Live now
Live now
Masquer
parents-qui-jugent
Chère Daronne

Chère Daronne, mes parents jugent l’éducation de mon fils et je te jure je vais finir par les démarrer

11 août 2021 3

Vous avez des questions ? La Daronne a les réponses ! Oui bon, c’est pas forcément les meilleurs conseils, mais elle fait ce qu’elle peut, hein. Bienvenue dans ce nouvel épisode de notre courrier du cœur pas comme les autres.

La Daronne est la reine des conseils pas si cons enrobés dans une grosse dose d’humour plus ou moins subtil. La voici de retour pour voler au secours d’une lectrice !

La question de la semaine

« Chère Daronne,

Nous sommes en vacances chez mes parents avec mon fils de cinq ans, et, même si ça ne fait que quatre jours, je n’en peux déjà plus.

Dès que je dois un peu hausser le ton avec mon fils, ils s’interposent immédiatement et sapent mon autorité devant lui à coup de “mais non, laisse-le faire ci ou ça” ou “ne sois pas si sévère, il est petit” alors que je lui demandais tout simplement d’arrêter de balancer de la bouffe à table comme un être humain normal.

Je n’en peux plus d’eux, on dirait qu’ils veulent élever mon fils à ma place et me font passer pour une mère horrible, le tout sous les yeux de mon gamin qui évidemment en profite pour faire tout un tas de conneries.

Aide-moi chère Daronne, comment faire pour leur rappeler qu’ils sont MES parents à moi, et pas ceux de mon fils ? Comment leur faire comprendre que je sais comment élever mon gosse sans qu’ils se mêlent de tout ?

Merci et la bisette,

Clarisse »

La réponse de la Daronne

Ma petite crêpe au fromage,

Les grands-parents sont bien trop souvent sous-estimés en termes de cassecouillitude, parce qu’ils peuvent cacher vachement bien leur jeu en étant des papys et mamies tout mignons qui font des gâteaux et achètent des cadeaux. Certes je suis à donf dans les clichés, mais t’auras compris l’idée : ils sont fourbes.

Alors qu’en vrai, les grands-parents, qu’est-ce qu’ils sont avant tout ? Je te le donne en mille : des parents ! Et c’est bien le problème.

Quoi qu’il arrive, avant d’être les ancêtres de ta progéniture, ils ont été, et seront toujours, TES parents à toi, ceux qui t’ont élevée, torchée, nourrie, et tutti quanti. Quoi qu’il se passe, quoi que tu deviennes, ils auront toujours, quelque part, ce rôle, ce passif avec toi.

Mais là où ça devient relou, c’est quand ils ne sont pas capables de comprendre que toi aussi, tu es aujourd’hui passé de l’autre côté de la barrière en enfantant à ton tour. Parfois, pour eux, voir la limite entre leur fille et la mère de leur petit-fils peut s’avérer difficile ; c’est probablement pour cela qu’ils se permettent de prendre le dessus sur ce que tu dis ou fais.

C’est sûrement la raison qui explique leur comportement. Ça et le fait qu’il y a quand même de grandes chances qu’ils soient des boomers croyant savoir tout mieux que tout le monde, ce qui est un tantinet agaçant — mais là on parle d’un problème qui concerne tout de même toute une génération, c’est un peu plus chaud à traiter.

Malheureusement, je n’ai pas moult conseils à te filer, mais tu peux déjà :

  • Avoir une bonne grosse conversation avec eux, en tête-à-tête et une fois que le gosse est couché, pour leur expliquer que ce n’est pas parce qu’ils ont changé tes couches il y a 30 ans qu’ils peuvent tout se permettre aujourd’hui. Explique-leur que tu es une adulte, que tu sais ce que tu fais avec ton môme, et que si tu as besoin de conseils ou d’aide, tu leur demanderas directement ! N’hésite pas à insister sur le fait que leur comportement face à ton fils nuit à l’éducation que tu lui donnes.
  • Ils veulent te considérer comme une enfant qui ne sait pas y faire ? Comporte-toi comme telle, ça leur fera les pieds. Exige qu’on te donne à manger, fais trois siestes par jours, pleure quand on te refuse quelque chose, mate des dessins animés all day long et fous les pieds sous la table sans aider personne à la mettre. Est-ce que ça leur manque vraiment d’avoir une enfant à la maison ? Je ne crois pas, non.
  • Ils veulent gérer l’éducation de ton môme ? Fort bien, laisse-les faire le temps de ces vacances, et profites-en pour te mater l’intégrale de Downton Abbey pendant qu’ils jouent au papa et à la maman, mais avec trente années de plus. Ça m’étonnerait qu’ils tiennent le rythme bien longtemps, tiens.
  • Arrête de réprimander ton môme pendant que tu es chez eux, et laisse-le faire ce qu’il veut. Une fois qu’il aura étalé son caca sur les murs de la salle de bain tout juste repeinte, on verra bien s’ils te trouvent toujours « si sévère ».

