C’est quoi, ce délire autour des cartes Pokémon ?


Sommes astronomiques, magasins vandalisés, altercations violentes... Les cartes Pokémon font tourner la tête de nombreux aficionados. Fascinée par cette frénésie, j'ai cherché à savoir d'où elle venait.

C’est quoi, ce délire autour des cartes Pokémon ?Michou (YouTube)

Quoi ? Des gens sortent des armes à feu pour une affaire de cartes Pokémon ? Mais attendez, qu’est-ce qui se passe ?

Eh oui, incroyable mais vrai : les cartes Pokémon provoquent désormais affolements, émeutes et autres bagarres. Si cette phrase vous choque, je vous avoue que l’écrire m’a tout autant surprise. Je sais que vous vous demandez :

« Mais pourquoi une telle frénésie ? »

Alors, pour vous répondre, j’ai fait mes petites recherches.

Une frénésie phénoménale

Depuis quelques semaines, les cartes Pokémon sont carrément victimes de leur succès, n’ayons pas peur des mots.

Si vous tapez « cartes pokémon ebay » sur Google Images, vous tomberez sur des prix exorbitants : pour une carte Pokémon, vous verrez des prix allant de 320€… à 26.000€. Oui oui. Et ce n’est pas grand-chose comparé à d’autres sommes.

En effet, vous avez peut-être entendu parler du youtubeur Michou qui a acheté ce qu’on appelle une display Pokémon. En gros, c’est une boîte dans laquelle on trouve plein de cartes Pokémon. Et cette boîte a coûté à la célébrité — accrochez-vous bien — 50.000€. Et encore, c’est un petit joueur par rapport à la carte Charizard holographique vendue pour 311.800$ en mars dernier.

Mais, personnellement, ce ne sont pas les prix qui m’ont le plus choquée.

Vendredi 14 mai, le géant américain de la distribution Target a annoncé interrompre la vente des cartes Pokémon par souci de précaution, comme le raconte le New York Times.

Sur les réseaux, vous avez peut-être vu les files d’attente dès l’aube devant les magasins et les paquets de céréales éventrés, tout dans l’espoir de s’accaparer des cartes Pokémon.

Toujours plus : dans l’état du Wisconsin, quatre personnes ont été arrêtées le 7 mai pour avoir agressé un homme qui, à son tour, avait sorti une arme à feu pour se défendre. « Quel rapport avec les cartes Pokémon », vous vous demandez ? Malheureuse ! C’est la cause même de l’agression !

Un regain de popularité considérable

Dès leur sortie en 1996, les cartes Pokémon ont rencontré un franc succès. Les personnes nées avant ou pendant les années 1990 peuvent en témoigner.

Depuis, Pokémon n’est jamais tombé dans l’oubli. Que l’on parle de la série télévisée, du jeu de cartes, de Pokémon Go… je pense que la franchise s’en est toujours sortie. Mais là, comme vous avez pu le voir, ça dépasse tout.

Les derniers événements semblent illustrer un regain de popularité sorti de nulle part mais, en réalité, les cartes Pokémon sont ont de nouveau la cote depuis quelques années déjà.

En effet, comme beaucoup d’objets, les fameuses cartes sont devenues de véritables objets de collection avec le temps. Plus les années passent, plus le nombre de collectionneurs augmente, plus les premières cartes se raréfient, plus les prix grimpent. Bref, la loi de l’offre et la demande, quoi.

Mais pourquoi, en 2021, l’effet de mode semble exploser ? A cause de la pandémie, pardi ! Peut-être avez-vous profité des différents confinements pour fouiller votre cave et trouver de vieux livres de cuisine, de vieux romans ou de vieux vêtements. Eh bien, certains sont allés chercher dans leur cave des cartes Pokémon, comme l’explique Hugo de la chaîne YouTube HugoDécrypte.. Et vu la popularité de ces cartes il y a vingt-cinq ans, c’est plus « beaucoup » que « certains ». D’où un regain d’intérêt quelque peu soudain.

Notons aussi que le youtubeur américain Logan Paul a affirmé avoir dépensé 2 millions de dollars en cartes Pokémon en février 2021. Etant très célèbre, il a donc probablement influencé quelques uns de ses 20 millions d’abonnés.

Est-ce que cette mode va retomber comme un soufflé ? Est-ce qu’elle va perdurer ? Seul l’avenir nous le dira.

Entre nous, j’espère juste que les feuilles Diddl auront bientôt le même succès parce que mon classeur doit bien être quelque part. Et il doit même y avoir encore des feuilles qui sentent bon !

À lire aussi : Ce jeu de cartes féministe fait sortir les femmes de l’ombre 

Sylsphée Bertili

Sylsphée Bertili


Tous ses articles

Commentaires

GabyMoose

Le bon côté de cette mode, c’est que plein de gens achètent plein de boosters pour trouver des cartes rares, et revendent le reste pour pas cher sur eBay :cretin: du coup je me suis acheté des cartes Pokemon pour la première fois:rire: à la fois pour me faire une petite collection sans valeur ni prétention et pour en repeindre certaines:happy:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!