La propagande anti-suffragettes du début du XXème siècle en images

L'histoire du féminisme est jalonnée de clichés en tous genres : retour en images sur les plus tenaces avec des œuvres de propagande datant du début du XXème siècle, contre le droit de vote des femmes. Attention, ça pique.

L’usage du terme suffragettes est à la fois spécifique et général. Au sens le plus strict, il désigne les militantes de la Women’s Social and Political Union, fondée en 1903, qui revendiquaient le droit de vote pour les femmes au Royaume-Uni. D’autres mouvements militant pour le droit des femmes existaient à l’époque, comme les suffragistes. Suffragettes et suffragistes étaient parfois confondues, à leur grande horreur… car si la finalité était le droit de vote pour tou•te•s, leurs revendications et leurs méthodes n’étaient pas les mêmes !

Le mouvement pour le droit de vote des femmes au Royaume-Uni fut considéré comme « dangereux », « terroriste », mené par de « mauvaises mères » et une bande de « vieilles filles frustrées » pressées de prendre la place des hommes.

Cette réalité historique trouve malheureusement un écho bien particulier un siècle plus tard, car les mouvements féministes sont toujours moqués par certain•e•s avec les mêmes termes. L’Histoire avance, la marche vers l’égalité est ardue, et loin d’être terminée : les clichés sur les militant•e•s féministes ont la dent dure, et perdurent décennie après décennie.

Cette sélection d’affiches, de gravures et de cartes postales anti-suffragettes et suffragistes, publiées et largement diffusées à l’époque (entre 1900 et 1928) et relayée récemment par MrMondialisation, nous permet de revenir sur ce sujet souvent considéré comme « appartenant à l’Histoire », ce tapis poussiéreux sous lequel on glisse, l’air de rien, des idées finalement pas si lointaines. Le féminisme européen et son histoire sont plongés dans une sorte de flou artistique, et ces images lui rendent une réalité que bien des gens préfèrent oublier.

Rappelons que les femmes britanniques ont obtenu le droit de vote à partir de 30 ans dès 1918 (contre 21 ans pour les hommes) et à partir de 21 ans en 1928. La France, « pays des droits de l’Homme », n’accorde le droit de vote à ses citoyenNEs qu’en 1944.

Si l’histoire des suffragistes et suffragettes vous intéresse, il est très très possible (voire certain) qu’un article de fond sur ce vaste sujet voie le jour sur madmoiZelle… Parce que c’est un thème passionnant !

Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)