Un rencard à 1h du matin et de l’apaisement dans Sex and the Rédac #7

Par  |  | 13 Commentaires

Non, le célibat n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Mathilde, Giulia et Cunégonde sont de retour pour vous parler de leur semaine qui a pas mal remué !

Un rencard à 1h du matin et de l’apaisement dans Sex and the Rédac #7

Les semaines passent et ne se ressemblent pas dans la vie de mes 3 collègues participant à Sex and the Rédac. Pour rappel, nous nous étions arrêtées là :

  • Mathilde avait la libido en feu, à force de parler avec Alex, un gars rencontré en ligne parti en vacances 2 semaines avant qu’elle puisse le rencontrer dans la vraie vie.
  • Giulia était pas mal déprimée par ce qu’il se passait dans sa vie. Seul point positif de sa semaine ? Le retour de Steve, un ex avec lequel elle était sortie 6 ans plus tôt.
  • Enfin, Cunégonde expliquait que sa vie de célibataire ne bougeait pas des masses en ce moment mais qu’elle parlait à de nouvelles personnes sur une application de rencontres…

Mathilde, célibataire qui ne débute plus tant que ça sur les sites de rencontre

Cette semaine, Alex rentre sur Paris, ô joie !

Vous ne vous rappelez pas d’Alex ? Le mec dont je vous rebats les oreilles depuis maintenant trois semaines et qui me fait vibrer (mouiller) par messages.

Le voilà ENFIN de retour de vacances, mais comme la poisse me suit, il se trouve qu’une de mes meilleures amies a décidé de venir chez moi pile à ce moment là. Toute la semaine.

Quand je me suis rendue compte que je ne pourrai pas baiser

Comme on dit entre nous : « les potes avant les putes ». Notez que j’ai rien contre les prostituées, c’est juste un effet de style. En vérité, ce que ça signifie, c’est que j’ai des amies formidables, qui ont été là pour me laisser morver sur leurs épaules quand j’étais au fond du trou.

Et inversement.

Je les aime d’amour et il est hors de question qu’un mec que je ne connais même pas passe avant ça.

Cela étant dit, on se touche pas entre potes, je pense que vous pouvez saisir le problème qui est le mien, donc. D’autant plus que ma pote dort dans mon lit, donc que je ne peux pas me toucher pendant 6 longues nuits…

La semaine commence normalement et puis soudainement, Alex ne me répond quasiment plus. Bizarre. Ça fait trois semaines qu’on chat en continu. Je comprends pas.

Il me dit qu’il fait beaucoup la fête. Ok.

Je lui demande s’il n’a plus d’intérêt à ce qu’on se parle. Il me répond que si. OK. Sauf qu’il ne m’écrit plus.

Rester calme. Surtout rester calme. Très calme.

Je lui demande qu’on se voit la semaine d’après, pour en avoir le coeur net. ZÉRO RÉPONSE.

Et là, vous vous en doutez bien je suis passée par toutes les phases pas sympas de type : tristesse, doute, remise en question, colère, tristesse encore, déception, colère RAAAHHHHHHHH POURQUOI JE TOMBE QUE SUR DES CONNARDS ?!!!!

Il se trouve que ce weekend là je rentre chez mes parents pour fêter l’anniversaire de ma maman. J’ai beaucoup de temps pour réfléchir, bien remuer tout ça. Ça me donne mal au ventre.

J’en parle avec mon grand frère, lui demandant son avis dessus. On peut pas dire qu’il m’aide vraiment, si ce n’est qu’il me conseille d’être honnête envers moi même. Ok : ce qui ressort de tout ça c’est beaucoup de déception.

J’en viens à me dire que j’ai passé 3 semaines à espérer pour rien. Là mon grand frère me corrige, me disant que ce mec que je ne connais même pas m’a quand même fait beaucoup sourire et me sentir bien pendant ces dernières semaines.

J’ai vécu avec un fantasme et lui ne cherchait sûrement qu’à provoquer du désir (il a bien réussi son coup ce petit con). Bref, je termine ma semaine par un SMS :

Il n’a jamais répondu.

Après ça je retrouve mes amies qui m’attendent avec un bon repas et des cookies. Heureusement qu’elles sont là putain ! J’ai recommencé à discuter avec d’autres garçons sur l’application de rencontre, il y a notamment un indonésien qui m’envoie des coeurs et ça me fait du bien.

Vu le vent que je viens de me prendre, j’ai besoin de douceur, mais je suis de moins en moins sure qu’internet soit le bon endroit pour trouver de l’affection…

Giulia, « vraie » célibataire depuis quelques semaines

À la fin de la semaine dernière, j’étais plutôt dans la tristesse… Et en fait, ça s’est calmé tout seul. Je crois qu’un truc qui m’aide bien est tout bête : je prends du temps pour moi et kiffe mes petits moments en solo dans mon appart.

C’est tout bête mais j’y avais déménagé il y a trois mois et jusque là, je n’avais pas vraiment pris le temps d’en profiter. Je découchais un jour sur deux, je n’avais pas pris le temps de bien faire la déco ou simplement de m’y ennuyer. Là, c’est bon, je me sens bien chez moi et ça m’apaise !

J’ai même ENFIN mis mon nom sur la sonnette

Je crois que j’ai retrouvé un équilibre chouette.

Samedi soir, j’étais en soirée avec des copains et vers 1h du matin, comme je n’avais pas envie de finir seule la nuit, j’ai appelé mon ex Steve. Pour rappel, c’est un gars qui hume habituellement le plan foireux mais qui s’est avéré la dernière fois être une super bonne surprise.

Eh bien, en 30 minutes il était chez moi (son surnom c’est domino’s pizza) et c’était de nouveau très bien !

