Live now
Live now
Masquer
cher-corps-diane
Lifestyle

De sa voix grave à ses origines asiatiques, Diane parle de son Cher Corps

05 fév 2018 4
Diane est venue parler de poids, de voix et de racisme devant la caméra de Léa Bordier pour un nouvel épisode de Cher Corps.

Dans sa nouvelle vidéo Cher corps, Léa Bordier accueille Diane, 22 ans, qui vient apporter sa pierre à l’édifice de l’acceptation de soi.

Avoir une voix grave quand on est une jeune femme

Diane commence par revenir sur le fait que lorsqu’elle était collégienne, et alors qu’elle dominait toujours les courbes moyennes de croissance et de poids, elle s’est retrouvée en surpoids.

Ça a été pour elle un choc, et du jour au lendemain elle a contrôlé son alimentation pour perdre du poids drastiquement.

Cher Corps — Diane

Puis Diane revient sur sa voix grave, qu’elle tend à avoir du mal à accepter quand elle s’entend, malgré les compliments de son entourage – à qui elle rétorque qu’elle n’est pas Scarlett Johansson !

De celle-ci, elle tire un point fort et un point faible. Le premier, il se révèle dans l’espace professionnel, puisque sa voix porte et incite les gens à l’écouter.

Le second, c’est dans l’espace privé : selon elle, sa voix a été un frein pour les garçons qu’elle a fréquentés dans la poursuite de leur relation amoureuse.

Diane parle de ses origines asiatiques dans Cher Corps

Enfin, Diane évoque le racisme dont elle est le sujet quotidiennement en tant que femme d’origines asiatiques :

Avant on me demandait tout le temps quelle origine j’avais, après plus je grandis, plus on me demande si je suis chinoise tout court.

Ce racisme inclut également les gens qui la saluent en langue chinoise, ou les hommes d’affaires qui lui proposent de partir avec eux à Hong Kong, renforçant toujours davantage les clichés.

Je trouve que ce qui émane du Cher Corps de Diane, c’est une vraie dignité et un refus de laisser son corps être assujetti, même maladroitement, par les paroles des autres. Avec subtilité, elle vient rappeler que les plaisanteries sur ses origines ne sont pas ce qu’il y a de plus drôle.

À la fin de la vidéo, Diane lance un appel à voir plus de femmes d’origines asiatiques dans les médias, car aujourd’hui leur représentativité est très faible par rapport à leur nombre.

Espérons que son appel soit entendu ! Pour l’heure, merci Léa de lui avoir donné la parole : nul doute que ses mots trouveront de l’écho chez de nombreuses personnes.

À lire aussi : J’ai testé pour vous… avoir des origines asiatiques

Les Commentaires
4

Avatar de Petious
5 février 2018 à 20h47
Petious
Dieu que son maquillage est stylé.
(vidéo très intéressante sinon)
2
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Lifestyle

pexels-jill-burrow-gel
Santé

Bientôt un gel contraceptif sans hormones ? (On ne s’emballe pas, mais c’est prometteur)

Maëlle Le Corre

08 déc 2022

1
Sexo

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
Crédit photo - chaîne Youtube La Petite Okara
Food

Promis, cette recette de foie gras vegan va mettre tout le monde d’accord

QueenCamille

08 déc 2022

62
montre-connectee-pola-ignite-3-fitness
Lifestyle

Une montre connectée peut-elle améliorer son quotidien ?

Keke Palmer a confirmé sa grossesse en plein SNL
Body positive

Keke Palmer riposte en beauté aux haters qui la jugent laide sans maquillage

Anthony Vincent

07 déc 2022

2
arisa-chattasa-HZbqhd5aK3I-unsplash
Sport

À Cuba, les femmes sont (enfin) autorisées à faire de la boxe en compétition

Camille Lamblaut

07 déc 2022

Capture d’écran 2022-12-05 à 22.14.01
Sport

Longtemps boudé par le Brésil, le numéro 24 est de retour sur le terrain au Qatar, et voici pourquoi

Camille Lamblaut

06 déc 2022

Le Viva Magenta, élu couleur de l'année 2023 par Pantone
Actualité mode

Le Viva Magenta, élu couleur de l’année 2023 par Pantone

Anthony Vincent

04 déc 2022

3
pexels-pixabay-219794
Food

Quels fruits et légumes de saison consommer en décembre ?

Food

3 recettes des meilleurs sablés de Noël du monde

Manon Portanier

03 déc 2022

2
pexels-anna-shvets-vih ruban rouge
Société

C’est quoi la sérophobie, la discrimination à l’encontre des personnes vivant avec le VIH ?

Maëlle Le Corre

01 déc 2022

La vie s'écrit au féminin