Live now
Live now
Masquer
beaute-candidat-election-resultats
Actualités France

À quel point la beauté d’un candidat influe-t-elle sur notre vote ?

Est-ce qu’on vote pour le candidat qu’on trouve le plus agréable à regarder… voire à entendre ? Des chercheurs se sont penchés sur l’épineuse question de nos choix irrationnels.

À quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, l’heure est au commentaire. Benoît Hamon n’aurait pas la « carrure », Philippe Poutou pas le bon vêtement…

Les mensurations comptent-elles pour entrer à l’Elysée ? Un vêtement fait-il une élection présidentielle ? Nos choix électoraux sont-ils influencés par ce que l’on perçoit visuellement, ou auditivement, des candidat•es ?

Vous vous en doutez, la réponse penche vers le oui.

Le physique des candidats peut-il influer sur l’élection ?

De nombreuses recherches suggèrent, par exemple, que l’apparence physique des candidat•es peut avoir un impact déterminant sur la manière dont le peuple les perçoit (et donc sur le déroulement des élections).

Les chercheurs John Antonakis et Olaf Dalgas ont mené une expérience sur le sujet en s’appuyant sur les élections législatives françaises de 2002.

Les deux scientifiques ont proposé à 684 volontaires suisses d’observer les photographies des candidat•es présent•es au second tour et de deviner qui avait gagné.

Puisque les volontaires suisses ne connaissaient pas l’issue du vote français, on aurait pu obtenir 50% de réponses justes, et 50% de réponses fausses. Pas du tout : les chercheurs ont obtenu 72% de réponses correctes !

Quoi, comment ? Les participant•es suisses étaient-ils médium ?

Pour poursuivre leurs analyses, Antonakis et Dalgas ont sollicité 681 enfants suisses, âgés de 5 à 13 ans, dans une expérience tout à fait similaire… à une différence près.

Au lieu de leur demander qui avait gagné l’élection, les chercheurs ont demandé aux enfants « qui devrait être le capitaine d’un navire ».

PAF : les enfants ont choisi le vainqueur de l’élection législative dans 71% des cas.

L’effet halo, ou l’influence du physique sur les compétences

Pour Antonakis et Dalgas, au vu de cette expérience, l’apparence physique des candidat•es pourrait jouer un rôle dans nos choix électoraux. Nous aurions tendance à juger que les candidat•es dont nous validons l’apparence sont les plus compétent•es.

Les sciences sociales nomment ce phénomène l’effet halo.

Pourtant, on est d’accord : jusqu’à preuve (scientifique) du contraire, notre tronche et notre apparence ne sont pas proportionnelles à nos compétences !

La voix d’un candidat influe-t-elle sur le choix des électeurs ?

Deux chercheurs, Gregory et Gallagher, ont supposé que

le timbre de voix des candidat•es pouvait également influencer les résultats d’une élection politique.

Plus précisément, ils ont fait l’hypothèse qu’un candidat avec une voix grave (c’est-à-dire inférieure à une certaine fréquence) pourrait obtenir plus de votes que les autres, parce que cette caractéristique pourrait être associée à une idée de « dominance sociale ».

Gregory et Gallagher ont examiné huit élections étatsuniennes dont les résultats auraient pu être prédits en prenant en compte le timbre de voix des participants !

Plusieurs expériences ont rejoint ce constat.

Dans l’une d’entre elles, des volontaires ont écouté des enregistrement d’inconnu•es dont la voix était modifiée pour être plus aiguë ou plus grave. Verdict : les participant•es avaient largement tendance à préférer les voix les plus graves (qu’elles soient féminines ou masculines) !

De l’irrationalité de nos choix électoraux

Que peut-on retenir de ces expériences ? Apparemment, nos décisions électorales sont peu rationnelles !

Notre perception du physique des candidat•es ou de leur voix peut influencer l’idée que nous avons d’eux et, par ricochet, notre intention de vote.

Nos votes peuvent aussi être influencés par un tas d’autres facteurs. En sciences sociales, plusieurs « modèles » tentent d’expliquer comment se forment nos décisions électorales. On vous en a déjà parlé sur madmoiZelle !

Une fois dans l’isoloir, il est peu probable que nous parvenions à une rationalité et à une objectivité totale. Mais est-ce seulement désirable ?

Après tout, nous choisirons notre bulletin habité•es par ce que nous sommes : nos histoires, nos vécus, nos émotions, nos perceptions, notre envie de voter utile, de voter selon nos convictions ou de ne pas voter du tout.

Pour aller plus loin…


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

11
Avatar de Bibidi Bobidi Bou
20 avril 2017 à 01h04
Bibidi Bobidi Bou
@Renma Je crois que je vois complétement ce que tu veux dire !
Contenu spoiler caché.
1
Voir les 11 commentaires

Plus de contenus Actualités France

Jonathan Daval dans une série documentaire de BFM TV // Source : Capture d'écran YouTube
Société

Condamné pour meurtre, Jonathann Daval porte plainte en diffamation contre son ex-belle famille

4
Mode

Vivez une Saint-Valentin sportive avec ces deux offres Nike

Humanoid Native
Pancarte de manifestation "pas ton corps, pas tes choix"
Actualités France

IVG : le Sénat « pas défavorable » à son inscription dans la Constitution

1
La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants » // Source : Capture d'écran twitter
Actualités France

La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants »

Une vendeuse en train de vendre un haut blanc en dentelle à une cliente dans une boutique de vêtements // Source : filadendron de Getty Images Signature
Actualité mode

« Les vendeuses dans l’habillement sont déshumanisées » : interview d’une syndicaliste sur l’effondrement de la mode milieu de gamme

1
Rokhaya Diallo  // Source : Capture écran YouTube
Société

Le « harcèlement » subit par Rokhaya Diallo depuis des années inquiète l’ONU

4
Le comédien Philippe Caubère mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures // Source : Capture d'écran YouTube
Actualités France

Le comédien Philippe Caubère mis en examen pour viols et agressions sexuelles sur mineures

Gwenola Ricordeau // Source : Jessica Bartlett
Société

Gwenola Ricordeau : « Le féminisme dominant reste foncièrement carcéral »

28
« Elle est feuj » Mediapart révèle des images de violences policières « sexistes et antisémites »  // Source : Capture d'écran vidéo Mediapart
Actualités France

« Elle est feuj » : Mediapart révèle des images de violences policières « sexistes et antisémites » 

2
Rocky 6 sera joué du 31 janvier au 4 février 2024 au Lavoir Moderne Parisien // Source : Madeleine Delaunay
Culture

« Pour sortir l’intersexuation du seul champ de l’intime, j’ai écrit la pièce de théâtre Rocky 6 » : Alice Etienne

La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra sur le plateau de RTL // Source : Capture d'écran Youtube
Actualités France

Amélie Oudéa-Castéra aurait fait la promotion d’une école privée hors contrat, selon Mediapart

La société s'écrit au féminin