Live now
Live now
Masquer
charlie-hebdo-julien-neel
Pop culture

Charlie Hebdo vu par Julien Neel, l’auteur de Lou!

12 mai 2016 6
Julien Neel, l’auteur de Lou!, fait partie des artistes qui ont dessiné en hommage à Charlie Hebdo, et son boulot est vraiment très chouette.

Article initialement publié le 12 janvier 2015

Après l’attaque de Charlie Hebdo jeudi qui a coûté la vie à 12 personnes, le Festival d’Angoulême n’a pas seulement créé un « prix Charlie de la liberté d’expression » : il a aussi lancé un album Facebook ouvert à tous ceux et toutes celles qui font de la BD et souhaitent rendre hommage aux disparus. Parmi tout un tas de chouettes dessins, il y a la planche de Julien Neel, l’auteur de Lou! (et réalisateur du film adapté de la BD). Et il est vraiment très, très fort.

Julien Neel, l’auteur qui frappe fort

Avec de petits bonhommes tout mignons, faussement naïfs et vraiment pertinents, Julien Neel montre l’absurdité de l’attentat perpétré chez Charlie Hebdo. Le génie, c’est que la BD se lit à deux niveaux : pour les adultes, le regard décalé est à la fois touchant et hyper frappant ; pour les enfants, elle permet d’expliquer ce qui s’est passé à travers une situation qu’ils peuvent comprendre.

Julien-Neel-Charlie-pere-Noel

Et Julien Neel ne s’est pas arrêté à l’histoire de Charlie et de la métaphore du père Noël (qui, tu l’as compris, remplace ici Dieu) : il a également publié de chouettes strips sur sa page perso. Comme celui-là, où un personnage dézingue un autre au nom d’une « image mythologique » :

JulienNeel-imagemythologique

Julien Neel dénonce aussi, à sa façon, l’attitude de ceux qui ne veulent pas « être Charlie » et qui accusent les « Charlie » d’être hypocrites et d’avoir une conscience politique quand ça les arrange :

JulienNeel-pasCharlie

Julien Neel s’adresse encore à ceux qui considèrent que Charlie Hebdo est islamophobe :

JulienNeel-conspiration

Enfin, si toi aussi te te sens un peu déprimé•e par les Unes de journaux en deuil (comme celle de Libération) parues ces derniers jours, voici un strip qui va probablement te tirer un petit sourire des zygomatiques :

11404_1009202179094412_8665974518936321659_n

Les Commentaires
6

Avatar de Grand Mere Feuillage
13 janvier 2015 à 14h07
Grand Mere Feuillage
Si justement, je pense que oui.
@Euki, il faut lui demander ce qu'il en pense lui! Car s'il se pose la question de l'existence du père Noël c'est qu'il a envie d'y croire et c'est comme pour les religions, on peut croire ce qu'on veut, non?
Après un jour on la preuve que le Père Noël n'existerait pas mais moi il y a des Noël où il m'est arrivé des super trucs...
0
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Pop culture

titanic fin 2
Pop culture

Dans Titanic, « un seul pouvait survivre » : James Cameron le prouve avec une étude scientifique

Maya Boukella

05 fév 2023

9
[Site web] Visuel horizontal Édito (21)
Livres

Andréa Bescond : « c’est toujours aux victimes de faire tout le travail »

Pauline Leduc

05 fév 2023

aftersun 1
Pop culture

Charlotte Wells : « avec Aftersun, je voulais dépeindre la dépression de manière authentique, désordonnée, compliquée »

Maya Boukella

04 fév 2023

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
pexels-pixabay-159711 (1)
Livres

Rentrée littéraire d’hiver : 3 romans à lire absolument

Pauline Leduc

02 fév 2023

nikon festival
Pop culture

Nikon Film Festival : votez pour votre film préféré pour lui faire gagner le Prix du Public

Maya Boukella

02 fév 2023

le-jeu-de-la-dame
Pop culture

Le Jeu de la dame : un tweet pirate a fait croire au retour de la série Netflix

Maya Boukella

02 fév 2023

murakami
Pop culture

Murakami, l’auteur de Kafka sur le Rivage et 1Q84 va sortir un nouveau roman le 13 avril

Maya Boukella

01 fév 2023

1
PR_V
Pop culture

Un petit frère : rencontre avec Léonor Serraille, la réalisatrice qui filme ceux qu’on ne voit jamais au cinéma

Maya Boukella

01 fév 2023

you saison 4
Pop culture

Netflix en février 2023 : les nouveautés films et séries

Maya Boukella

31 jan 2023

La pop culture s'écrit au féminin