Les « regards appuyés » sont-ils vraiment un délit d’outrage sexiste ?

Par  |  | 14 Commentaires

La loi Schiappa se voit imputer un certain nombre de faux-procès, parmi lesquels l'idée que les « regards appuyés » seraient désormais sanctionnés. Mais qu'en est-il vraiment ?

Les « regards appuyés » sont-ils vraiment un délit d’outrage sexiste ?

La loi visant à lutter contre les violences sexistes et sexuelles vient d’être adoptée définitivement. Sur les réseaux sociaux, de nombreuses personnes ironisent sur l’une des mesures qu’elle contiendrait…

Je vous ai fait une petite sélection parce qu’il y a un paquet de petits malins outrés :

Il y a aussi certaines personnes pour défendre cette « mesure » :

Le « regard appuyé » n’est pas dans la loi Schiappa

Les Décodeurs du Monde ont écrit un article visant à démonter ce qui n’est autre qu’une fake news.

En effet, tous ces tweets s’appuient plus ou moins sur une capture d’écran du journal de M6 en date du 30 juillet :

Mais l’outrage sexiste défini dans la loi ne fait aucune mention de « regards appuyés » :

« Imposer à une personne tout propos ou comportement à connotation sexuelle ou sexiste qui soit porte atteinte à sa dignité en raison de son caractère dégradant ou humiliant, soit crée à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante. »

Certains internautes ont cru pouvoir retrouver sur le site du Secrétariat d’État à l’égalité la source de cette info, en prouvant ainsi la « véracité » :

Mais ce document, que l’on peut retrouver ici date en réalité de 2015, du temps où Pascale Boistard était Secrétaire d’État.

Il n’a donc rien à voir avec la loi actuelle et n’indique d’ailleurs pas que la loi sanctionne ces « regards appuyés », mais il fait mention des sociétés de transports.

Pour retrouver les explications de Marlène Schiappa sur le délit d’outrage sexiste, je t’invite à (re)visionner l’interview menée par Clémence à 41:17 :

À lire aussi : Polémique sur l’article 2 de la loi Schiappa : « l’atteinte sexuelle avec pénétration » est retirée de la loi

Esther

Esther est tombée dans la marmite de madmoiZelle quand elle était petite. Elle n’a pas grandi, mais elle a depuis développé de fortes convictions féministes. Au croisement de la rubrique actu et de la rubrique témoignages, elle passe de temps en temps une tête à l’étranger pour tendre son micro aux madmoiZelles du monde entier !

Tous ses articles

Commentaires
  • Skippy01
    Skippy01, Le 3 août 2018 à 13h03

    Ce qui me fait enrager, c'est que c'est quasi certains que la plupart de ceux qui ont partagé cette intox savent que c'en est une, voire l'admettent ouvertement mais trouvent quand même un prétexte bidon pour continuer de la partager et d'y souscrire.

    Merci internet d'avoir rendu la bêtise plus omnipotente que jamais.:mur:

    Que faire si même un débunkage incontestable ne suffit même plus à combattre un hoax ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!