Le « savon de virginité », un produit dangereux qui fait des ravages

Un savon permettant de resserrer les muqueuses est devenu l'un des produits de beauté les plus vendus dans certains pays d'Afrique malgré les ravages que peuvent causer ses effets secondaires.

Le « savon de virginité », un produit dangereux qui fait des ravages

Le savon de virginité est un produit que beaucoup de femmes s’arrachent dans certains pays d’Afrique. Considéré comme le dernier produit à la mode, il coûte entre 2 et 14€ et permettrait de resserrer les muqueuses, promesse d’une « nouvelle virginité »… Selon Jeune Afrique, il serait importé de Dubai et de Chine et serait en vogue à Accra ou encore Nairobi. D’après de nombreux médecins, le produit pourrait endommager les parois vaginales, exposant ses utilisatrices à des risques de cancer.

Malheureusement, les marques vantent la « seconde virginité » permise par ce produit, mais aussi son bénéfice pour le plaisir sexuel des hommes, puisqu’il resserre les parois du vagin. De nombreuses femmes continuent donc à s’en procurer, poussées par des codes sociaux très rigides qui nient tout plaisir du côté féminin…

Rappelons que les mutilations ou blessures génitales féminines sont des pratiques violentes encore très répandues à travers le monde, et contre lesquelles il est nécessaire de lutter.

À lire aussi : L’excision interdite au Nigéria, une avancée significative pour les droits des femmes

Naya Ali

Naya écrit des chroniques vie et société. Douée dans peu de choses à part faire des blagues, elle a préféré écrire chez madmoiZelle plutôt que de passer sa journée à jouer à la console. Elle recherche activement les deux individus qui l’ont victimisée dans le bus en l’appelant Tahiti Bob.

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!