Le Tinder Blues, quand les applis de rencontres ne séduisent plus

Tinder, au début, c'était magique. C'était le monde entier à portée de swipe. Et puis un jour, au 194ème « Tu cherches quoi ici ? ;) »... on se lasse.

Le Tinder Blues, quand les applis de rencontres ne séduisent plus

Swiper à gauche, à droite, consulter ses messages privés, essayer d’avoir une description fun mais aussi un peu sexy, choisir ses meilleures photos…

Tinder, ce n’est pas toujours simple. Et parfois, même, Tinder finit par lasser.

Tinder Blues, quand les applis de rencontres lassent

Anouk Perry entame la saison 2 de son podcast éponyme avec un passionnant épisode, Tinder Blues, au sujet de cette fameuse lassitude qu’on peut ressentir quand on a l’habitude des applis de rencontres.

Les profils qui se ressemblent tous, les dates dans les mêmes bars, avec des sujets de conversation récurrents, l’espoir sans cesse déçu de trouver « le bon »…

J’ai beau ne pas avoir poncé Tinder, j’ai passé assez de temps sur OkCupid pour me reconnaître dans les propos d’Anouk, et ceux des anonymes qui témoignent dans cet épisode.

Les applis de rencontres ont-elle toujours la cote ?

Ce que j’aime bien dans ce podcast, c’est qu’Anouk ne crache pas gratuitement sur les applis de rencontres, ni sur les gens qui les utilisent.

Elle se rend par exemple compte qu’avoir trop de mecs auxquels répondre, c’est « un problème de riches », et admet faire, d’une certaine façon, elle aussi partie du « problème ».

Elle donne aussi la parole à des gens qui ne matchent pas, je pense notamment au témoignage émouvant d’un mec en fauteuil roulant qui a vraiment du mal à ne serait-ce qu’échanger sur Tinder…

Comme toutes les innovations, les applis de rencontres ne sont qu’un outil. C’est ce qu’on en fait qui peut finir par nous lasser.

Dis-moi, de ton côté, est-ce que tu ressens ce fameux Tinder Blues ? Est-ce que tu t’es reconnue dans ce podcast d’Anouk Perry ? J’ai hâte de te lire dans les commentaires !

À lire aussi : J’étais accro à Tinder, mais ça va mieux, merci

Mymy

Mymy

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle et gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

signecatseyes33

Même si comprend l'idée, je trouve toujours un peu paradoxale de vouloir directement du sérieux sur un site de rencontre. C'est tout à fait possible de trouver LA personne. Et je pense qu'on commence à toutes en avoir des exemples dans nos entourages. Mais même à l'époque ou j’étais célib, je suis toujours restée ouverte à tout type de sollicitations. A l'inverse les recherches "sérieuses" me faisaient un peu fuir.

Je m'explique: pour moi une relation sérieuse cela passe d'abord par du fun, par une phase de rencontre badine, du sexe, la découverte de l'autre, etc. Et seulement après quelque temps, et en connaissant un peu mieux la personne, la question que cela devienne sérieux ou non se pose.

Apres il faut aussi dire que je suis de la team: "je couche le premier soir". Ça permet de voir directement si ça fonctionne ou pas, et évite de perdre pas mal de temps. Apres j'ai bien conscience que cela dépend vraiment de ses propres attentes (et du rapport au sexe de chacun), mais je ne me vois pas ramer pendant des semaines avec quelqu'un pour finalement découvrir le moment venu que cela ne colle pas du tout au lit ...

Edit: et OKcupid c'est vraiment top comme site !
Je suis bien d’accord avec toi, okcupid est vraiment un site top, qui m’a permis de rencontrer des personnes avec qui j’ai eu des coups de foudre amicaux et plus si affinités.
Tinder, j’ai ressenti cette appli plutôt comme un vaste supermarché, où j’avais des matchs juste sur ma photo et où je devais faire ensuite un tri sur les débuts de discussion poussif et où je devais à chaque fois expliquer que je ne cherchais rien de très sérieux, que ma vie était déjà bien remplie et surtout que j’étais pas de la team princesse romantique et que la fidélité sexuelle n’était Pas un principe pour moi...
le sexe est un moment de partage, de plaisir et je ne le réserve pas seulement à mon amoureux. J’adore découvrir de nouvelles personnes et prendre mon pied sans penser à autre chose qu’à l’instant présent.
En revanche, je n’apprecie Pas du tout les plans d’un soir qui ne permette pas d’approfondir la relation et de mieux se connaître sur tous les plans. Une nuit ça ne suffit pas pour se libérer à 500% même si ça peut suffit pour se rendre compte que cela ne marchera pas et qu’il est inutile de recommencer ....

Actuellement je ne cherche pas activement de nouvelles rencontres. Je suis en phase de réflexion et même si mon profil okcupid est toujours actif, je suis plutôt en retrait... cela ne me sert à rien de multiplier les relations et mon temps disponible n’est pas extensible a l’infini entre les enfants, mes partenaires actuels et mes amis. C’est un choix réfléchi, sans blues des applis qui m’ont tout de même permis d’etre Mieux accompagnée que mes choix en boîte de nuit ou lors de mes études !
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!