Live now
Live now
Masquer
debut-ramadan-2017
Actu mondiale

Le ramadan commence, en plein confinement

Vendredi 24 avril 2020 a débuté un ramadan très particulier, puisqu’il se déroule en plein confinement lié à la pandémie de coronavirus (Covid-19).
Ramadan, confinement et coronavirus

Le 24 avril 2020

Ce ramadan 2020, qui commence aujourd’hui, n’est pas comme les autres puisqu’il se déroule en plein confinement lié à la pandémie de coronavirus (Covid-19).

Tout l’aspect vivre-ensemble de cette période ainsi que les moments de communion religieuse seront impossibles puisque les mosquées sont fermées, et les rassemblements interdits.

Pas d’inquiétude cependant pour l’aspect santé. Je cite L’Internaute :

Selon les recommandations de l’OMS, jeûner n’augmente pas les risques de contracter le Covid-19.

L’Organisation mondiale de la santé recommande toutefois aux fidèles atteints par le virus (ou l’ayant été) de s’abstenir de faire le ramadan.

Article initialement publié le 22 août 2009

C’est le début du ramadan ,la période de jeûne pour les musulmans et musulmanes à travers le monde. Pendant un mois, plus d’un milliard de croyants et croyantes s’abstiendront de manger et de boire du lever au coucher du soleil.

Mais le ramadan, ça n’est pas seulement ça !

D’où vient le ramadan ?

Selon la tradition, le mois de ramadan est le meilleur mois de l’année, puisqu’il célèbre le début de la révélation du Coran au prophète Mahomet.

Pour rendre hommage à cette révélation, les musulmans pratiquent le jeûne et dédient particulièrement le mois du « swam » (le jeûne) à la prière et aux bonnes actions.

À lire aussi : Pourquoi je veux me convertir à l’Islam

Pour illustrer la portée spirituelle du jeûne, voici une explication de l’auteur Hanifa Deen :

« Le ramadan, c’est un engagement privé entre vous et Dieu. C’est un combat contre l’homme intérieur. C’est aussi le moment de faire le point sur vos faiblesses personnelles. […]

C’est essentiellement un test annuel de votre foi pendant un mois entier. »

En effet, le ramadan est une question d’engagement personnel, et le mois de jeûne est attendu avec joie par bien des pratiquants et pratiquantes. Il est l’occasion de se purifier le corps, mais aussi l’esprit.

En quelque sorte, le ramadan c’est un « entretien annuel » avec ses convictions. C’est aussi l’occasion de partager le repas du soir avec ses amis, sa famille, ses voisins et voisines.

À lire aussi : Le ramadan de mon enfance et ses doux souvenirs

Traditionnellement, la préparation des repas est un moment de faste et de bonne humeur dans la cuisine ! C’est également le moment de l’année où on « doit » se réconcilier avec ses ennemis, faire table rase des querelles et aider son prochain.

Pourquoi le ramadan ne débute-t-il jamais au même moment de l’année ?

Le mois de ramadan correspond au neuvième mois du calendrier lunaire islamique, qui comporte 11 à 12 jours de moins que le calendrier grégorien, celui de 12 mois de 30 jours.

À cause de cette particularité, le mois de ramadan parcourt les cycles des saisons, et « recule » d’années en années. Un cycle entier est parcouru en environ 35 ans.

Ramadan : la nuit du doute dans l’Islam

Le premier jour de ramadan peut différer selon les pays, car le début est déterminé par l’apparition du premier quartier de la nouvelle lune, lors du « jour de doute ».

Certains pays combinent à l’observation traditionnelle du ciel des mesures astronomiques et télescopiques, c’est pourquoi la date du premier jour de jeûne peut être décalée selon les pays.

Ramadan : la nuit du destin dans l’Islam

C’est la dernière avant la fin du ramadan, durant laquelle beaucoup de musulmans et musulmanes vont prier toute la nuit et célébrer la révélation finale du Coran au prophète Mohamet.

Ensuite vient la fête de la fin du ramadan, l’Aïd-al-Fitr, qui est traditionnellement célébrée pendant 3 jours consécutifs.

« Ramadan moubarak » (bon ramadan) à toutes celles et ceux qui commencent le jeûne !

À lire aussi : « L’Islam pour les nuls », la religion musulmane expliquée dans Le Petit Journal

Les Commentaires
144

Avatar de Witch'Daughter
24 avril 2020 à 14h22
Witch'Daughter
Ramadan Moubarak à tout.e.s (c'est bien comme ça qu'on dit ?) J'ai une pensée particulières pour tout.e.s celleux qui vivront cette période importante loin de votre famille, j'espère très fort que ça va aller pour vous !
6
Voir les 144 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

musée londres
Actu mondiale

À Londres, une expo coloniale, raciste et sexiste ferme (enfin) ses portes

Maya Boukella

28 nov 2022

Sexo
Sponsorisé

Le calendrier de l’Avent érotique Dorcel est disponible en édition limitée

Humanoid Native
jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 18.12.16
Pop culture

Comment un concert de Taylor Swift a remis en question l’hégémonie de Ticketmaster aux États-Unis

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 15.10.28
Actu mondiale

Qui est Nasrin Sotoudeh, l’avocate iranienne lauréate du prix Robert-Badinter ?

Camille Lamblaut

23 nov 2022

mario-gogh-VBLHICVh-lI-unsplash
Travail

Égalité pro : l’UE impose un quota de femmes dans les conseils d’administration des entreprises cotées

Camille Lamblaut

23 nov 2022

hana iran enquete cnn
Actu mondiale

En Iran, le viol est devenu une arme pour étouffer la mobilisation contre le régime

Maëlle Le Corre

23 nov 2022

1
raphael-renter-wuxdtGMNYaU-unsplash
Actu mondiale

Droits LGBTQI+ : des avancées significatives en passe d’être votées en Allemagne et en Belgique

Camille Lamblaut

22 nov 2022

markus-spiske-r1BS0pzlr1M-unsplash
Ecologie

Fin de la COP27 : pourquoi celles et ceux qui n’attendaient rien ont eu raison

Camille Lamblaut

21 nov 2022

La société s'écrit au féminin