Live now
Live now
Masquer
« publication-maison-edition »
Témoignages

Comment j’ai été publiée par une grande maison d’édition

24 mai 2020

Anne-Florence est une Rockie qui a été publiée dans une grande maison d’édition. Elle te raconte son parcours pour y arriver, sous fond de pandémie.

J’ai toujours aimé écrire, j’en ai même fait mon métier il y a maintenant plusieurs années, en devenant rédactrice web, et journaliste pendant un temps.

Je n’avais cependant jamais vraiment rêvé de publier un livre, j’écrivais des nouvelles étant plus jeune mais depuis que je suis adulte je me contentais d’articles, pour le travail ou pour enrichir mon blog, et cela me satisfaisait pleinement.

J’ai lancé il y a 8 ans un blog voyage pour raconter un road-trip de 3 mois en Amérique du Nord. J’ai refait un voyage similaire quelques années plus tard, et quand je suis rentrée en France j’ai décidé de compiler tout ce que j’avais appris sur l’organisation de voyages longs dans un livre.

C’était en 2015.

1ère étape avant la publication : la phase d’écriture

J’ai donc rédigé un guide de conseils pour planifier un voyage de plusieurs mois, en partant des premières considérations : de quoi j’ai envie, où, quand, avec qui, combien de temps ?

Ce type de projet est rarement concrétisé alors comment trouver la motivation pour se lancer, comment gérer les possibles obstacles tels que son travail, le budget nécessaire, ses proches, les visas ?

En me basant sur mes propres expériences, j’ai aussi parlé de l’après, si ça se passe mal, si on est déçu, ou si au contraire on est déprimé de rentrer.

En quelques mois j’avais terminé le travail d’écriture. Je pensais à l’origine en faire un ebook disponible sur mon blog, mais j’ai quand même tenté le coup d’envoyer mon manuscrit à des éditeurs.

En 2016, une petite maison d’édition m’a fait une réponse encourageante : l’idée est bonne, et si j’acceptais de retravailler certains aspects ils étaient prêts à me publier.

[optin-monster-shortcode id= »lhakywoglmenrtsgvem1″]

Etre publiée dans une maison d’édition : la traversée du désert

J’étais très enthousiasmée par cette réponse inespérée et je me suis attelée à la tâche. Mais très vite d’autres aspects de ma vie ont pris le dessus et ont laissé la réécriture de ce livre en suspens.

Je suis tombée enceinte, j’étais épuisée par la grossesse, j’ai été harcelée à mon travail, je n’avais vraiment plus du tout l’énergie ni la tête à poursuivre mon projet. Ensuite ma fille est née et ses premiers mois ont été très intenses, et au même moment j’ai décidé de me lancer à mon compte en rédaction web.

Ce n’est donc qu’en 2018 que j’ai repris l’écriture de mon livre, avec pas mal de difficultés à trouver la motivation. Pour couronner le tout j’ai perdu une partie de mon travail dans un bug informatique, ma précédente sauvegarde remontait à plusieurs jours, ça a achevé de me démotiver totalement.

J’ai laissé à nouveau mon manuscrit en suspens pendant un an, vivant ce blocage comme une vraie culpabilité. Finalement en 2019 j’ai retrouvé la motivation et terminé la deuxième version de mon livre en quelques semaines, puis je l’ai à nouveau envoyé tous azimuts à des maisons d’édition.

L’éditeur qui m’avait répondu positivement en 2016 n’a jamais donné suite, en même temps après 3 années de silence de ma part je ne pouvais pas le blâmer !

Etre publiée dans une maison d’édition : la consécration

Mais assez rapidement j’ai reçu, non pas une, mais trois autres propositions de publications ! La première venait d’Hachette Pratique, mon interlocutrice m’a expliqué que mon livre était passé en réunion éditoriale, qu’il avait beaucoup plu, et qu’elle souhaitait donc me rencontrer pour lancer une publication.

J’étais complètement soufflée d’avoir une réponse aussi enthousiaste d’une des plus grandes maisons d’édition de France ! Les deux autres réponses sont venues de maisons d’édition à compte d’auteur, c’est-à-dire que l’auteur doit lui-même financer la publication de son ouvrage. Souhaitant m’engager avec Hachette, j’ai décliné leurs propositions.

J’ai donc rencontré mon éditrice courant 2019, qui m’a expliqué que la publication serait certainement prévue pour 2020 ou 2021. Rapidement elle m’annonce rentrée 2021, car le planning de publication est déjà booké pour 2020.

Peu de temps après, revirement de situation, elle me dit qu’elle a insisté car mon livre est un produit déjà fini et qu’il serait dommage d’attendre, sa sortie est donc avancée à début 2020, je suis ravie !

