Danser tout en luttant contre la précarité menstruelle, quelle belle idée !


En 2021, on a beaucoup de raisons de danser... mais si on le faisait pour la bonne cause ? Pour lutter contre la précarité menstruelle, Sarah Bidaw et l'association Règles Élémentaires proposent un stage en ligne !

Danser tout en luttant contre la précarité menstruelle, quelle belle idée !

Avec l’arrivée de 2021, et si on commençait ce fameux « monde d’après » avec de bonnes résolutions ? Comme faire du sport ou aider des associations, par exemple…

Ce samedi 16 janvier, un cours de danse en ligne vous permet d’allier les deux pour débuter cette année dans la bonne humeur. En effet, Hajar Sarah Bouchrita, plus connue dans le milieu du hip-hop sous le nom Sarah Bidaw, s’est associée à l’association Règles Elémentaires pour lutter contre la précarité menstruelle tout en vous proposant un stage de danse d’une heure !

Danser pour la bonne cause : la lutte contre la précarité menstruelle

Groover pour la bonne cause : c’est la promesse du stage Essentielles proposé par la talentueuse Sarah Bidaw !

Durant une heure, la chorégraphe va vous apprendre (en ligne, distanciation sociale oblige) les pas nécessaire pour pouvoir bouger en rythme sur de la House. Que vous soyez reine du dancefloor ou plutôt manche à balai, personne n’est laissé sur le carreau : le cours est accessible pour tous les âges et tous les niveaux. Pas d’excuses, donc !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sarah Bidaw (@sarahbidaw)

La jeune femme a voulu mettre à profit son art pour une cause qui lui tient à coeur : la lutte contre la précarité menstruelle. Tous les bénéfices générés par le stage Essentielles seront donc reversés à l’association Règles Élémentaires.

Voilà une alternative bienvenue alors que les boîtes et autres clubs semblent fermés ad vitam aeternam…  À l’heure du Covid-19, ce moment de partage reste un bon moyen « de stimuler la joie, la confiance en soi et d’aider à la réinsertion sociale ».

La précarité menstruelle, une réalité en France

Rappelons que selon Règles Élementaires, 1,7 millions de personnes en France n’ont pas accès ou difficilement accès, pour des raisons financières, à des protections périodiques. Et avec la crise sanitaire, la situation s’est aggravée : désormais, l’association assure qu’elles seraient 2 000 000 à être dans cette situation de précarité…

Alors que l’Écosse a voté au mois de novembre 2020 la gratuité universelle des protections hygiéniques, la France a annoncé une belle augmentation du budget alloué à cette problématique : il est passé d’un tout petit million à cinq ! Mais quid de son utilisation ? Affaire à suivre.

En attendant, vous pouvez contribuer à lutter contre la précarité en participant à ce cours de danse. Il suffit pour cela de vous s’inscrire ici, et bonne nouvelle : la participation au stage Essentielles est à prix libre, à partir d’un euro symbolique ! Et pour aider directement Règles Élémentaires, c’est ici.

À lire aussi : Une première mondiale, enfin des protections périodiques gratuites POUR TOUTES en Écosse

Hassiba Hadj

Hassiba Hadj


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!