Top 7 des astuces de grand-mère les plus incongrues

Envie de remplacer tes médicaments chimiques par des recettes de grand-mère ? Sophie-Pierre Pernaut va t’expliquer pourquoi il faut quand même y réfléchir à deux fois. Si, comme moi, tu es lassée de prendre des médicaments dont le contenu chimico-potentiellement-fatal t’échappe, tu as sans doute également essayé les recettes de grand-mère trouvées çà et là […]

Top 7 des astuces de grand-mère les plus incongrues

Envie de remplacer tes médicaments chimiques par des recettes de grand-mère ? Sophie-Pierre Pernaut va t’expliquer pourquoi il faut quand même y réfléchir à deux fois.

Si, comme moi, tu es lassée de prendre des médicaments dont le contenu chimico-potentiellement-fatal t’échappe, tu as sans doute également essayé les recettes de grand-mère trouvées çà et là sur le net ou dans la vie. Le verdict, souvent négatif, nous plongeait alors à (presque) tous les coups dans un petit spleen du style « ah mais naaan y a qu’avec moi que ça marche paaa-aaaas » – alors qu’en réalité il aurait suffi de prendre un peu de recul sur ces remèdes pour se rendre compte qu’ils étaient voués à l’échec. Revenons ensemble sur 7 astuces de mamie que j’estime être complètement WTF.

"Qu'est-ce que je pourrais bien leur faire croire encore, à ces jeunes fous ?"

Soigner sa vilaine peau

Je ne sais pas pour toi, mais moi, j’ai pas de chance : à 22 ans, je me trimballe encore à l’occasion quelques petits furoncles ainsi que des vilains comédons qui ont élu domicile sur mon nez et repoussent comme du chiendent malgré tous mes efforts. En parallèle, je commence également à découvrir mes premières rides. Je me retrouve donc le fessier coincé entre deux chaises générationnelles, stuck in the middle toute seule, et perds peu à peu mon identité : suis-je une vieille ado ? Une jeune vieille ? M’approche-je donc de plus en plus vite de la mort ? Terrible.

Du coup, j’ai choisi mon camp : j’ai décidé d’accepter ma peau vieillissante en éradiquant ma séborrhée. C’est ainsi qu’un jour, je me suis retrouvée à me tartiner les imperfections d’un mélange d’ail écrasé et de vinaigre de cidre. Non seulement, ce traitement de choc n’a rien changé à l’aspect de ma peau, mais en sus, j’ai senti l’ail pendant 3 jours, créant de ce fait un fossé entre moi et le reste du monde qui ne souhaitait plus m’approcher à moins de 50 mètres. C’est moche.

Soulager un mal de dents

Un jour que j’étais en train de me tortiller à cause d’une douleur dentaire, une collègue dont je tairai le nom mais qui a plein de beaux cheveux partout sur sa tête m’a dit : l’idéal, c’est d’imbiber un coton-tige de vinaigre et de te le poser là où ça fait mal. Alors certes oui, sauf que :

  • Le vinaigre c’est dégueu,
  • Le vinaigre ça pique,
  • Le vinaigre, ça me donne des aphtes.

Après coup, je n’avais en effet plus mal aux dents. En revanche, j’avais les gencives en feu, les larmes aux yeux, un goût de petite mort dans la bouche et des aphtes dans tout l’appareil buccal. Never ever ever again, le vinaigre sur les dents.

Guérir un mal de gorge

On m’a toujours dit que pour soigner son mal de gorge, la meilleure solution était d’arrêter de fumer de se faire un gargarisme d’eau très salée. Le principe est donc a priori très simple : il faut se rincer la bouche avec de l’eau tiède mélangée à une quantité astronomique de gros sel et un peu de citron.

Si ce mélange ne fait pas saliver sur le papier, en vrai, c’est TELLEMENT pire : imagine-toi, la tête en arrière, le verre rempli de cet infâme breuvage tremblant dans ta main et se rapprochant de ta bouche. Alors, bien sûr, pour te rassurer, les gens qui te conseillent le gargarisme au gros sel te disent « Mais t’inquiète pas, faut pas avaler alors tout va bien c’est pas si dégueu ».

Sauf qu’avaler ou pas, je te rappelle que garder en bouche suffit à sentir le goût des choses (je vous implore de ne pas sortir cette phrase de son contexte). Le mélange eau + sel + citron picote tellement les papilles que la suite logique est la suivante : tu vas tousser d’écoeurement en glougloutant, tu vas donc avaler un peu de la mixture, du coup tu vas tousser encore plus, ET DONC en avaler encore plus, puis tu rendras tout ton déjeuner sur le tapis.

Charmant.

Se faire un laxatif home-made

Quoi de mieux qu’une petite infusion pour te remettre le colon en face du trou ?