Etre publiée dans une maison d’édition : le processus de publication

Une proposition financière m’est faite, composée d’un à-valoir, c’est-à-dire une somme qui m’est versée dès la signature du contrat que le livre se vende ou non, et d’un pourcentage sur les ventes (de ce pourcentage sera déduit l’à-valoir, donc si je vends peu de livres je ne toucherai rien d’autre que l’à-valoir).

Je négocie un peu cette proposition et obtiens satisfaction.

Un contrat m’est envoyé peu de temps après, puis commence la finalisation du livre : préparation de copie par une correctrice, je retravaille un peu sur quelques points du livre ; maquettage, à ce moment-là je dois choisir de faire quelques coupes et modifications pour que tout rentre dans le format choisi ; puis enfin réception de la couverture du livre.

La date de sortie de mon livre est d’abord prévue pour février, puis pour mars. Je reçois les exemplaires de « Tout plaquer pour partir au bout du monde » le 10 mars et je commence à en faire la promotion. Je suis aux anges et très impatiente de présenter mon travail après 5 ans d’attente et de montagnes russes.

Une pandémie qui retarde la sortie de mon livre

Mais nouveau rebondissement, l’Elysée annonce le confinement 2 jours avant la sortie, les librairies ferment et Hachette choisit alors de repousser la sortie du livre à une date indéterminée. On peut dire que j’ai bien choisi mon timing à vouloir sortir un livre sur l’organisation de voyages en pleine pandémie mondiale !

Malgré ces petites mésaventures je suis très fière d’avoir réussi à publier un livre, et maintenant qu’il est à nouveau disponible à la vente sur toutes les plateformes, notamment celles de libraires indépendants, j’ai terriblement hâte d’obtenir les premiers retours de lecteurs !

Il devrait intéresser toutes les personnes en manque d’aventure, tous ceux qui rêvent de quitter boulot, grisaille et routine pour partir quelques mois ou quelques années à l’autre bout du monde. J’y fais référence à mon expérience mais il comporte aussi de nombreux témoignages de voyageurs au long cours, comme par exemple la Family Coste.

J’ai d’autres projets dans les cartons, certains déjà achevés, d’autres non. Je pense avoir fait le tour du sujet voyage, mes autres projets portent tous sur la grossesse et la parentalité, l’autre grande aventure de ma vie.

Finaliser ce premier livre m’a donné beaucoup d’inspiration pour en écrire d’autres. Je ne sais pas si j’arriverai à être publiée à nouveau, mais l’expérience m’a appris que cela valait le coup de tenter sa chance !

Témoignez sur Madmoizelle !

Pour témoigner sur Madmoizelle, écrivez-nous à :
[email protected]
On a hâte de vous lire !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Témoignages

Témoignages
marre-evjf

Quand les EVJF deviennent un enfer : « La moindre notif me donnait envie de fuir »

Aïda Djoupa

27 nov 2021

20
Témoignages
nanowrimo-4-journal-de-bord

NaNoWriMo, journal de bord d’un échec programmé #4 : l’essentiel c’est de participer

Kalindi Ramphul

26 nov 2021

Témoignages
corps de femme

Je suis chirurgien, et je « répare » les clitoris des femmes victimes d’excision

Aïda Djoupa

25 nov 2021

10
Règlement de comptes
femme en train de faire des travaux

Gwendoline, 3900€ par mois à deux : « Mon conjoint n’achète rien à part des caleçons une fois par an »

Aïda Djoupa

25 nov 2021

3
Témoignages
meeko

Confession : je me masturbe devant les dessins animés de mon enfance

Une madmoiZelle

18 nov 2021

11
Règlement de comptes
Couple en train de discuter

Laurine, 2 577€ par mois à deux : « Je suis très mauvaise gestionnaire »

Aïda Djoupa

18 nov 2021

83
Témoignages
etudiante-prostitution-temoignage

Étudiante, je me prostitue pour rembourser mes dettes

Océane Viala

16 nov 2021

322
Témoignages
peur-gynéco

« Après avoir lu des témoignages de violences gynéco, je me suis dit : “Je n’irai jamais chez le gynécologue“ »

Aïda Djoupa

15 nov 2021

33
Témoignages
deux personnes en train de boire un verre avec leurs masques

« C’est plus facile de me trouver jolie » : celles qui aiment sincèrement le masque témoignent

Aïda Djoupa

13 nov 2021

8
Livres
journal-de-bord-challenge-nanowrimo

NaNoWriMo, journal de bord d’un échec programmé #2 — Autosabotage et mauvaises critiques

Kalindi Ramphul

12 nov 2021

4

La société s'écrit au féminin