5 séries à mater en avril, qui oscillent entre horreur sociale et comédie sucrée


De l'horreur sociale à la romance acidulée, voilà les 5 programmes phares à dévorer en avril, toutes plateformes de streaming confondues.

5 séries à mater en avril, qui oscillent entre horreur sociale et comédie sucrée

Qui dit nouveau mois, dit entrée en fanfare de nouveaux contenus dans l’agenda des séries. Et avril 2021 marque un vrai tournant dans l’année audiovisuelle, puisqu’il signe l’arrivée de programmes très attendus, portés par de grosses têtes d’affiche !

Voilà les 5 séries qu’on attend le plus dans les semaines à venir.

Le Serpent, sur Netflix

On ne l’avait jamais vu comme ça ! Des lunettes 70s fixées sur le nez, une mèche plaquée sur le côté, et la chemise col pelle à tarte ouverte sur ses pecs : difficile de reconnaître Tahar Rahim dans le costume de Charles Sobhraj, un tueur en série qui a sévi dans les années 70 en Asie. 

Français né à Saïgon, Charles Sobhraj agressait et tuait des touristes venus en Thaïlande ou en Inde. Une histoire vraie absolument sinistre refaçonnée par les Britanniques qui débarque dès aujourd’hui, le 2 avril, sur Netflix.

L’occasion de découvrir Tahar Rahim dans un rôle bien différent de ceux auxquels il nous avait habitués, et de découvrir qui était ce dangereux Charles Sobhraj qui a marqué les années 1970, mais dont l’histoire demeurait jusqu’à présent plutôt méconnue du grand public français.

Le Serpent est d’ores et déjà disponible sur Netflix.

Mare of Easttown, sur OCS

Après Netflix avec Tahar Rahim, c’est au tour de HBO de donner dans le casting 4 étoiles.

En effet, la nouvelle production de la chaine américaine s’offre les talents de Kate Winslet et de Guy Pearce pour mettre en lumière une intrigue façonnée par Brad Ingelsby, scénariste du très brutal American Woman, qui avait ému le festival de Deauville en 2018.

Dans Mare of Easttown, Kate Winslet (également productrice exécutive de la minisérie) incarne la détective d’une petite ville de Pennsylvanie qui enquête sur un meurtre alors que sa propre vie est un désastre.

Un programme sur lequel on a pour l’instant peu de détails, mais dont le seul casting suffit à nous convaincre de mettre sur pause toutes nos ambitions le 18 avril prochain, pour en regarder le premier épisode.

Mare of Eattown démarre sa diffusion le 18 avril sur OCS.

Them, sur Prime Video

L’influence de Jordan Peele, l’un des maîtres accomplis de l’horreur sociale et antiraciste, plane très clairement sur la bande-annonce de Them, la série qu’on attend le plus de ce trimestre.

On mise beaucoup sur ce programme créé par Little Marvin et produit par Lena Waithe, dont la première saison présente des acteurs moins connus du grand public que les séries précédemment listées, mais pas moins talentueux : Ashley Thomas (The Inside Man) et Shahadi Wright Joseph (Us) entre autres.

Them est conçue comme une anthologie dont la première saison se concentrera sur une famille afro-américaine qui déménage de la Caroline du Nord vers un quartier très blanc de Los Angeles pendant la Grande Migration.

La demeure semble parfaite, le quartier agréable : une vie délicieuse les attend. Mais c’était sans compter sur le racisme avéré des voisins qui voient d’un mauvais œil l’emménagement d’une famille noire dans leur quartier, et les forces surnaturelles qui semblent vouloir les anéantir… Ça fait beaucoup !

Quelque part entre Us de Jordan Peele, et Our House de Remi Weekes (disponible sur Netflix), Them entre dans la cour des grands de l’horreur sociale. Et on attendait que ça !

Them débarque le 9 avril sur Amazon Prime Video. 

Dollface, sur Disney+

Il y a quelques semaines, on vous parlait de l’arrivée de Star, la chaine plus « adulte » de Disney+. Elle permet entre autres également de consommer des contenus Hulu inédits en France comme ce programme de Jordan Weiss avec Kat Dennings (2 Broke Girls).

Dollface, c’est l’histoire de Jules, qui après une relation longue durée se fait plaquer par son petit ami. Afin de surmonter sa nouvelle réalité de célibataire, il lui faut faire preuve de beaucoup d’imagination pour reprendre contact avec les amies qu’elle avait rayées de sa vie.

Une série sur la sororité qui devrait nous donner envie de renouer avec nos copines du collège !

Dollface arrive le 16 avril sur Disney+ Star.

Shadow and Bone, sur Netflix

Pour être honnêtes, on n’est pas encore ultra-convaincues par les univers fantastiques de Netflix. On a éprouvé des difficultés à regarder The Witcher et La Révolution n’est pas parvenue à nous séduire.

Toutefois, la nouvelle création d’Éric Heisserer nous donne envie de croire à un renouveau des talents de Netflix pour la fantasy !

Shadow and Bone se déroulera dans le royaume imaginaire de la Ravka, maudit depuis des millénaires. Son destin repose désormais sur les épaules d’une orpheline : Alina Starkov, recrutée par l’Armée pour accompagner les Grisha, de puissants magiciens en lutte contre un brouillard maléfique qui déchire le pays.

Quand son ami d’enfance frôle la mort lors de ce raid, l’héroïne doit affronter ses peurs et sa destinée… Le monde des Grisha est dangereux et les pièges nombreux. À qui Alina pourra-t-elle accorder sa confiance, alors que la seule personne sur laquelle elle pouvait compter n’est plus en mesure de l’aider ?

Inspirée du roman éponyme de Leigh Bardugo, et portée par Jessie Mei Li, Archie Renaux et Freddy Carter, cette série en 8 épisodes sous forme de conquête sortira le 23 avril sur Netflix !

Alors, quelle nouveauté vous met le plus l’eau à la bouche ?

À lire aussi : « Zola », ou comment un thread Twitter est devenu un film qui cartonne à Sundance

Kalindi Ramphul

Kalindi Ramphul


Tous ses articles

Commentaires

Bobbie in the Sky

Moi j'ai encore un message d'erreur :crying:
Je ne sais pas si ça vient de chez moi ou si d'autres rencontrent ce problème ? (page Erreur, "bad gateway")
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!