Live now
Live now
Masquer
dessous-des-cartes-jean-cristophe-victor-deces
Société

Le créateur de l’émission « Le dessous des cartes », Jean-Christophe Victor, est décédé

Le créateur des Dessous des cartes, Jean-Christophe Victor, est décédé. Il va manquer à Esther, et elle lui rend hommage sous forme d’un échantillon de ses meilleures émissions.

Hier, Jean-Christophe Victor est décédé. Il était un peu mon professeur de géographie et de géopolitique par procuration. Et pour moi, il restera à jamais celui qui a inventé la vulgarisation en format court, bien avant YouTube.

Jean-Christophe Victor, c’était entre autres le créateur de l’émission Le dessous des cartes qui était diffusée sur Arte depuis 1990. Chaque semaine, il décryptait un sujet pour nous aider à mieux comprendre la complexité du monde qui nous entoure, en une dizaine de minutes.

D’ailleurs, je ne serais pas surprise si tu me dis que tes profs de géo te montraient régulièrement son travail. En tout cas, certain•es des mien•nes le faisaient. Et d’ailleurs, la ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, lui a elle aussi rendu hommage :

Mais il ne s’arrêtait pas là : ethnologue de formation, il avait passé un an au Népal pour écrire sa thèse, comme le rapporte Libération dont je vous recommande de lire le joli portrait. Il permet de prendre la mesure, en toute modestie, de l’homme qu’il était.

Il avait aussi fondé le Laboratoire d’études politiques et d’analyses cartographiques (Létac) avec Virginie Raisson et il a travaillé un bon paquet d’années pour le ministère des Affaires étrangères : il savait de quoi il parlait, et surtout il savait comment en parler.

Alors en guise d’hommage, je vous ai réuni un minuscule échantillon des émissions Le dessous des cartes, parce qu’il n’est jamais trop tard pour profiter du savoir que cette personne était capable de partager.

Mon top du Dessous des cartes à voir sur YouTube

Je commence par un sujet plutôt d’actualité. Alep est tombé tout récemment, et on cherchait alors à comprendre comment un tel désastre avait pu se produire. Pour comprendre les origines de la crise, il y a bien évidemment eu un Dessous des cartes :

Et puisqu’on est lancé•es sur ce sujet, quand on parle de décrypter le monde, les migrations sont plutôt prégnantes dans celui d’aujourd’hui. Mais parfois, on ne sait pas pourquoi et d’où viennent ces personnes : les raisons peuvent être tellement multiples ! Jean-Christophe Victor avait fait le point.

Ici, il parle du tabac, de son histoire, son économie, ses évolutions et ses paradoxes. Instructif et motivant si vous voulez arrêter de fumer par exemple !

Personnellement, cette émission est l’une de mes préférées : les abysses, ce monde obscure et mystérieux. Pour voir des animaux bizarres, c’est à 7:10 minutes !

Je n’allais quand même pas négliger celle qui me permet de vivre : l’Internet. Les enjeux qui l’entourent sont de plus en plus grands et complexes, et comme d’habitude, il avait su rendre tout ça intelligible !

Et pour finir avec un peu d’écologie et d’environnement : l’avenir des poissons sur notre chère planète.

Pour en voir davantage et récupérer les cartes et autres références utilisées pour l’émission, Le dessous des cartes est un tel emblème pour la chaîne qu’un site complet lui est dédié. C’est drôlement bien fait, même s’il faut effectivement payer (mais c’est pas très cher) pour accéder aux archives des émissions.

Moi je vais me faire une série d’épisodes, et je vous laisse en profiter. Surtout si vous ne connaissiez pas : ceci devrait être une belle découverte.

À lire aussi : 1% de la population détiendra bientôt 50% des richesses mondiales

Les Commentaires
3

Avatar de LadyMarianne
31 décembre 2016 à 08h35
LadyMarianne
Je remercierai jamais assez Jean-Christophe Victor pour son aide précieuse dans la préparation de mon CAPES d'histoire-géographie. Il savait comment rendre les choses complexes intelligibles, sans les rendre simplistes. Son émission est une fenêtre sur le monde !
1
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Société

Sihem Belouahmia
Société

Féminicide de Sihem Belouahmia : pourquoi les mots sont importants

Elisa Covo

03 fév 2023

Julien Bayou à l'Assemblée nationale
Société

La cellule d’enquête interne d’EELV annonce la clôture du dossier Julien Bayou

Elisa Covo

02 fév 2023

Pancarte de manifestation
Société

Inscription de l’IVG dans la Constitution : réelle avancée ou mesure symbolique ?

hemicycle-2017-300
Société

Le Sénat se prononce en faveur de la constitutionnalisation de l’IVG

denis brogniart
Société

Denis Brogniart est accusé d’humiliations et de violentes crises de colère par d’anciennes collaboratrices

Maya Boukella

30 jan 2023

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

1280px-FIBD2018LuciaBiagi – papmetoobd
Société

Alors que le festival d’Angoulême vient de s’ouvrir, le monde de la BD va-t-il enfin se remettre en question ?

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

La société s'écrit au féminin