Dans le passé, j’avais l’impression qu’on se tirait vers le bas, qu’il faisait ressortir le pire de ma personne. Là, j’ai l’impression qu’on a tous les deux grandi, atteint une certaine sérénité l’un envers l’autre.

Bref, le mec est resté dormir et il a dormi longtemps. Très longtemps. Vous savez ce moment où il est 13h, vous avez envie de vous casser faire votre aprem pépouse, mais qu’un type ronfle toujours dans votre lit ?

Quand il s’arrête de ronfler, que je pense qu’il se réveille… Et qu’il recommence.

Bon, du coup après avoir tergiversé, j’ai décidé d’adopter une technique subtile. J’ai allumé mon ordinateur en « oubliant » de brancher mon casque. OUPS le son super fort qui réveille et moi qui annonce dans la foulée que ça serait bien qu’il parte parce que j’ai des trucs de prévus !

Sinon le reste de la semaine est passé plutôt tranquillement… Jusqu’au jeudi, où, à 14h, j’ai reçu un message de Jean, l’amant de longue date qui était en Uruguay la semaine passée :

« On se voit toujours ce soir ? »

Ah oui, c’est vrai que je lui avais proposé de me rejoindre pour faire une petite soirée tranquille entre amies avec Cunégonde et une autre pote. J’ai prévenu les meufs parce qu’elles aussi avaient zappé (clairement, l’organisation n’est pas notre qualité première) et c’est ainsi que nous l’avons retrouvé chez lui, à 20h, avec du guaca et du houmous.

Il faut savoir un truc sur Jean : ce mec a un super pouvoir, celui de faire passer le temps à une vitesse folle. Ouais, ça semble chelou à dire mais VRAIMENT, quand tu le vois, qu’il est 21h, tu clignes des yeux et pop, il est déjà 1h du matin.

Et ça ne marche pas que sur moi vu que ça le fait à mes copines à chaque fois aussi.

Bref, ça n’a pas loupé, on a discuté ensemble jusqu’à 5h du matin et il a fini par nous proposer de rester toutes dormir chez lui, en tout bien tout honneur… C’était chouette mais du coup on n’a rien fait, juste des petits bisous.

J’avoue que ça m’a un peu frustrée : j’aime bien le cul avec lui, et j’en avais envie ! On s’est quittés en se disant que la prochaine fois on se verrait en tête à tête.

Ça va. Je me sens bien.

Cunégonde, célibataire (pour la première fois) depuis quelques mois

La semaine dernière, je vous disais que j’avais probablement un rencard avec deux mecs que j’avais abordé sur une appli de rencontre. Finalement, je n’ai vu aucun des deux.

Pourquoi ? Parce que j’étais fatiguée, j’avais mes règles, pas trop de sous en ce moment. Un beau combo propice à rester chez soi.

J’ai l’impression que c’est beaucoup ça les sites de rencontres : tu likes beaucoup, tu matches, tu espères un peu, et puis tu zappes et ne rencontres personne.

Les sites de rencontres ne serviraient donc pas à rencontrer des gens ?

Néanmoins, c’était pas trop mal non plus : j’étais contente d’être chez moi ce week-end, de me poser, de m’occuper de mon chat… Je rattrape petit à petit la fatigue accumulée ces derniers mois, donc c’est plutôt chouette.

J’ai déménagé dans cet appart en urgence suite à ma rupture et je commence à l’apprécier, à y faire des soirées avec mes potes, ce qui est une petite victoire !

Cette semaine, je l’ai donc passée à matcher avec des gens et à ne jamais engager la conversation avec eux (oui, on est d’accord, y’a pas vraiment d’intérêt – sauf faire plaisir à l’égo).

En même temps, des fois, je suis un peu en manque d’inspiration quand on m’envoie ce type de premier message :

Moi aussi JeanLuc_Du32

Sinon, même s’il ne se passe rien de concret, je vis plutôt bien mon célibat en ce moment ! Je pense que c’est parce-que je vais mieux de manière générale. Doit y avoir un lien.

Un soir, j’avais envie de voir Thomas, un merveilleux amant, mais il n’était pas dispo. Alors je me suis dit que j’allais prendre mon courage à deux mains, envoyer valser ma flemme, et commencer une discussion avec un de mes matchs de l’appli.

J’ai parlé un peu avec un certain Cédric : le courant est bien passé, et ses photos ne m’ont pas laissée indifférente ! On ne s’est pas encore dit quand on allait se voir. Mais il y a des chances que ça se fasse.

J’ai aussi prévu de sortir ce week-end avec des amies, de faire une soirée entre meufs. Alors qui sait, je rencontrerai peut-être quelqu’un ! Et puis si c’est pas le cas, tant pis.

Je me sens sur une bonne vibe en ce moment, je me laisse vivre. Et je me dis que je gère pas si mal ma rupture. Je pense que j’aurai pu vraiment être au fond du trou et finalement, je vais plutôt bien en ce moment…

Bon, j’ai quand même été très mal quelques semaines, mais je pensais que ça durerait plus longtemps. J’espère que ça va continuer sur cette lancée !

Retrouvez les épisodes précédents de Sex and the Rédac

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
Forum (13) Facebook ()
  • Babylon3
    Babylon3, Le 4 décembre 2017 à 0h56

    Je me suis reconnue dans chacune des trois :yawn: j'ai beaucoup rigolé (jaune) quand il s'agissait de l'histoire du ghosting après site de rencontre et trés fort avec l'histoire du mec qui reste dormir jusqu'à 13h passée alors qu'on attends qu'il se réveille et parte pour faire sa journée! Je lirais les précédents épisodes et les suivants à coup sûr :happy:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!