anévrisme qui la mettait en grand danger.

Là encore, un mois de convalescence à l’hôpital a suivi.

« La convalescence a été encore plus douloureuse qu’après la première opération. J’avais l’air d’avoir traversé une guerre bien plus sanglante que tout ce que Daenerys a pu vivre.

J’ai émergé de l’opération avec un drain sortant de ma tête. Des morceaux de mon crâne ont été remplacés par du titane.

Maintenant, on ne voit plus la cicatrice qui se déroule de ma ligne de cheveux à mon oreille, mais au début je ne savais pas qu’elle ne serait un jour plus visible.

Et en plus de tout ça, je m’inquiétais constamment de perdre des compétences cognitives ou des sensations. »

Emilia Clarke s’engage pour la bonne cause

Emilia Clarke, aujourd’hui, est bel et bien remise. Elle se sent chanceuse d’avoir « triché, échappé à la mort — deux fois ».

L’actrice s’engage : elle a créé l’association Same You, pour aider les gens qui se remettent de traumas crâniens ou de crises cardiaques.

C’est pour cela qu’Emilia Clarke a raconté son histoire : pour lever le tabou, mettre le sujet sur le devant de la scène et aider d’autres personnes à survivre, comme elle.

À lire aussi : À 25 ans, j’ai affronté quatre cancers


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

8
Avatar de Mijou
22 mars 2019 à 13h03
Mijou
Mon ex a eu un gros trauma cranien à 14 ans, il a fait plusieurs mois de coma profond, et il a aujourd'hui des bouts de métal dans le crâne, une énorme cicatrice et les deux moitiés du crane pas tout à fait au même niveau (ça ne se voit pas à l'oeil nu, mais au toucher c'est impressionnant). Il a aussi eu des soucis de santé collatéraux divers liés à un si long coma pendant la puberté, notamment au niveau croissance....
Lui qui voulait devenir pompier professionnel comme la moitié des hommes de sa famille et qui adore les sports extrêmes (qu'il ne peut plus pratiquer car s'il a un choc à la tête même minime il peut en mourir) ça a foutu sa vie en l'air, et il ne s'en ai jamais vraiment remis.
Pour avoir vécu plusieurs années avec lui et cotoyé sa dépression et son amertume au quotidien (une des raisons d'ailleurs de notre rupture, je n'avais pas les épaules à l'époque, pour rester positive face à cette colère et cette amertume en plus du reste, ça nous a plombés), j'imagine à quel point cela peut être dur de rebondir, se reconstruire et repartir à zéro pour certains, en rennonçant à plein de choses. J'admire les gens qui ont cette force.
3
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Actualités

Source : Charles LeBlanc / Flickr
Actualités mondiales

Mort d’O.J Simpson : cette autre affaire de violences conjugales que ses avocats auraient caché dans le cadre du « procès du siècle »

Lifestyle

De la lingerie jolie à petits prix ça existe, et la collection Dim Daily Dentelle le prouve

Humanoid Native
Rodnae production de la part de Pexel // Source : Rodnae production de la part de Pexel
Actualités France

Fin de vie : les cinq conditions à remplir pour avoir recours à l’aide à mourir

Maryse Condé photographiée lors du Calabash Literary Festival 2007 // Source : Creative Commons : Georgia Popplewell via Flickr
Livres

Maryse Condé, grande autrice guadeloupéenne, aura-t-elle un hommage national ?

6
Source : Hélène Coutard
Société

« Ce que l’on retient du 7 octobre, c’est que la solution militaire n’est pas la bonne » : Reportage avec Women Wage Peace

femme-de-dos // Source : URL
Société

Les discriminations envers les personnes intersexes reconnues par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU

4
chocolats-oeufs
Société

Inflation : les prix des chocolats de Pâques ont (eux aussi) flambé

Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée envisage enfin une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

manifestation-IVG-etats-unis
Actualités mondiales

Texas : un groupe de travail sur la mortalité maternelle omet de collecter 10 ans de données sur l’avortement

femme-tablette // Source : Unsplash
Argent

Pourquoi votre salaire risque d’être versé en retard au mois de mars

Source : YouTube
Actualités mondiales

Kate Middleton annonce être atteinte d’un cancer, elle démarre une chimiothérapie

2

La société s'écrit au féminin