Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Société

Des lycéens agressés par des militants pro-Israël

14 jan 2009

Trois lycéens parisiens, dont deux d’origine maghrébine, disent qu’ils ont été tabassés le jeudi 8 janvier dernier par des militants venus distribuer des tracts de la Ligue de défense juive (LDJ), une organisation extrémiste pro-Israël.

La scène s’est déroulée devant les portes du lycée Janson-de-Sailly (16ème arrondissement). Les agresseurs ont frappé les jeunes gens parce qu’ils ont refusé le tract qu’ils leur tendaient.

Les parents des victimes ont porté plainte pour « violences volontaires en réunion à caractère raciste ».

Le problème dans cette affaire, c’est l’absence de réaction officielle de la part des autorités françaises.

Alors que les agressions antisémites font heureusement l’objet de condamnations immédiates, le silence du gouvernement est ici difficilement compréhensible.

Rachid Nekkaz, président de l’Association d’aide aux victimes d’injustices, a confié à l’AFP que malgré « cinq fax adressés lundi au ministère de l’Intérieur et des contacts téléphoniques avec le cabinet de la ministre » il n’a pu obtenir « la moindre condamnation publique des faits révélés ».

Au ministère de l’intérieur, on se défend mollement en affirmant que Michèle Alliot-Marie « a dénoncé ces dernières heures » les actes à caractère antisémite ou racistes, « sans tous les citer » mais « en ayant à l’esprit » les faits dénoncés par Rachid Nekkaz.

Ce traitement façon service minimum ne peut que renforcer dans leurs certitudes les nombreux convaincus du « deux poids deux mesures »…

 

 

 

 

 

Les Commentaires
4

Avatar de AnonymousUser
18 janvier 2009 à 15h14
AnonymousUser
Je trouve certaines insinuations un peu déplacées, et en revenir toujours à cette idée de deux poids/deux mesures... Je vais me lancer dans les suppositions, mais voici. Déjà c'est un mouvement extrémiste, ce qui signifie qu'en soi il est pas spécialement approuvé par qui que ce soit. Je veux dire par là que ce n'est pas un acte raciste isolé de la part de gens normaux, la Ligue de Défense Juive ce sont quand même des fanatiques complètement illuminés qui ces dernières années ont tabassé des juifs, des arabes, des librairies, que sais-je encore. Ce sont des gens qui sont souvent fichés par les RG, qu'on sait dangereux, enfin c'est un peu comme quand les allumés du FN bastonnent des types : évidemment que c'est condamnable, personne n'en doute, mais on n'attend pas nécessairement une condamnation de la part de tous les politiciens dans le sens où ce n'est pas un acte banalisé ou quoi que ce soit, c'est un groupuscule d'illuminés à la base de toute façon. On attend surtout qu'ils soient arrêtés et condamnés.
Ensuite, on peut peut-être supposer que les politiciens n'ont tout simplement pas envie de jeter de l'huile sur le feu dans une période qui est déjà un peu houleuse.. Je ne suis pas une accro des faits divers donc j'ai peut-être raté quelque chose, mais la collégienne tabassée dans le Val de Marne parce que juive, ça non plus j'ai pas entendu de politiciens le condamner. C'est un exemple parmi d'autres, on peut aussi citer les synagogues et les mosquées qu'on a tenté d'incendier, les nombreuses agressions dans un camp et dans l'autre etc.
Je trouve que ce côté paranoïaque, alimenté par des illuminés comme Rachid Nekkaz, est assez dangereux.
Je condamne ces actes, et au-delà de ça je condamne la Ligue de Défense Juive en général, bien évidemment. C'est une organisation dangereuse et violente. Mais je trouve que partir tout de suite sur du deux poids, deux mesures, c'est un peu déraper surtout dans le contexte actuel où les politiciens n'ont pas tellement envie de se mouiller. Ce que je veux dire c'est que la Ligue de Défense Juive, comme d'autres associations de tarés extrêmistes, passe son temps à tabasser des gens et à être condamnée par la justice et je ne suis pas sûre que ce soit nécessairement comparable à ce qui avait, par exemple, fait le buzz de l'affaire du RER D. Enfin bref je tenais surtout à rappeler qu'il y a également de nombreuses agressions xénophobes, racistes, antisémites, qui ne sont pas condamnées par les politiciens, et on ne monte pas ça en épingle comme dans ce cas précis, c'est assez curieux. D'ailleurs d'après ce que j'ai pu lire c'est surtout Rachid Nekkaz qui monte ça en épingle, ça veut tout dire... Alliot-Marie a quand même condamné les actes antisémites, les actes racistes et les actes anti-musulmans, lundi soir, sans citer des actes précis oui mais bon, je ne trouve pas que ce soit deux poids/deux mesures que d'inclure les deux types d'actes et de les condamner dans le même discours.
Si on reprend les deux exemples, les jeunes à Janson de Sailly et la gamine du Val de Marne, on peut peut-être également supposer que c'est simplement que ce ne sont pas des actes "graves" qui fait qu'ils n'ont pas été condamnés ouvertement par une nuée de politiciens. Enfin dernièrement le seul acte que j'ai entendu être condamné ouvertement par un politicien c'était l'agression de Fontenay-sous-bois et bon, le jeune homme s'est quand même pris quatre coups de couteau...
Bref, bref, j'espère qu'on voit où je veux en venir. Je n'essaye pas de relativiser l'acte qui est évidemment condamnable. Simplement je trouve un peu étrange de tout de suite sauter là-dessus et de vouloir jeter de l'huile sur le feu en jouant le jeu de Nekkaz...
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Société

Polanski mars distribution
Actu mondiale

Roman Polanski : la date de son jugement pour diffamation a été annoncée 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

Sexo
Sponsorisé

Le calendrier de l’Avent érotique Dorcel est disponible en édition limitée

Humanoid Native
mariage-gay-eglise-ecosse
Actu mondiale

Aux États-Unis, le Congrès légifère pour protéger le mariage pour tous 

Camille Lamblaut

30 nov 2022

leo grasset
Société

Le youtubeur Léo Grasset visé par une deuxième enquête, cette fois-ci pour viol

Camille Lamblaut

30 nov 2022

alexander-grey-unsplash operation
Société

Au Québec, l’omerta se fissure autour des stérilisations forcées

Maëlle Le Corre

30 nov 2022

1
consequence-ivg-avortement-etude
Actu en France

Le 29 Novembre 1974, l’Assemblée nationale adoptait le droit à l’IVG

Camille Lamblaut

29 nov 2022

Balance symbolisant la justice
Société

Pour la première fois, une agression sexuelle aboutit à une condamnation malgré la prescription 

Camille Lamblaut

29 nov 2022

1
kat-j-7I1wrtRz5QQ-unsplash
Société

Violences conjugales : l’État reconnu coupable de « faute lourde »

Camille Lamblaut

29 nov 2022

antifa
Actu en France

Le jeu Antifa affole l’extrême droite, la Fnac le retire de la vente

Maya Boukella

28 nov 2022

4
angelina jolie
Société

Angelina Jolie dénonce l’inaction des dirigeants face aux violences sexuelles en zone de conflit

Maëlle Le Corre

28 nov 2022

musée londres
Actu mondiale

À Londres, une expo coloniale, raciste et sexiste ferme (enfin) ses portes

Maya Boukella

28 nov 2022

La société s'écrit au féminin