Jean Destroy : sale quart d’heure pour le denim

Délavages à l’acide, déchirures, arrachages… Mais qu’a bien pu faire le denim pour mériter tout ça ?!

Jean Destroy : sale quart d’heure pour le denim

Ce sont les durs aléas de la vie : après une paisible décennie, en 2009, mieux vaut ne pas être un jean. Déchirés, délavés, washés, lacérés, les jeans sont maltraités à l’extrême (un peu comme dans Saw, mais sans le sang) et ceci me conforte dans l’idée que c’est bien là le dernier vêtement dans lequel je voudrais être réincarnée – car les rédactrices mode, c’est bien connu, croient en la réincarnation dans les vêtements, et de mon côté je fais mon possible pour devenir la serviette de bain d’Ed Westwick… Celle avec laquelle il s’essuie les coins.

Bref.

2009 voit le retour du jean destroy, du denim maltraité qu’on n’avait plus croisé depuis la fin des années 80’s/début des années 90’s – c’était l’époque des pin’s, Vanilla Ice et Benny B. L’enfer quoi.

Jeans destroy : déchirures, lacérages et compagnie

Le jean déchiré c’est ZE vêtement rebelle. Celui que ta grand-mère va détester et qui va t’apprendre que même en pantalon, mieux vaut être épilée. Attaque de requins mangeurs d’homme, meute de loups enragés, mites assoiffées de mode ou tronçonneuse de Texas : peu importe le moyen utilisé, le résultat doit être à la hauteur visuellement (des griffures et des fentes partout) et donc digne d’apparaître dans le dressing de Juliette Lewis ou La Nuit des Morts Vivants.


1. Asos. 2. Extrait de photo d’Erin Wasson. 3. La Redoute Création.
4. Asos. 5. Benetton. 6. Paul & Joe

Jeans bleached : délavage extrême, tendance 80’s

Presque blanc, ce jean anciennement bleu stone ou gris est visiblement passé par la case javel et n’a plus que ses coutures et recoins pour pleurer. Un peu comme si les 2 ménagères de C’est du Propre l’avaient laisser tremper dans l’acide trop longtemps et qu’on l’avait laissé sécher au soleil hmm disons… 50 ans.


1. IKKS. 2. Miss Selfridge. 3. Sandro. 4. Miss Selfridge. 5. Urban Outfitters.

Jeans « Acid Washed » : délavage destroy pour effet graphique

Enfin et pour finir, le destroy 2009 c’est aussi des effets de délavage graphiques, à mi chemin entre le tie and dye et le chiffon qu’on utilise pour nettoyer le sol sur un chantier. Des taches faites à l’acide, d’où le terme « Acid Washed », et dans lesquels les plus romantiques d’entre nous verrons des nuages, la vie, la guerre, la dénonciation du monde moderne, le Christ, une radiographie d’Elvis Presley, bref, tout et son contraire.


1. Rock and Republic. 2. Used Jeans. 3. Members Only. 4. Pepe Jeans. 5 Used Jeans.

Alors, que penses-tu des jeans destroy ? Pourrais-tu succomber à l’une de ces 3 tendances ? Doit-on anticiper sur la mode et couvrir nos blousons en jean de pin’s parlants ? Non ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Malkomics
    Malkomics, Le 13 mars 2009 à 13h59

    C'est quelque chose que j'aurai laissé aux années 90...:)

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)