Live now
Live now
Masquer
SueZie, 51, and Cheryl, 55, Valrico, FL, 2015," by Jess T. Dugan. Courtesy of the Catherine Edelman Gallery, Chicago.
Arts & Expos

Changez votre regard sur la représentation des personnes LGBTI+ grâce à ces 8 photographes

Des photographes documentent et célèbrent les identités, les corps et les amours des personnes LGBTI+. Des images poétiques, politiques, et souvent à contre-courant des clichés véhiculés dans les médias mainstream.

Difficile de n’en garder qu’une petite dizaine, car bien évidemment cette liste pourrait être bien plus longue… Pour le mois des fiertés, on vous présente plusieurs artistes photographes qui interrogent notre regard sur l’identité, bousculent nos conceptions de la sexualité et du désir, chacun et chacune à leur manière !

Zanele Muholi montre les communautés LGBTI+ d’Afrique du Sud

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Zanele Muholi (@muholizanele)

Activiste visuelle : c’est comme ça que se définit la photographe sud-africaine Zanele Muholi. Parmi ses nombreux projets, elle documente la vie des personnes LGBTI+ qui vivent dans les townships (ces zones souvent pauvres en périphérie des grandes villes où vivent les personnes non-blanches en Afrique du Sud), notamment avec Faces and Phases, une série de portraits de lesbiennes en noir et blanc.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Muses of Now (@musesofnow)

Jess T. Dugan, un regard sur les seniors trans et non-binaires

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jess T. Dugan (@jesstdugan)

Jess T. Dugan travaille sur l’identité à travers des portraits de personnes trans, non-binaires ou genderqueer. Un de ses derniers projets, To Survive on This Shore, montre des personnes trans âgées, souvent peu visibles dans la communauté LGBTI+ ou dans les représentations en général.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jess T. Dugan (@jesstdugan)

Naima Green, l’œil de la communauté queer de Brooklyn

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Naima Green (@naimagreen)

On lui doit de sublimes photos de la chanteuse Solange, mais aussi un projet documentaire sur la communauté queer de Brooklyn, Pur·suit, édité sous la forme de cartes à jouer (en référence au Dyke Deck de la photographe Catherine Opie). Une façon pour elle de donner de la visibilité aux multiples facettes et à toute la diversité des personnes queers new-yorkaises.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Naima Green (@naimagreen)

Latex, talons et bondage avec Lanee Bird

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LANEE BIRD (@lovvr)

Érotiques, sexuelles, les images léchées de Lanee Bird empruntent à la mode et à l’esthétique fétichiste et BDSM. Difficile de ne pas songer à Robert Mapplethorpe ou encore à Helmut Newton face à ces clichés.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LANEE BIRD (@lovvr)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par LANEE BIRD (@lovvr)

Ceren Saner montre les vécus queers et migrants

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ceren Saner (@csaner)

À Berlin, la photographe Ceren Saner explore la communauté queer turque, aux intersections des LGBTIphobies et du racisme encore bien présent dans la capitale allemande. Dans Isn’t it love, les corps se touchent dans des clubs et des soirées sans qu’on distingue les visages. Une manière de nous rappeler que le dancefloor aussi est politique.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ceren Saner (@csaner)

Un noir et blanc cru et queer avec Romy Alizée

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 🗡 ROMY ALIZÉE 🗡 (@romixalizee)

Romy Alizée vous regarde droit dans les yeux, car elle apparaît souvent aux côtés de celles et ceux qui posent pour elle. Ses photos, souvent crues, parlent de désir(s) et interrogent nos regards — ceux qu’on pose sur la nudité, sur la sexualité, sur nos propres tabous.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 🗡 ROMY ALIZÉE 🗡 (@romixalizee)

La douce et drôle d’étrangeté de Tommy Kha

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tommy Kha (@tommykha)

Tommy Kha explore la notion d’identité, en tant qu’homme gay et asiatique ayant grandi dans un milieu blanc et hétérosexuel. Son visage devient un masque, se morcelle en puzzle, se calque ou se démultiplie.

Dans Return to Sender, il se photographie embrassé par des inconnus sans leur rendre leur baiser. Le résultat est troublant, presque loufoque et fascinant.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Tommy Kha (@tommykha)

Des corps LGBTI+ et gros avec Shoog McDaniels

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sugar McD (@shooglet)

Des corps minces, blancs, normés, c’est souvent ce que les médias mainstream ont tendance à représenter quand on parle d’artistes photographes LGBTI+. Shoog Daniels met au contraire en avant les corps gros, ces physiques queer qui ne collent pas aux standards de beauté, mais qui existent.

On voit des marques, des cicatrices, de la cellulite, des vergetures, on voit aussi de la tendresse, de la beauté et de la force.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sugar McD (@shooglet)

Et vous ? Quels artistes, quels photographes vous bouleversent, ou ont fait changer votre regard sur les identités LGBTI+ ?

À lire aussi : Avec sa collection Savage x Fenty spéciale Pride, Rihanna poursuit son soutien des personnes LGBTI+


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

1
Avatar de Leona B.
12 juin 2021 à 18h06
Leona B.
Merci beaucoup @Maëlle Le Corre pour cet article ! Je suis allée follow tous ces photographes direct, il y a de magnifiques portraits et ça fait du bien à mon fil d'actu Insta de voir des gen.te.s plus divers.e.s
2
Réagir sur le forum

Plus de contenus Arts & Expos

« Cosmic Latte se demande à quoi ressemblerait le monde sans racisme » : Sonya Lindfors, chorégraphe // Source : Uwa Iduozee / Zodiak - center for new dance, UrbanApa, Sonya Lindfors
Arts & Expos

« Cosmic Latte se demande à quoi ressemblerait le monde sans racisme » : Sonya Lindfors, chorégraphe

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Le photographe de mode Paolo Roversi s’expose au Palais Galliera, et c’est hypnotique
Mode

Comment l’expo photo de Paolo Roversi au Palais Galliera va vous hypnotiser

Dolorès Marat, "La femme aux gants", 1987. Tirage pigmentaire Fresson Collection MEP, Paris, acquis en 2006. // Source : © Dolorès Marat
Arts & Expos

Annie Ernaux, en textes et en photos, s’expose à la MEP jusqu’au 26 mai 2024

MAD paris
Arts & Expos

Paris : Avant les Jeux Olympiques 2024, 5 expos autour du sport, au musée et ailleurs

Berthe MORISOT (1841-1895) Autoportrait, 1885 Huile sur toile, 61 x 50 cm Paris © musée Marmottan Monet, Paris
Culture

Berthe Morisot : à la découverte de la peintre invisibilisée du mouvement impressionniste

Rocky 6 sera joué du 31 janvier au 4 février 2024 au Lavoir Moderne Parisien // Source : Madeleine Delaunay
Culture

« Pour sortir l’intersexuation du seul champ de l’intime, j’ai écrit la pièce de théâtre Rocky 6 » : Alice Etienne

Giselles Photo Pascal Elliott 7
Arts & Expos

Trois raisons de découvrir Giselle(s), le ballet romantique remis au goût du jour

Source : affiche officielle de l'expo avec une oeuvre d'Annette Messager
Culture

L’exposition Affaires personnelles explore les liens entre art contemporain et solidarité

Léa MKL // Source : Cactussand
Culture

Léa MKL : « C’est important d’exprimer ce qu’on a sur le cœur et d’en faire des archives »

Dans les coulisses du Cabaret de Poussière avec Bilal Hassani // Source : Inès Pollon
Arts & Expos

Dans les coulisses du Cabaret de Poussière avec Bilal Hassani

La pop culture s'écrit au féminin