Bouygues (TF1) rachète M6, et s’offre la télé française sur un plateau


La nouvelle a été annoncée ce matin : le groupe Bouygues, qui possède TF1, rachète 30% des parts du groupe M6. En clair, les deux plus grands médias télévisuels français vont fusionner.

television

C’est une nouvelle qui fait du bruit dans le monde de la télévision : les groupes de chaînes françaises TF1 et M6 vont fusionner. Pour la modique somme de 641 millions d’euros, Bouygues, géant industriel et propriétaire de TF1, devrait devenir le premier actionnaire du groupe M6, et s’assurer ainsi un pouvoir décisionnel non négligeable.

Une fusion d’envergure dans la télévision française

Après l’achat, le projet sera donc de fusionner ces deux filiales. Concrètement qu’est-ce que ça veut dire ? Avant tout, que Bouygues sera à la tête d’un « mastodonte » médiatique.

En France, le groupe TF1 représente non seulement le journal télé le plus regardé du pays, mais aussi TMC et LCI. Quant au groupe M6, il possède aussi W9, Paris première, 6ter, Téva ou encore Gulli. À eux deux, ces groupes à la tête des audiences télévisuelles hexagonales représentent 70% des revenus publicitaires !

D’après Le Figaro, l’objectif derrière la fusion est clair : créer un espace télévisuel capable de résister aux plateformes de streaming telles que Netflix ou Disney+. Pour l’instant, toutefois, le projet est engagé dans des négociations avec l‘Autorité de la Concurrence et le CSA, et rien ne devrait être effectif avant 18 mois.

En attendant de voir ce qu’il adviendra du pluralisme de la presse alors que les grands groupes concentrent de plus en plus de médias, on se remonte le moral en imaginant les cross-overs possibles entre les programmes phares des deux chaînes : Koh Lanta et Top Chef, un concours de cuisine survivaliste ? L’Amour est dans le Pré et The Voice, pour chanter l’amour champêtre ? Tout est possible !

À lire aussi : Va-t-on s’en remettre ? La fin de « This Is Us », c’est pour bientôt…

Aïda Djoupa

Aïda Djoupa


Tous ses articles

Commentaires

BravoCharlie

Mais ce que je comprends au-delà de ça c'est que c'est Bertelsmann qui a 75% de RTL Group qui a son tour à 48% du Groupe M6 et donc des chaînes (ce sont des données Monde Diplo de décembre 2020). Du coup ce que Bertelmann vend ce sont 30% de ce que RTL Group détient du groupe M6 et RTL conserve 16%?

Mais n'ayant "que" 30%, est-ce qu'on peut 1/parler de fusion à proprement parler? 2/quelle est la part que doit détenir un groupement pour avoir un fort pouvoir de contrôle?

Et du coup, je lisais que la nouvelle forme 'TF1 + M6' détiendrait 70% du marché publicitaires (en valeur j'imagine) et je trouve ça légèrement dangereux.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!