1 / 11

« The House in the Woods », le chalet abandonné peuplé d’animaux

Par  |  | 19 Commentaires

Un photographe finlandais a découvert une maison abandonnée... pas si abandonnée que ça. La recette parfaite d'un vrai conte de fée.

Il était une fois un petite cabane perdue au fond d’un bois, un de ces chalets typiques comme on trouve beaucoup dans les forêts des pays nordiques. Dans notre cas, l’histoire se déroule en Finlande. Mais surtout, l’histoire débute mal.

Le propriétaire des lieux, un homme âgé, périt dans un incendie et, chose singulière, personne ne vient récupérer la maison. Pendant plusieurs mois, les lieux restent donc abandonnés.

Puis, petit à petit, la nature reprit ses droits. Le vent soufflait entre les murs défraîchis, le lierre courait le long des murs, et on aurait même aperçu un écureuil sur le seuil de la porte…

Un beau jour, un photographe du nom de Kai Fagerström s’installa dans une maison voisine. En explorant le chalet laissé à l’abandon, il ne tarda pas à se rendre compte qu’il n’était pas tout à fait seul.

En réalité, Fagerström avait des dizaines de voisins. Un renard, une colonie d’écureuils,  une famille de blaireaux ayant ses accès privés via un tunnel creusé sous la cheminée délabrée… Une chouette vint même le surprendre en s’engouffrant par un carreau brisé, visiblement indignée de trouver un être humain dans ces lieux qu’elle avait investis.

Ainsi naquit le projet House in the Woods, une série de photos qui raconte cette incroyable histoire d’une maison abandonnée puis repeuplée par une multitude d’animaux sauvages. Kai Fagerström nous présente son voisinage insolite, méfiant et essentiellement nocturne.

La tâche ne fut pas aisée. Parfois, sur un coup de chance, le cliché était pris très rapidement, mais d’autres fois il fallait attendre toute la nuit, posté à un endroit bien précis. Le photographe n’utilisait pas de flash pour ne pas effrayer ses timides voisins mais déposait tout de même quelques cacahuètes aux endroits les plus stratégiques histoire d’encourager la chance.

L’histoire ne dit pas ce que sont devenus les squatteurs de la forêt. On peut supposer qu’ils vécurent heureux pour toujours…

Pour voir l’intégralité des clichés du photographe, rendez-vous sur son site (si le sujet vous intéresse d’autres galeries sont dédiées aux animaux sauvages de la forêt) !

– via

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Gingermind

Agent-double devant l’éternel, Gingermind change de tempo de publication comme de chemise. En ce moment, elle sévit sur madmoizelle le samedi quand les enfants sont à des anniversaires (et, elle parle d’elle-même à la 3e personne aussi). Je prends un petit-dej tous les matins : sans café mais avec un peu de feed RSS dans mes céréales.


Tous ses articles

Commentaires
  • Doza
    Doza, Le 31 juillet 2014 à 13h07

    laeliwo;4320984
    Depuis que Blanche-Neige est partie la maison est beaucoup moins bien entretenue !
    J'ai exactement pensé la même chose que toi, on dirait la maison de Blanche Neige! :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!