Les garçons peuvent porter des jupes et les filles des pantalons dans 80 écoles britanniques

Certaines écoles publiques britanniques revoient leur code vestimentaire pour permettre aux garçons et aux filles de choisir s'ils/elles préfèrent porter une jupe ou un pantalon.

Les uniformes d’école sont parfois informes et synonymes de cauchemar pour les écolier•es… mais le principal problème, c’est avant tout qu’ils soient imposés et genrés. Jusqu’alors, les filles étaient tenues de porter des jupes et les garçons des pantalons.

Mais bien heureusement, les choses changent en Grande-Bretagne depuis la mise en place de la politique « gender neutral uniforms » (uniformes de genre neutre) dans quatre-vingts écoles publiques du pays.

uniformes

L’objectif du gouvernement est de rendre les établissements plus sensibles aux questions sur l’identité et notamment de permettre aux enfants ou adolescent•es transgenres de choisir leur façon de s’habiller.

Les écoles publiques concernées ont soit abandonné toute référence au genre dans leur code vestimentaire, soit réécrit le règlement. Dans ces établissements, les élèves peuvent opter pour un pantalon ou bien une jupe selon leurs préférences, tout simplement.

Par exemple, dans le règlement de l’école primaire Allens Croft située à Birmingham, il n’y a plus aucun lien entre le genre des élèves et les vêtements qu’ils portent. Ainsi, tous les enfants peuvent choisir de revêtir un pantalon noir ou gris ou bien une jupe noire ou grise !

britney

Un grand bravo pour cette initiative qui sent bon la liberté !

À lire aussi : « Assignée garçon », les réalités trans expliquées par Sophie Labelle, en BD

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Plume Blonde
    Plume Blonde, Le 19 juin 2016 à 0h24

    @Leptys je suis désolée de répondre si tard ! je crois qu'on est d'accord sur le fond en ce qui concerne la "dégenration" pour reprendre l'expression de @Freehug et sur le fait que ce qui est féminin/masculin/neutre ne sont que des codes sociaux et que ce serait très bien que tout le monde puisse choisir dans un vestiaire dégenré etc. mais je parlais seulement - enfin c'est ce que j'ai essayé de dire et peut-être que je me suis mal exprimée - du fait que ce choix était autorisé en ce qui concerne les uniformes, alors que le principe de l'uniforme c'est de ne pas avoir le choix de l'habit, et si on a laisse le choix, on laisse les codes sociaux actuels s'exprimer. C'est-à-dire que malgré tout, le choix de la jupe par les garçons risque de rester symboliquement forte. et même sans parler du genre nécessairement, dès qu'on laisse une si liberté dans le choix de l'uniforme aussi forte que jupe ou pantalon, ben à mon sens ça sera nécessairement exploité par les élèves pour mettre en valeur des différences - pas forcément genrées - et donc contredire le but d'uniformisation de l'uniforme (pas magnifique comme combinaison de mot, désolée)

    Après moi je ne suis pas pour l'uniforme, ni pour que tout le monde soit en pantalon : dans ma logique, il aurait suffit de dire que tout le monde devrait être en jupe et que les pantalons sont interdits pour rester dans la logique de l'uniforme - ou inventer un nouveau vêtement (UNE ROBE DE SORCIER ! :puppyeyes::ravenclaw:) - pour régler le problème ^^ et puis j'ai bien conscience que c'est peut-être avec ce genre d'autorisation que l'on favorise la "banalisation de la jupe" mais ma critique n'était vraiment axée que sur la logique pure de l'uniforme. enfin bref c'était juste pour dire que selon moi quand on s'inscrit dans une logique aussi radicale que l'uniforme, ben on devrait assumer jusqu'au bout (parce que sinon on accentue les différences au lieu de les gommer):) c'est peut être pas très interessant, j'en sais rien, mais c'est toujours le sentiment que j'avais eu sur ce point et c'est pour ça que j'en avais fait part au forum ;)

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)