Bon courage ma petite fougasse aux olives, et souviens-toi qu’heureusement, les vacances, ça ne dure jamais éternellement.

Je ne t’embrasse pas, j’ai du caca sur les murs à nettoyer,

Ta Daronne

Plus de Chère Daronne
Voilà, c’était le 27e épisode de notre courrier du cœur qui parle d’amour bien sûr, mais aussi de relations humaines compliquées, de parentalité et de galères du quotidien !

Nous répondons à VOS questions avec une grosse louche d’humour et d’autodérision, un petit peu de bienveillance et quelques conseils plus ou moins foireux de la daronne, le cas échéant.

Retrouvez tous les Chère Daronne ici !

Si vous voulez participer à la rubrique, écrivez-nous sur daronne[at]madmoizelle.com, en précisant en objet « Chère Daronne » !

Crédit photo image de une : série Black-Ish

Les Commentaires
3

Avatar de haleyo
30 août 2021 à 14h14
haleyo
Chez moi, on respecte tout à fait le fait que ce sont les parents de l'enfant qui définissent les règles de son éducation.
MAIS, lorsque l'on garde des enfants chez soi, il me semble normal que ce soit les règles de l'invitant qui priment Contenu spoiler caché.. En effet, j'ai eu à garder mes neveux et nièces avec mes parents pendant mes congés alors que les parents des enfants n'étaient pas là, et j'ai constaté, que cela peut-être très difficile de faire uniquement en fonction de ce que les parents des enfants ont décidé. Contenu spoiler caché.
En outre, ce fonctionnement impose de gérer les conséquences de choix éducatifs auxquels on n’adhère pas Contenu spoiler caché.
Bref, la famille peut être intrusive et se mêler de ce qui ne la regarde pas, mais 1/ parfois les gens tentent d'aider avec ce qu'ils ont comme connaissance/expérience et ce n'est pas forcément une agression de leur part mais une façon de vous soutenir en tant que parents, 2/ si vous voulez leur demander de vous aider à garder vos enfants, il faudra aussi leur faire une place dans leur éducation, sinon ça ne sera pas tenable ni pour vous, ni pour eux et ni pour vos enfants.
4
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Chère Daronne

Grossesse
phoebe-enceinte-friends

Est-ce qu’on peut manger ou boire pendant qu’on accouche ?

Manon Portanier

19 sep 2021

13
Parentalité
bebe-activite-interieur-sans-materiel

À quoi peut-on jouer avec un bébé de 18 mois aussi attentif qu’un chiot étourdi ?

Clémence Boyer

18 sep 2021

Parentalité

Message aux gens gênants qui inventent des « amoureux » à ma fille de dix mois

Clémence Boyer

17 sep 2021

Parentalité
coeur-poignet-matin-600

Cette astuce va aider votre enfant à aller plus sereinement à l’école maternelle

Manon Portanier

16 sep 2021

4
Parentalité
meres-solos

« Il a besoin d’une figure paternelle » : et si on laissait enfin les mères solo en paix ?

Chère Daronne
couple-parental-apres-bebe

Est-ce qu’on va réussir à rester un couple maintenant qu’on est parents ?

Chère Daronne

15 sep 2021

Revues de films
melissa-etat-texas-documentaire

L’histoire tragique de Melissa Lucio, dans le couloir de la mort depuis 13 ans après le décès de sa fille

Clémence Boyer

15 sep 2021

2
Parentalité
enfants-jouent-tour-cube-600

Ernest, Madeleine : pourquoi ces prénoms vintage reviennent-ils en force ?

Manon Portanier

14 sep 2021

39
Parentalité
rentree-ecole-maternelle

Nos enfants méritent mieux ? Oui, c’est ce que réclament les profs depuis des années…

Clémence Boyer

14 sep 2021

Couple
friends-naissance-emma

TEST – Êtes-vous avec la bonne personne pour faire un enfant ?

Manon Portanier

14 sep 2021

5

La société s'écrit au féminin