Live now
Live now
Masquer
loi-anti-ivg-texas
Actualités mondiales

Au Texas, une juge autorise une femme à la grossesse à risque à avorter, bien que l’IVG soit interdite

Alors que dans cet État, les avortements sont interdits sauf à de très rares exceptions, une juge a décidé d’autoriser à pratiquer une IVG, en raison du risque mortel pour la femme de mener cette grossesse à terme.

Une décision qui a positivement étonné les défenseurs du droit à l’IVG aux États-Unis. Ce jeudi 7 décembre, Molly Duane, juge de l’État du Texas où, depuis l’abrogation de la loi Roe v. Wade, les avortement sont interdits sauf à de très rares exceptions, a décidé d’autoriser Kate Cox, 31 ans, à avorter.

Un risque mortel pour Kate Cox

Selon son médecin, sa grossesse menace sa vie et sa fertilité, son foetus étant atteint de trisomie 18, et pouvant mourir in utero. Une situation qui met en danger Kate Cox, car en raison de précédentes césariennes, elle risque une rupture de l’utérus après le déclenchement du travail, qui pourrait lui être fatal.

Mais en raison de la loi au Texas qui interdit toutes les IVG y compris en cas d’inceste ou de viol, et qui l’autorise qu’en cas de danger de mort ou de risque de grave handicap pour la mère, Kate Cox ne pouvait pas avoir recours à l’avortement. Ses médecins lui affirmaient avoir « les mains liées », rapporte l’Agence France Presse. Les exceptions pour avoir le droit d’avorter étant trop floues, la plupart d’entre eux sont terrifiés d’être poursuivis en justice, et ne pratiquent quasiment plus d’IVG.

Selon la juge, interdire cette IVG serait une « erreur judiciaire »

Ainsi, pour autoriser Kate Cox à avoir recours à une IVG, une audience d’urgence a été nécéssaire. La juge Molly Duane a ainsi estimé que l’idée que Cox puisse ne plus pouvoir avoir d’enfant est « choquante ». « Ce serait une véritable erreur judiciaire», a-t-elle insisté. Pour elle, la plaignante doit obtenir « l’avortement dont elle a besoin maintenant pour mettre fin à sa souffrance et protéger sa fertilité ».

À lire aussi : États-Unis : depuis l’abrogation de Roe v. Wade, le nombre de patientes explose dans les cliniques d’avortement encore ouvertes

Mais l’État du Texas peut faire appel de cette décision. Car le procureur s’est – évidemment – prononcé contre cette décision : « la seule partie prenante qui va subir un préjudice immédiat et irréparable dans cette affaire est l’État (…) L’avortement, une fois pratiqué, est permanent, il ne peut être défait », a-t-il déclaré.

Ce à quoi la juge Molly Duane a rétorque : « Nous croyons fermement que la situation relève de l’exception médicale prévue par les lois texanes sur l’avortementL’État tente de remettre en question les médecins de Kate Cox et de dire qu’elle n’est toujours pas assez malade […]. Désormais, une patiente doit être sur le point de mourir avant qu’un médecin ne puisse invoquer l’exception », a-t-elle dénoncé.


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

24
Avatar de Legitime Immature
15 décembre 2023 à 07h12
Legitime Immature
Les enfants atteints de T18 qui survivent à un an c'est à peine 5-10%, et encore...
Et dans quel état et à quel prix (je ne parle pas de cout financier mais de suivi médical lourd, de soins douloureux, de la tristesse et l'angoisse de l'entourage... ) C'est même pas une question d'accompagnement, mais mettre au monde un enfant condamné à mourir, si jamais il survit jusqu'à la naissance hein, je ne le souhaiterais même pas à mon pire ennemi. Refuser une IMG sur une T18 est un non sens absolu, voire du sadisme.
Comme ça a déjà été dit plus haut, les pathologies éligibles à l'IMG sont graves et incurables. Les parents ont le droit de ne pas vouloir que leur vie de famille tourne autour du lourd handicap de leur progéniture et de tout ce que ca implique, notamment le risque de voir mourir ton enfant à plus ou moins long terme...
Jamais je ne jugerai des parents qui font des IMG. Je bosse en maternité en ce moment, et on plusieurs IMG par semaine. Aucune mère ne fait ça de gaité de coeur. La quasi-totalité du temps, c'est des grossesses désirées. Soit des anomalies sont découvertes sur la première écho, le temps de confirmer ça, souvent l'IMG à lieu vers 18 semaines. Mais dans d'autres cas la découverte est plus tardive, échographie du 2ème trimestre et là on parle plutôt de 22-25 semaines.
Quoi qu'il en soit, si on dépasse les 14SA, c'est déclenchement pour accouchement par voie basse. Les femmes savent qu'elles vont accoucher d'un foetus mort, c'est long, parfois ça prend 48h avant l'expulsion. On s'assure qu'elles aient le moins de douleur possible grace à la péridurale (on peut avoir la main lourde sur les anesthésiants vu qu'on se fout du retentissement sur le foetus) .
L'IMG reste une décision difficile pour tout parent, souvent empreinte de culpabilité.
Il faut accompagner ces familles et ne surtout pas les juger en mode "ah oui, mais avec un bon accompagnement, ... , vous refusez le droit de vivre à un enfant car handicapé..."
Bref, ca me rend dingue qu'on puisse remettre en cause l'IMG (et l'IVG d'ailleurs).
D'ailleurs j'ai lu que la mortalité maternelle et infantile était déjà en train d'augmenter aux USA à cause de leurs lois anti-IVG...
Je ne remets pas en cause l'IMG. Je soulève la question d'un possible eugénisme de façon plus générale car ce sujet-là m'y a fait penser.
0
Voir les 24 commentaires

Plus de contenus Actualités mondiales

Jill Stein // Source : Canva
Politique

Jill Stein : « On voit apparaître un vote de rébellion, soyez prêts ! »

Gaza
Actualités mondiales

Guerre Israël-Hamas : à ce jour, plus de 30 000 personnes sont mortes à Gaza

10
Source : Wikimedia Commons
Société

Palestine : Hunter Schafer arrêtée pour avoir manifesté avec des Juifs antisionistes

2
César 2024 que signifie le pin's rouge porté par des stars durant la cérémonie // Source : Captures d'écran Instagram
Actualité mode

César 2024 : que signifie le pin’s rouge porté par des stars durant la cérémonie ?

Source : Canva
Politique

Nikki Haley : « Le premier parti à mettre à la retraite son candidat de 80 ans gagnera cette élection »

Source : Canva
Politique

Marianne Williamson : « Vous ne savez pas ce qu’est la misogynie avant d’avoir été candidate à la présidentielle ! » 

Source : Creative Commons
Actualités mondiales

Daniel Alves, ex-footballeur du PSG et du Barça, condamné à 4 ans et demi de prison pour viol

1
Source : nevodka / Getty Images
Actualités mondiales

États-Unis : la Cour suprême de l’Alabama considère qu’un embryon congelé est un enfant

15
Reproductive Health Supplies Coalition – unsplash pilule contraception
Actualités mondiales

États-Unis : dans l’Oklahoma, la contraception d’urgence bientôt interdite ?

Trans Rights / Droits des personnes trans
Actualités mondiales

Népal : l’ONG Human Rights Watch dénonce les examens médicaux « invasifs » sur les personnes transgenres

1

La société s'écrit au féminin