Sur le site Trucsdegrandmère.com, on nous explique que la recette du bonheur intestinal se compose d’un demi-litre d’eau et d’une dizaine de feuilles d’oseille. Personnellement, j’y rajouterai une bonne dose de pruneaux avariés et quelques dragées Fuca. Juste comme ça, pour rigoler.

Je préfère, si cela ne te dérange pas, ne pas expliquer le rapport entre l'image et le texte. J'ai trop honte.

Atténuer son rhube

Pour éviter de renifler toute la nuit et se réveiller ainsi fraîche, pimpante, les voies respiratoires complètement débouchées alors qu’on s’est couchées avec 82°C de fièvre en pleurant parce qu’on pense tout à coup qu’il est possible de perdre des bouts de cerveau en se mouchant, de nombreuses personnes nous conseillent de couper un oignon en deux et de le déposer sur sa table de chevet.

Mais-oui-mais-voilà-mais-bien-sûr. Une bien belle façon :

  • D’avoir une chambre qui pue la mort,
  • De récupérer ses fonctions nasales ET DONC d’être capable de sentir que sa chambre pue la mort.

Une riche idée.

Atténuer une migraine

Un jour que j’étais particulièrement grognon, une camarade de classe m’a demandé pour quelle raison je tirais la tronche de cette façon (d’habitude, je suis plutôt du genre à sauter partout tel un Tigrou sous amphétamines en criant « coucou salut ça va bisouuuuus »). Je lui ai alors fait part de mon mal de tête. Sa réaction fut la suivante :

Ecoute, mon secret que je tiens de ma grand-mère, c’est de mettre du vinaigre sur mes tempes, ça marche à tous les coups.

Bien. J’ai donc à nouveau testé le coup du vinaigre, mais là non plus ça n’a pas marché : l’odeur âcre de vieille vinasse qui pique m’a prise à la gorge et je n’ai rien pu avaler de la journée.

La recette du grog ultime

Les grands-parents ont souvent de bonnes idées, mais pas trop tout le temps non plus. Ainsi, quand ils te voient arriver avec le nez de Rodolphe le petit renne, t’entendent éternuer bruyamment et te regardent te vider de tes muqueuses pour la 1578ème fois, ils en profitent généralement pour te dire :

Toi, ce qu’il te faut, c’est un bon gros grog au rhum.

Nos grands-parents auraient-ils des actions chez Quatre Fleuves, célèbre marque de rhum ? Parce que sincèrement, le coup du grog au rhum, ça marche pas pour tout le monde. J’ai essayé, un jour.

Selon les conseils de mon grand-père, je me suis fait chauffer un peu d’eau dans une casserole, j’y ai ajouté du Pulco, un peu de miel, une bonne dose de rhum et une lichette de rosé pour la couleur avant de boire le breuvage. Ca ne m’a pas guéri du tout. Par contre, ça m’a fichu une sacrée tartouille*.

(*tartouille, nom féminin : Se dit d’une grosse cuite qui rend tout fou au point d’en faire trois tours dans son slip)

Rappelons que l’alcool est à consommer avec modération (je vous passe la blague du « avec qui ? ». Elle est dépassée depuis novembre 2007.)

Si tu as le sentiment d’avoir le groove dans le sang, tu peux éventuellement essayer tous ces bons conseils. Et rien ne t’empêche d’aller faire un tour sur les sites qui recensent toutes les recettes de grand-mère du monde. Disons qu’il y a du bon comme du mauvais, et qu’il suffit de trier. Personnellement, j’ai arrêté parce que je ne choisissais jamais les bonnes astuces et que je commençais à moisir de l’intérieur.

Et toi, sinon, parle nous donc de tes expériences les plus marquantes liées à tes expérimentations en matière de remèdes de grand-mère WTF !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 63 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lutine_29
    Lutine_29, Le 23 août 2013 à 22h47

    laulau_croft;2864793
    le baume du tigre... parait que c'est l'équivalent de la pierre de bézoard d'Harry Potter.
    Hum je me rappelle plus de la pierre de bézoard (c'est pas l'espèce de foie ou je ne sais quel organe et qui guérit tout?).
    En tous cas c'est oui je valide le baume du tigre, c'est un peu le produit magique! A frotter de manière circulaire sur un dos douloureux, sur les tempes pour un mal de tête, sur une zone cognée... Et en prime ça dégage le nez ^^
    Et sinon je valide le grog, quand j'ai la crève ça marche assez bien, et en plus c'est bon ;)
    Par contre pour les autres remèdes douteux je passe mon chemin!
    Autrement pour le coup du vinaigre qui donne des aphtes, c'est pas bon mais ça marche : du bicarbonate de soude! C'est le deuxième produit miracle, ça dégomme les aphtes, et on peut en mettre sur la brosse à dents pour les blanchir un peu!

Lire l'intégralité des 63 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)