Tartines du dimanche soir : recettes et astuces

J'ai décrété le dimanche comme jour de la grosse tartine grillée le soir, à la cool. Oui, mais qu'est-ce que tu pourrais bien mettre dessus ? Quelques astuces qui changent de la boîte de pâté.

Tartines du dimanche soir : recettes et astuces

Je trouve que manger des grosses tartines est l’un des dîners les plus cools possibles. C’est rapide, c’est bon, au bout de 4 on a le ventre plein et surtout : ça ne coûte pas grand chose à faire. Pour le pain, je vous laisse décider entre pain suédois, gros pain de campagne passé au toaster ou divers pains aux noix, raisins… Ici, on s’occupe de la garniture.

Les conserves de poisson

J’ai toujours deux ou trois conserves de poiscaille sur mes étagères, et ce depuis que j’ai quitté le nid familial pour vivre de mon maigre pécule. Forcément, les conserves de poisson ça coûte trois fois rien (en moyenne 1€ la conserve, 1€50 les trois pour le thon par exemple) et ça se cuisine à l’infini. Problème : justement, cuisiner est un verbe que je n’ai absolument pas envie de conjuguer le dimanche, parce que le dimanche je zone, solitaire, sur mon canapé. Les rillettes diverses de poisson sont archi simples à faire :

choisissez la conserve que vous avez envie de manger ce soir (si vous prenez des sardines aromatisées type huile piquante, c’est encore meilleur, mais je déconseille en revanche le thon à la tomate).
écrasez bien les miettes de poisson (thon ou saumon), ou décortiquez vite fait les sardines si vous achetez des filets entiers (vous pouvez enlever la peau et l’arête centrale, c’est meilleur).
ajoutez de l’huile d’olive (si vous en avez envie, mais un peu de beurre ou rien ça marche aussi), de l’ail hachée ou en poudre, des herbes aromatiques selon votre goût (mon combo préféré : ail, échalotes, ciboulette et thym)
ajoutez un matière pour lier le tout : fromage frais type St-Moret, sauces diverses… c’est assez libre en fait
– laissez reposer au frais une petite demie heure puis tartinez n’importe quoi, même le corps du voisin
Ce procédé est déclinable à l’infini, il faut juste penser à prendre des choses qui s’agglomèrent bien entre elles et pas de liquide. Une conserve vous donne un petit bol, qu’on fini rapidement en une soirée sans pour autant crier famine deux heures après.


Je veux une version toute faite :
je vous conseille les très bonnes rillettes de poisson de chez Petit Navire (environ 2€ la boite), mais aussi les nouvelles rillettes de chez Coraya, qui propose un mix poisson + St Moret. Il y a du tarama + St Moret, ou encore saumon + St Moret (on l’a goûté et ça déchire). Environ 2€50 le pot au rayon frais.

Charcuterie et fromage, le duo de l’enfer

J’aimerai remercier deux types comme il se doit. Premièrement : le mec qui a décidé, un jour, de laisser sécher de la viande à l’air libre après l’avoir roulée dans du sel. Ton idée était grandiose, encore aujourd’hui je bénis le ciel chaque jour d’avoir mis sur mon chemin la charcuterie, cette nourriture divine. Deuxièmement, le gars qui a pris euh… des ferments et qui a euh… mis ça dans du lait. Bref. Quoi que tu aies pu faire avec ce pauvre bovin qui n’avait rien demandé, ce jour là tu as bien fait : le fromage est arrivé. Par le biais de ces deux inventions des anges : nous pouvons désormais faire des tartines qui poutrent.

La charcuterie est l’allié numbeur one des tartines réussies. Vous pouvez vous permettre presque toutes les tranches de charcutaille de la Terre, du moment que vous mettez ce que vous aimez. Néanmoins, voici quelques associations qui ne déçoivent jamais :

Comté et Jambon sec : le comté est un peu fort et le jambon sec vient adoucir tout ça. Les gros budgets peuvent se permettre un jambon à la coupe mais pour les petites bourses, je vous conseille les jambons secs Carrefour Discount, les meilleurs « premier prix » du marché.
Chèvre et lard : c’est une combinaison très connue mais qui marche à tous les coups. La meilleure recette possible est de passer une tranche de lard très fine sur le grill, de la poser sur la tartine, puis de recouvrir d’un peu de fromage de chèvre (selon ton goût : cabécou, buchette, chèvre frais…). Les versions toutes prêtes de cabécous lardés marchent également très bien.
Boursin et jambon : je ne vous fait pas un dessin, c’est le plus simple à réaliser et c’est toujours bon.

Bien entendu tu peux aussi ne mettre que de la charcuterie et l’agrémenter de noix, noisettes concassées… Et pour celles qui aiment les goûts un peu forts, n’hésitez pas à frotter votre pain d’un peu d’ail (ça fait un peu une haleine chelou mais oh, c’est dimanche soir !)

Tartines sans viande

Si tu ne souhaites pas manger du poisson ou de la charcuterie sur tes tartines, tu peux tout de même en faire de très bonnes sans viande.

– L’association tapenade/fromage frais est beaucoup plus facile à manger (mais aussi à digérer) quand on veut un repas léger. Il te suffit de mélanger à parts égales une dose de tapenade et une dose de fromage frais (du St Moret par exemple).
– Le confit d’oignons est en réalité assez simple à faire : découpez vos oignons (un gros oignon suffit pour un dimanche soir solitaire), découpez le en lamelles puis faites le cuire dans du beurre. Une fois que les lamelles sont devenues translucides, il suffit d’ajouter une cuillère à café de miel et une cuillère à café de sucre, puis de laisser caraméliser le tout. Vous pouvez rajouter plus de sucre si nécessaire, remplacer le miel par plus de sucre… C’est assez rapide. Sur une grosse tartine beurrée, c’est délicieux.
Pâté de champignon : tu peux en trouver du tout prêt chez la marque Bjorg (mais à 2€80 la petite boite, ça fait réfléchir), mais tu peux aussi le faire toi-même. Je te conseille cette petite recette assez simple de chez Marmiton (remplacez l’huile de palme par un peu de beurre ou de margarine si vous n’en consommez pas).

Et vous, c’est quoi votre repas rapide du dimanche soir ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 29 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • BornWild
    BornWild, Le 20 janvier 2012 à 2h45

    Par le biais de ces deux inventions des anges : nous pouvons désormais faire des tartines qui poutrent.
    Suis-je définitivement la seule que cette phrase fait hurler de rire? :yawn:

Lire l'intégralité des 29 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)