Live now
Live now
Masquer
festival_safer
Féminisme

C’est tristement indispensable : contre les violences sexuelles en festival, Marsatac lance Safer

02 août 2021

On aimerait ne pas en avoir besoin, mais on est heureuses que ça existe : l’équipe du festival Marsatac lance Safer, un dispositif pour réduire les violences sexuelles en contexte festif.

Après une pause de plus d’un an à cause de la situation sanitaire, les Françaises et Français retrouvent avec joie les festivals, qui font leur retour les uns après les autres.

Cette réouverture des festivités n’évoque toutefois pas que de bons souvenirs : les festivals, notamment de musique, sont des lieux où les violences sexuelles encore bien trop courantes.

L’écœurante récurrence des violences sexuelles en festival

Du Hellfest aux Vieilles Charrues, depuis quelques années, les témoignages de femmes harcelées ou agressées sexuellement en festival se multiplient dans les médias, et révèlent ce que nombre d’entre nous savent déjà : les contextes festifs, vantés pour leur bonne ambiance, ne sont pas moins propice aux agressions sexuelles que le reste de l’espace public.

C’est ce dont témoignent les chiffres d’une étude de l’association consentis.info menée en 2018, qui révèlent que 50% des femmes interrogées ont déjà été victimes de violences sexuelles ou se sont senties en insécurité dans un lieu festif. Au cours de cette même étude, 41% des personnes interrogées ont déclaré avoir déjà été sexuellement agressées dans ce contexte.

Un constat glaçant, qui s’accompagne d’un questionnement indispensable : comment faire en sorte que cela cesse ?

Safer, un dispositif pour réduire le harcèlement sexiste et les violences sexuelles

Face à l’ampleur de la question, l’équipe du festival Marsatac, institution marseillaise, s’est associée à l’associations Consentis, au label Act Right, ainsi qu’au Centre d’informations sur les droits des femmes et des familles des Bouches du Rhône pour lancer le dispositif Safer.

Ensemble, ces acteurs engagés pour la sécurité de toutes et de tous en contexte festif ont mis en place un système en plusieurs options permettant « à chacun et chacune de faire la fête dans un espace plus sûr » .

L’idée ? Un dispositif mis à disposition des structures évènementielles, qui fonctionne sur plusieurs plans.

En amont du festival est disponible un site Internet proposant des modules de formation autour du consentement, du harcèlement et des violences sexistes et sexuelles en milieu festif. Cela permet de former du mieux possible des bénévoles, qui feront partie des équipes Safer sur le lieu du festival. Le site se veut être un lieu de « pédagogie et de compréhension » .

Un accompagnement pour rompre l’isolement des victimes

En second lieu, un stand au sein du festival réunira une équipe de bénévoles accompagné d’une personne professionnelle. Ce lieu pourra proposer de la prévention, mais aussi de l’écoute et de l’accompagnement dans un espace réservé.

Enfin, Safer est une application à télécharger avant le festival et à utiliser sur place. Si la personne qui l’utilise est victime ou témoin de violences ou de harcèlement, celle-ci peut la signaler via l’appli, avec un système de géolocalisation. L’équipe Safer viendra alors « désamorcer la situation » , « accompagner et écouter » les victimes, et solliciter la sécurité du festival si besoin.

Grâce à ce schéma qui allie la prévention et l’action, Safer vise à réduire activement les cas de harcèlement et d’agressions sexuelles sur les lieux de festival. Après un premier déploiement au festival Marsatac, les équipes tenteront d’améliorer le projet, au fil des festivals, jusqu’à un déploiement national pour 2022.

Une initiative dont on espère qu’elle permettra à toutes et à tous de profiter de nos prochains festivals de manière un peu plus sereine, et de faire la fête sans avoir peur… en attendant le jour où nous n’en aurons plus besoin !

Crédit photo : Anthony Delanoix / Unsplash

À lire aussi : J’ai fait mon premier festival depuis la pandémie et c’était le kiff !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Féminisme

Food
Recette du houmous

La recette facile du houmous maison pas cher, végan et plein d’ail

Clemence Bodoc

22 sep 2021

22
Société
Des jeunes personnes aux expressions de genre variées et flamboyantes

13% des jeunes en France ne sont « ni homme ni femme » : la non-binarité, c’est quoi ?

Lady Dylan

22 sep 2021

40
Actu sexe
Espace – couple – fusée

Gravité zéro, intimité inexistante… le sexe dans l’espace promet d’être une galère

Ecologie
Copie de [Site web] Visuel horizontal (1)

Soutenez Grain, la nouvelle revue écolo d’une équipe 100% féminine

Eva Levy

22 sep 2021

Interviews cinéma
bigger-than-us-vertical

« Ce film donne des clés pour changer le monde » : Marion Cotillard et Mary Finn présentent Bigger Than Us

Kalindi Ramphul

22 sep 2021

Féminisme
Galanterie – couple – sexisme

Le spectre de la galanterie hante encore les rapports hétérosexuels

Actu mondiale
gabby petito van life

Affaire Gabby Petito : l’influenceuse disparue a bien été assassinée

Actu en France
neonbrand-nZJBt4gQlKI-unsplash

Avec #LePoidsDesMots, Instagram France s’engage contre le cyberharcèlement

Eva Levy

21 sep 2021

Société
facepalm.-vertjpg

Ouf, la télé-réalité du meilleur activiste n’aura finalement pas lieu

Maëlle Le Corre

20 sep 2021

5
Féminisme
nous toutes campagne cyberharcèlement – vertical

De Louane à Klaire fait grr, 40 femmes dénoncent le cyberharcèlement sexiste

Maëlle Le Corre

20 sep 2021

La société s'écrit au féminin