Sophie Riche prend un cours de self-defense (et de confiance en soi !) avec Franck Ropers

Par  |  | 9 Commentaires

Sophie Riche accueille Franck Ropers, expert en self-défense, pour une vidéo où il lui apprend comment se sortir d'une agression.

Sophie Riche prend un cours de self-defense (et de confiance en soi !) avec Franck Ropers

Sophie Riche a laissé une bien belle trace dans les archives de madmoiZelle, et elle continue de répandre son humour, son enthousiasme et ses bons conseils sur sa chaîne YouTube.

Elle a fait appel à cette machine de guerre qu’est Franck Ropers pour proposer une nouvelle vidéo sur le self-defense.

Sophie Riche t’apprend à te défendre lors d’une agression

Cette vidéo, Sophie explique bien qu’elle aurait préféré ne pas avoir à la faire, et qu’on vive plutôt dans un monde où on ne se sent pas vulnérables dans la rue quand on rentre le soir ou dans les transports en commun.

Mais le fait est que la violence existe, et qu’il faut apprendre à s’en protéger. C’est donc là qu’intervient Franck Ropers, ceinture noire en Penchak Silat, coach en préparation sportive et mentale, et lui-même vidéaste sur sa propre chaîne YouTube.

Ce n’est pas avec la plus grande des sérénités que je vois Sophie confiée à Franck Ropers, lui qui ne se limite jamais à la théorie dans ses démonstrations de self-defense, et qui tend à détruire ses cobayes (tout ce qu’il y a de plus consentants) malgré ses précautions.

Mais cette vidéo est très rapidement rassurante et elle fourmille d’excellents et très précieux conseils, à commencer par la bonne posture à adopter pour éviter les agressions.

Car il est avant tout question avec Franck Ropers d’avoir confiance en soi, et en son instinct, quand celui-ci nous glisse à l’oreille que quelque chose est bizarre et qu’il vaudrait mieux filer au plus vite.

Puis il montre à Sophie quelques techniques simples pour déstabiliser l’agresseur et pour pouvoir prendre la fuite. C’est touchant de la voir au début hésiter, ne pas oser toucher son faux assaillant : il est très facile de s’identifier à sa réserve, alors que Franck Ropers lui fait comprendre que ne pas réfléchir apparaît finalement comme la clé de l’évasion !

C’est avec une bouffée d’assurance et aussi de sécurité que la vidéo se termine, avec le sentiment d’avoir désormais des armes, psychologiques et physiques, pour ne plus craindre de mettre l’orteil dehors. Merci Sophie !

À lire aussi : Scarlett Johansson sera bientôt aussi badass que Black Widow

6 surprises valant + de 50€
18.90€ + 4€ de livraison

Lucie Kosmala


Tous ses articles

Commentaires
  • Patriarcaca
    Patriarcaca, Le 9 février 2018 à 13h08

    skippy01
    Je me pose une question: est-ce que la self-défense a toujours une utilité si l'agresseur la pratique aussi et est plus expérimenté que nous ?
    J'ai fait deux pauvres sessions de self defense, autant dire que j'aurais pas fait de mal à une mouche même si je l'avais voulu. Mais quand je me suis faite agressée quelques mois plus tard, vu que je m'étais déjà pris des pains en entrainement, je n'ai pas été tétanisée quand c'est arrivé et j'ai pu garder la face, ce qui a désarçonné le mec (que ses potes ont réussi à retenir soudainement, comme s'il se débattait moins tout à coup) et j'ai réussi à partir. Parce que des fois, c'est surtout une question de posture.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!