Viser la Lune, le roman jeunesse parfait pour les adolescentes de 2017

Par  |  | 2 Commentaires

Viser la Lune est un roman jeunesse calibré pour les adolescentes de 2017. Ses quatre héroïnes tweetent contre le patriarcat et se lancent sur YouTube, avec une énergie contagieuse !

Viser la Lune, le roman jeunesse parfait pour les adolescentes de 2017

Quand j’étais ado, mes héroïnes étaient les Quatre sœurs, les personnages de Marie-Aude Murail et les deux colocataires de Nana. Elles lisaient des bouquins, prenaient le bus pour aller en cours ou trouvaient un petit boulot dans la jungle urbaine de Tokyo.

En 2017, la vie des adolescent•es est bien différente de la mienne en 2007. Il y a toujours des bus, des bouquins et des jobs d’été, mais il y a aussi INTERNET.

À lire aussi : Mon enfance dans les 90s VS celle de ma cousine aujourd’hui

Bien sûr, je cramais mes soirées sur MSN et j’alimentais mes Skyblogs comme si demain n’existait pas, mais ça n’a rien à voir avec la toile mondiale tissée par les réseaux sociaux.

Voici donc un bouquin jeunesse parfait pour les ados de 2017, j’ai nommé Viser la Lune ! Et oui, c’est bien une ref à Amel Bent.

Viser la Lune, le roman jeunesse d’Anne-Fleur Multon

Connaissez-vous Anne-Fleur Multon ? Cette jeune femme est pétillante, a un rire furieusement communicatif, aime le müesli qui croustille et vient de publier Viser la Lune, son premier roman jeunesse.

Oh, et elle travaille chez madmoiZelle, aussi ! Elle a repris le rôle de Melissa et s’occupe de tous les témoignages envoyés par les lectrices et lecteurs du magazine.

Et elle a droit à de beaux dessins.

Rassurez-vous, pas de conflit d’intérêt du côté de cet article !

Anne-Fleur avait déjà confirmé la publication de son bouquin bien avant de rejoindre notre équipe, et il se trouve que je n’ai pas pu me retenir en voyant sa si jolie couverture illustrée par Diglee, qui signe aussi les dessins ornant les pages intérieures…

De quoi parle Viser la Lune, le roman jeunesse ?

Viser la Lune, c’est l’histoire de quatre copines aux quatre coins du monde.

Aliénor, passionnée de sciences, vit en Guyane où elle regarde les fusées décoller vers les étoiles. Itaï est une joueuse hardcore de League of Legends qui habite en Nouvelle-Calédonie. Maria, dévoreuse de séries, réside au Québec. Et Azza est une Française de la métropole mordue de handball !

Ces quatre pétillantes jeunes filles se sont rencontrées sur Twitter, papotent sur Skype et décident un jour de lancer leur chaîne YouTube. Une grande aventure en perspective !

Les héroïnes de Viser la Lune, de vraies filles d’aujourd’hui

Je me suis imaginée résumer Viser la Lune à mes parents. Ils n’auraient RIEN pigé.

« Alors c’est 4 ados fans de Steven Universe qui se rencontrent sur Twitter parce qu’elles démontent un hater misogyne.

Ensuite elles se lient d’amitié à coups de RT et en DM, puis elles se skypent jusqu’au jour où elles lancent leur chaîne YouTube.

L’une des 4 est hardgameuse sur le serveur Pacifique de League of Legends et veut participer à un tournoi junior, mais il est non-mixte et il n’y a pas assez de joueuses pour faire une équipe féminine.

Du coup, la bande décide de se mobiliser et fait le buzz en défendant la place des filles dans le jeu vidéo ! »

La nouvelle génération se saisit des outils à sa disposition, tout comme la mienne s’est saisie des SMS et des forums de discussion. Et c’est beau, sacrebleu ! (Mode daronne activé)

Ces quatre meufs sont cool, drôles, ont de la personnalité et des défauts, s’allient pour la bonne cause et sont évidemment très joliment dessinées par Diglee.

Rencontrez-les vite, elles deviendront vos meilleures copines !

À lire aussi : Pourquoi lire de la littérature jeunesse quand on est « adulte » ?

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (2) Facebook ()
  • Khyra
    Khyra, Le 10 mai 2017 à 20h45

    J'ai pensé à la chanson d'Amel Bent en voyant le titre. :yawn: Un peu plus et je l'avais dans la tête.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!