Une première mondiale, enfin des protections périodiques gratuites POUR TOUTES en Écosse


C'est une première historique dans la lutte contre la précarité menstruelle ! Les protections périodiques bientôt gratuites pour toutes les femmes en Ecosse, c'est la promesse du vote d'une nouvelle proposition de loi.

Une première mondiale, enfin des protections périodiques gratuites POUR TOUTES en Écosse

Une première dans le monde. Ce mardi 24 Novembre, le Parlement écossais a voté à l’unanimité le projet de loi visant à rendre les protections périodiques gratuites pour toutes les femmes.

Une avancée historique contre la précarité menstruelle en Ecosse

Une nouvelle historique, puisque que l’Ecosse est le premier Etat au monde à faire une telle avancée pour la gratuité des protections périodiques et la lutte contre la précarité menstruelle.

La proposition de loi a été approuvée par les 121 membres du Parlement local d’Holyrood.

La dernière phase d’un projet qui inscrit dans la loi le droit d’accéder gratuitement à des tampons et des serviettes hygiéniques.

Pour rappel, en 2018 l’Ecosse était déjà devenue le premier pays au monde à offrir des protections menstruelles gratuites dans les collèges, les lycées et les universités.

Des protections périodiques gratuites bientôt distribuées en Ecosse

La législation rend les tampons et les serviettes hygiéniques disponibles dans des lieux spécifiques comme des pharmacies, des clubs de jeunesse ou des centres locaux.

Sur Twitter, la première ministre écossaise, Nicola Sturgeon, s’en est félicitée :

« Je suis fière d’avoir voté pour cette loi révolutionnaire, qui fait de l’Ecosse le premier pays au monde à fournir des protections périodiques gratuites à toutes celles qui en ont besoin ».

 

La députée Monica Lennon, à l’origine du projet de loi, s’est félicitée de cette avancée et évoque « un jour de fierté pour l’Écosse.»

https://twitter.com/MonicaLennon7/status/1331303354379669504

J’espère que la France suivra l’exemple de l’Ecosse ! Des mesures ont récemment été prises contre la précarité menstruelle et la déconstruction du tabou des règles.

Un rapport parlementaire émettant des recommandations a en effet été publié début février, suivi d’une mesure du gouvernement pour distribuer des protections périodiques pour les femmes en situation de grande précarité.

A quand les protections hygiéniques pour toutes les Françaises ?

À lire aussi : Tabou des règles et précarité menstruelle : de nouvelles avancées

Faustine M

Faustine M


Tous ses articles

Commentaires

skärgård

@Tata Nini
J'essaye en effet d'avoir une réflexion globale.
D'instinct, je dirais qu'il doit au moins y avoir des migrants qui transitent ou restent en Ecosse mais aussi des gens de diverses """origines""", ne serait-ce que par les mariages, l'emploi ou toute autre aventure de vie mais je n'ai pas de connaissance en la matière. Comme tu le soulignes, peu importe le nombre, c'est à réfléchir. Sans compter qu'en France, l'avancée écossaise boostera la demande féministe. Si on obtient la même chose, on sait que notre pays est paternaliste et raciste. C'est important d'y réfléchir déjà, enfin je crois, pour ne pas tomber de Charybde en Scilla.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!