Yacine Belhousse présente « Le Trône des Frogz », une websérie déjantée inspirée de « Game of Thrones »

Yacine Belhousse présente Le Trône des Frogz, sa websérie parodie de Game of Thrones, avec les jeunes talents du Net et de la scène. Attention, rien n'est sérieux, mais tout est drôle.

Yacine Belhousse présente « Le Trône des Frogz », une websérie déjantée inspirée de « Game of Thrones »

Le 24 janvier 2016 – 20h11 – Ça y est, les 8 épisodes du Trône des Frogz sont sortis ! Enjoy !

Le 21 janvier 2016 — Sauf à vivre en ermite sur la lune, personne n’est en mesure d’échapper à la folie saisonnière de Game of Thrones, LA série dont le monde entier parle — ou se retient de parler, sous peine de révéler la mort des personnages principaux… Qu’on aime, qu’on déteste, qu’on soit complètement indifférent•e, on sait pourtant que Game of Thrones existe. Voilà qui en fait une excellente base à comédie satyrique déjanté.

Ô surprise, c’est exactement ce dont je viens vous parler aujourd’hui : oyez oyez peuple des 7 royaumes, ce dimanche 24 janvier, vous pourrez découvrir sur l’Internet international la première websérie de Yacine Belhousse, j’ai nommée (enfin c’est pas moi qui l’ai nommée hein, c’est juste une expression) : Le Trône des Frogz.

Dont voici la bande annonce !

Tout est drôle, rien n’est sérieux

Le Trône des Frogz est donc une parodie de Game of Thrones, dont le ton et le style n’est pas sans rappeler le monument « Robins des Bois ».

Pour celles et ceux d’entre vous nés après 1990 (et je sais que vous êtes nombreux•ses), les Robins des Bois étaient un groupe d’humoristes qui faisaient des sketchs à mourrir de rire sur Canal+. On y trouvait Pef (Pierre-François Martin-Laval), Marina Foïs, Maurice Barthélemy, Pascal Vincent, Élise Larnicol et Jean-Paul Rouve, qui a depuis joué des rôles tristes… mais il y a 15 ans, il faisait surtout le clown en tunique médiévale (mais pas que) et c’était très, très très très drôle.

Avec Fab mon patron bien-aimé, nous sommes allés assister à la projection des 3 premiers épisodes de la série, qui en compte 8, de 3 minutes environ. Ce sont donc de petits sketchs assez courts, mais intenses en punchlines.

Si vous aimez le style The Office, avec ses moments de « confessionnal » face caméra et ses situations de gêne, Le Trône des Frogz devrait vous plaire !

Que vous soyez ou non fan de Game of Thrones, soyez rassuré•e : ni spoiler, ni avalanche de réf’ que « seul•es les vrai•es connaissent ». L’inspiration est juste celle de l’univers médiéval fantastique, et de ses rivalités inter et intra-familiales, plus ou moins bien fondées.

Le principal atout de cette petite pépite, c’est l’humour de Yacine Belhousse filé dans le scénario, brodé dans le texte. Sarah vous parlait de son spectacle (que j’ai adoré), et il y a beaucoup de son univers absurde et des « losers déterminés » dans Le Trône des Frogz : cette famille qui n’a rien pour elle, mais qui veut tout. En gros.

trone-frogz-castUne belle bande de boloss

Le casting qui claque autant qu’une super-prod HBO

Des 3 premiers épisodes, on n’aperçoit qu’un échantillon du casting de folie que Yacine Belhousse a rassemblé pour ce projet ambitieux, co-produit par Golden Moustache, Dailymotion et Télé Loisirs. Baptiste Lecaplain, Aude Gogny-Goubert, Nicolas Berno, Dédo, Lucien Maine, Pascal Hénault mais aussi Simon Astier, entre autres, partagent l’affiche.

Pour en savoir plus, un seul rendez-vous sur l’Internet : dimanche 24 janvier, Le Trône des Frogz sera diffusé en exclusivité, gratuitement, au monde entier. Ne ratez pas cette occasion unique de regarder la websérie pour la première fois, en même temps que les autres.

Et voici UN TEASER !

Plus vous attendez, plus vous risquez les spoilers, et d’être exclu•e des blagues sur les scènes cultes… C’est vraiment pour vous que je dis ça : Le Trône des Frogz, dimanche 24 janvier, sur Dailymotion. Ne le manquez pas !

recaps-got

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mlle_lee
    Mlle_lee, Le 25 janvier 2016 à 14h13

    Totalement d'accord avec ma voisine du dessus.
    Ca a décollé vers la fin, et je me suis vraiment dit : Zut, je commençais à accrocher quand ça se termine ! Après, sur un format aussi court, c'est difficile je pense de se rendre compte en 8 épisodes, il faut installer l'histoire, tout ça. Et puis honnêtement, le mini format médiéval a déjà été génialement exploité par Astier, et je pense que ça reste dans l'inconscient (surtout quand on voit son frère à l'écran, super apparition d'ailleurs)

    Mais bravo toutefois pour le personnage féministe, Nicolas Berno qui déclame de la poésie dans un couloir (c'était vraiment merveilleux) et le très génial épisode 7 et ce qu'il dénonce (no spoil donc je dirais pas quoi)

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)