5 astuces pour une lettre de motivation réussie

Tu cherches un stage, un premier boulot ou un job d'été ? Voici comment écrire une lettre de motivation qui te garantie de te différencier et de t'affirmer !

5 astuces pour une lettre de motivation réussieCaroline Rccrd - Unsplash

Écrire une lettre de motivation peut sembler anodin, et certaines personnes ont tendance à tout miser sur le CV. Grosse erreur !

Si le CV met en valeur ton expérience et tes compétences, c’est la lettre de motivation qui va communiquer à l’entreprise ta personnalité, ton rapport au travail de la boîte et à quel point tu es passionnée.

Je te propose donc quelques astuces qui vont te permettre de ne pas tomber dans les banalités d’une lettre trop classique qui pourrait ennuyer le lecteur et te réduire à prendre la poussière dans le recoin d’un tiroir (ou d’une boîte mail).

Réussir sa lettre de motivation : la structure

La structure classique d’une lettre de motivation se compose de trois parties :

« Moi, Vous, Nous » ou « Vous, Moi, Nous ».

Je te conseille de choisir l’ordre « Vous, Moi, Nous ».

Les entreprises reçoivent des dizaines voire des centaines de lettres chaque jour. Et toutes, ou presque, commencent par :

Moi, machin, diplômée de niania et actuellement en recherche de nianiania.

Si tu commences comme ça, c’est trop tard, tu as déjà ennuyé le lecteur en une ligne !

Commence par « VOUS », mais attention : ce paragraphe n’est pas là pour faire une description de l’entreprise morne et factuelle.

Il faut que tu montres que tu as cerné la boîte, certes, mais en utilisant tes propres mots, la vision personnelle que tu as d’eux.

La troisième partie, le « Nous » correspond à « ce que nous allons faire ensemble ».

Je vais la développer de ce pas, car c’est une partie importante !

Réussir sa lettre de motivation : Se projeter

Te projeter, c’est ce que tu vas faire dans la troisième partie, le « Nous ».

Exprime-toi comme si tu étais déjà engagée dans l’entreprise, mais sans tomber dans l’arrogance.

À travers tes mots, tu dois donner l’impression au lecteur que tu as déjà ta place là-bas.

Il faut qu’en te lisant, la personne ait l’impression que tu es déjà intégrée, afin qu’elle puisse se projeter travaillant avec toi.

Montre que tu es déjà prête à t’investir, que tu connais assez bien l’entreprise pour y travailler dès que possible et que tu y seras parfaitement dans ton élément.

Tu ne dois surtout pas paraître désespérée. Ne dis pas des trucs du type :

S’il vous plaît je ferai ce que vous voulez, même récurer les chiottes.

Personne ne veut engager quelqu’un qui pense qu’il ne vaut rien.

Cette technique de désespérée peut en revanche fonctionner si ce que tu recherches est un petit job d’été, que tu t’y es pris trop tard, que tu as adressé ta lettre à un endroit dont tu te fiches complètement, et que tu veux juste un peu de sous.

Réussir sa lettre de motivation : Ne pas s’excuser d’exister

C’est une lettre et non un rendez-vous en face (pour l’instant) alors c’est le moment de feindre l’assurance ! Ne commence pas avec des :

Bon j’espère que voilà mais je suis pas sûre ‘fin c’est comme vous voulez quoi bsx.

Beaucoup trop de candidatures sont écrites ainsi. Mais il y a une grande différence entre être modeste et s’excuser d’exister !

Comme je te le disais, ta lettre ne doit pas te dépeindre comme arrogante voire égocentrique.

Mais si tu fais tout l’inverse et tentes de disparaître derrière les lignes, tu risques de laisser penser à ton interlocuteur que tu n’es pas très motivée et que tu n’y crois pas toi-même.

Si tu ne crois pas en toi, comment veux-tu que ton interlocuteur croie en toi ?

Comment penses-tu que je suis arrivée chez madmoiZelle ? Seule devant mon ordinateur, j’ai écrit ma lettre comme si je n’avais rien à perdre. Ce n’est clairement pas le moment de douter de toi !

Force-toi à être un minimum sure de toi, ne serait-ce que le temps d’une lettre, tu n’as rien à y perdre.

Il faut te vendre, sans mentir pour autant sur tes réelles compétences, évidemment. Être embauchée c’est bien, mais si tes employeurs se rendent compte après deux jours que tu es une arnaque, tu ne vas pas garder ton poste longtemps.

Réussir sa lettre de motivation : Adapte-toi à l’entreprise

À ne surtout pas faire : envoyer la même lettre à plein d’entreprises différentes.

Lorsque tu envoies ta lettre à une boîte, tu dois montrer qu’il n’y a pas de doute, c’est bien à ELLE que tu t’adresses, que cette lettre ne pourrait convenir à personne d’autre.

Ça demande du taf, certes, mais ça met plus de chances de ton côté. Et tu veux être prise, non ?

Changer une ou deux phrases suffit, évidemment, pas besoin de tout réécrire !

Sauf si tu t’adresses à une entreprise vraiment atypique. Par exemple, chez madmoiZelle, les « cordialement » et autre « madame, monsieur » sont pratiquement éliminatoires.

Pas de panique si tu postules ici un jour : ce genre de critère est toujours précisé dans le détail de l’offre.

Réussir sa lettre de motivation : soigne l’esthétique et sois originale

Tout le monde n’est certes pas graphiste, mais soigner l’esthétique de ta lettre de motivation va permettre de te différencier des dizaines de lettres ennuyeusement faites sur Word, noir sur blanc.

N’hésite pas à cherche de l’inspiration sur Pinterest et, s’il le faut, à demander de l’aide à quelqu’un qui sait utiliser des logiciels tels que Photoshop ou Illustrator.

Quoi qu’il en soit, ta lettre doit rester claire, concise, et ne pas être chargée en éléments décoratifs. Fais aussi attention au choix de la typographie. Exit les écritures calligraphiques ! Ta lettre doit être lisible.

De même, ne choisis pas une couleur trop claire pour le texte : certaines imprimantes pourraient faire mal ressortir une couleur pas assez pigmentée, et si c’est illisible, le lecteur ne va pas se prendre la tête pour faire un effort.

J’ajouterais qu‘il est très important que ta lettre ne fasse pas plus d’une page recto. Une lettre trop longue est décourageante pour le lecteur.

N’oublie pas que ta patte doit ressortir de ta lettre de motivation, c’est ça qui est important autant que l’énergie que tu véhicules.

Relis-toi et demande-toi si tu t’embaucherais. Si la réponse est non, recommence !

Penses-tu que ces astuces vont t’aider ? Est-ce que tu as toi-même des conseils a partager sur le sujet ?

À lire aussi : Découvre l’Ikigai, une méthode pour trouver ta voie

Carotte

Carotte

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

__Gingergirl

Super mais je pense que le truc du VOUS ça va bien si t'es en HEC et que tu cherches un job dans une entreprise marketing mais pour un stage de psycho par ex (par tout hasard hein je dis pas ça parce que je DOIS en chercher un haha) je serais pas si "arrogante" dans le sens ou si je dis un truc du style je peux vous apporter tellement de choses vous avez pas idées, je pense que ça va pas le faire. Donc juste faire gaffe avec ça. Pas se descendre mais pas trop se la péter non plus...
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!