Robes de soirée : tendance 2009

Décembre, déjà. C’est bientôt la période des fêtes et la question de la tenue de réveillon se pose dans toutes les têtes – sauf peut-être dans la mienne*. Cette année, les 80’s dominent toujours mais dans un esprit plus épuré. Le futurisme-rock a remplacé le bal de promo-kitsch de la saison passée. Avis aux bien […]

Robes de soirée : tendance 2009

Décembre, déjà. C’est bientôt la période des fêtes et la question de la tenue de réveillon se pose dans toutes les têtes – sauf peut-être dans la mienne*.

Cette année, les 80’s dominent toujours mais dans un esprit plus épuré. Le futurisme-rock a remplacé le bal de promo-kitsch de la saison passée. Avis aux bien faites, c’est un déluge des robes tube qui est annoncé, avec comme cœur d’inspiration Balmain, Lady Gaga et Rihanna.

En bref : dominance du noir avec beaucoup de cuir stretch, du jersey et de la dentelle, des tissus métallisés (lamé or, argent, hologramme…), des épaules travaillées (volumes et/ou ornements), des robes courtes mais pas décolletées et ultra moulantes, des clous et des sequins ainsi qu’encore un peu de décolletés asymétriques et épaules volantées.

Pour ce qui est de la petite robe noire, elle est donc définitivement néo 80’s (robe tube courte à manches pagode), mais peut aussi s’habiller de dentelle (effet bimatière), de studs ou bien la jouer beaucoup plus classique avec une forme 3 trous à dynamiser par exemple avec un gros collier plastron.

[nggallery id=2]

Et toi, comment t’habilleras-tu le jour du réveillon ? As tu déjà une idée, un modèle qui te fait fantasmer ou resteras-tu en jean-pyjama-feuille de vigne pour signifier ta protestation contre ces jours où en plus de devoir faire la fête, il faut se saper ?

———————–

*Je déteste les robes du soir, je les trouve mesquines. Trois paillettes pour nous faire oublier leur médiocre qualité, une forme systématiquement bustier (et qui n’en a donc rien a ciré de ce que je vais bien pouvoir faire de mes nibards), du noir ou au mieux un monochrome tristounet, une touche de satin, un gros nœud, emballé c’est pesé… Stop. Je fais la grève de la robe de soirée jusqu’à nouvel ordre ou disons jusqu’à que j’en trouve une comme dans mes rêves : mi-princesse, mi-rockeuse de diamants, mi-cool, mi-mode, mi-mignon. Bonne chance.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 32 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • AnonymousUser
    AnonymousUser, Le 20 décembre 2009 à 21h47

    Moi, les robes de soirées, ce sera seulement de la vitrine...

Lire l'intégralité des 32 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)