« Mi petit, mi grand », la BD poignante de Zep sur la crise des réfugiés

Zep met en scène Titeuf Mi petit, mi grand, fuyant les bombes et la guerre pour un pays plus calme... un Titeuf réfugié, quoi.

« Mi petit, mi grand », la BD poignante de Zep sur la crise des réfugiés

Comme bien des gens de ma génération, j’ai appris beaucoup de choses en lisant Titeuf. Le p’tit bonhomme à mèche blonde dessiné par Zep depuis des années m’a enseigné des leçons de vie grandes ou petites, l’intérêt des blagues à base de « tire sur mon doigt » et même plein de choses intimes grâce au Guide du zizi sexuel.

Sur What a wonderful world (un titre ironique dans ce cas précis), son blog Le Monde, Zep a publié Mi petit, mi grand, un strip BD monochrome et poignant. Titeuf s’y retrouve plongé dans le chaos d’une guerre civile, les personnages que l’on connaît depuis des années tombent comme des mouches, et il voudrait juste pouvoir se réfugier en sécurité… Juste ça… De l’autre côté de la frontière.

titeuf-zep-migrant

Cliquez sur l’image pour voir tout le strip.

Est-ce que je pleure ? Non, je pleure pas. C’est toi qui pleure. Je suis juste allergique à la tristesse.

crise-refugies

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Fée de l'aube
    Fée de l'aube, Le 3 janvier 2016 à 19h52

    Désolée de remonter ce sujet qui commence un peu à dater, surtout pour dire quelque chose de pas tellement constructif, j'espère que ça gênera pas, mais j'étais obligée.
    Petit, j'ai pas mal rigolé en lisant Titeuf. Et là, lire une BD traitant de ce sujet si grave et important à travers son personnage, ça me rend encore plus émotive.
    Je pense que c'est très bien vu de la part de Zep d'utiliser son personnage pour évoquer ce que vivent les réfugiés, car il a toujours évoqué par ce dernier les problèmes qui préoccupent les enfants et les adolescents. Donc c'est une façon de dire aux plus jeunes "ça pourrait être vous", et aux plus grands "ça pourrait être vous et vos enfants".
    Bref, j'adhère totalement et je suis très émue.

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)