Décryptage de This is America, le clip surpuissant de Childish Gambino

Childish Gambino (Donald Glover) a tué le game en sortant le clip de This is America, son nouveau titre. Pour comprendre cette étrange imagerie et ces mouvements de danse surprenants, c'est par ici !

Décryptage de This is America, le clip surpuissant de Childish Gambino

Donald Glover, alias Childish Gambino, est tellement bourré de talent que j’aurais du mal à faire le tour de sa carrière.

Il est aussi bon en musique qu’en comédie (c’était lui, Troy dans Community). Il a créé et incarne le personnage principal d’Atlanta, une des séries les plus ambitieuses du moment.

Il est doué dans les œuvres mainstream comme Solo, nouvel opus de l’univers Star Wars, tout en étant capable d’injecter des références très pointues dans ses créations.

Récemment invité du Saturday Night Live, émission culte aux États-Unis, il en a profité pour dévoiler deux nouveaux titres et le clip de l’un d’entre eux : This is America.

Pour comprendre cette hallucination musicale, il faut remonter le cours du temps…

This is America, le clip de Childish Gambino

Le clip en question, le voici. Il a été réalisé par Hiro Murai, qui a livré de superbes visuels dans Atlanta.

Childish Gambino, torse nu, barbu, se contorsionne, affiche un sourire dément et des yeux écarquillés pendant que de nombreuses scènes violentes l’entourent.

Il commence en abattant un homme, mitraille une chorale, danse sur fond d’émeute et s’allume un joint avant de finir sur un plan puissant, une course-poursuite qui semble sortie tout droit de Get Out.

This is America est une fresque de références et d’imageries symboliques, lourdes de sens.

Jim Crow, symbole raciste dans This is America de Childish Gambino

Les mouvements de Childish Gambino sont exagérés, saccadés. Il se cambre à l’extrême et aucune pose ne semble « naturelle ».

En plus de certaines danses devenues virales, une référence qui semble limpide, c’est celle-ci :

« Je suis choquée d’avoir pigé cette référence aussi vite. Ça fait des années que je n’ai pas vu d’image de Jim Crow.  Donald Glover n’est pas là pour s’amuser. »

À la base, Jim Crow est un personnage moquant les Afro-Américain·es, interprété par un homme blanc, Thomas D. Rice, en blackface (le fait de se peindre la peau pour « ressembler » à une personne noire).

C’est ce Jim Crow qu’on voit dans l’image ci-dessus, et la pose de Childish Gambino semble lui faire directement écho.

Ce personnage a donné son nom aux tristement célèbres lois Jim Crow, qui encadraient la ségrégation raciale dans le Sud des États-Unis pendant le XIXè et XXè siècle.

Childish Gambino en Jim Crow, symbole raciste, abattant de sang-froid un homme noir déshumanisé par une cagoule… ça ne semble pas anodin.

Le cheval blanc dans This is America de Childish Gambino

Un cheval blanc monté par une silhouette obscure traverse un plan du clip. Il est facile de le rater, surtout que Childish Gambino et les ados qui dansent autour de lui sont mis en avant.

Comme le note Mashable, il peut s’agir d’une référence biblique issue du Nouveau Testament.

Vous connaissez probablement les Cavaliers de l’Apocalypse ; voici comment le premier, Conquête, est décrit :

« Je regardai donc, et je vis un cheval blanc, et celui qui était monté dessus avait un arc, et on lui donna une couronne, et il partit en vainqueur, pour remporter la victoire. »

Certain·es pensent que dans This is America, c’est la Mort qui le chevauche. Le fait que le duo émerge d’une voiture de police peut faire écho aux violences policières envers les Afro-Américains

D’ailleurs, le guitariste que Childish Gambino abat au début du clip ressemble fortement au père de Trayvon Martin.

Trayvon a été abattu en 2012 alors qu’il avait 17 ans et qu’il ne portait pas d’armes. Sa mort, et le fait que l’agresseur, George Zimmerman, a été reconnu non-coupable, ont profondément secoué la société américaine.

Que veut dire This is America de Childish Gambino ?

La force et la beauté de ce clip, c’est qu’il ouvre des réflexions diverses car il est impossible de s’arrêter sur une explication claire.

Certain·es estiment qu’en dansant devant des horreurs, Childish Gambino dénonce le fait que la société met en avant le divertissement, pour détourner l’attention des sujets graves.

Mais faut-il pour autant blâmer les personnes qui gagnent leur vie dans le milieu du divertissement ? Donald Glover serait mal placé pour les pointer du doigt !

Dénonce-t-il, alors, le fait que la société américaine n’accepte les Noirs que lorsqu’ils sont divertissants, tout en ignorant la violence qui ensanglante leur quotidien ?

À lire aussi : Des t-shirts en hommage aux femmes noires victimes de violences

Peut-être que Childish Gambino ne mettra jamais de mots sur son intention, et ce n’est pas grave. Car ce clip, déjà culte, ouvre une discussion, génère des interrogations et des débats.

N’est-ce pas, au final, le but de l’Art ?

À lire aussi : L’afro-féminisme, c’est quoi ? — Je veux comprendre

CHANSON DE NOEL - MBN & la rédac (clip)

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • Cryhouse
    Cryhouse, Le 8 mai 2018 à 12h22

    Merci pour les éclaircissements! C'est un des meilleurs clips que j'ai vu cette année pour l'instant.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!