« No Woman No Drive », le reggae féministe saoudien

En Arabie Saoudite, les femmes n'ont (toujours) pas le droit de conduire. Hisham Fageeh, un jeune comédien saoudien, a brillamment repris « No Woman No Cry » pour en faire « No Woman No Drive », un reggae féministe.

Les femmes n’ont pas le droit de conduire en Arabie Saoudite. Aucune loi ne l’interdit, pourtant, mais c’est le poids des traditions dans ce pays qui entrave le droit des femmes à circuler librement.

L’Arabie Saoudite est le seul pays au monde à refuser aux femmes le droit de prendre le volant.

Hisham Fageeh a étudié aux États-Unis. Avec deux camarades également comédiens, Fahad Albutairi et Alaa Wardi, il a écrit et réalisé une parodie de la chanson de Bob Marley No Woman No Cry, intitulée No Woman No Drive.

Je parie que tu n’as jamais entendu de chanson reggae féministe saoudienne… C’est une expérience que je te recommande !

via

 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mèng
    Mèng, Le 30 octobre 2013 à 8h06

    Génial ! J'adore l'idée! Je ne suis pas surprise du fait que Alaa Wardi fasse partie de la bande, ce mec est un génie!

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)