« Point de vue social » a sorti une vidéo en langue des signes pour le 1er avril

La chaîne YouTube « Point de Vue Social » a publié une vidéo entièrement réalisée en langue des signes pour le 1er avril, afin de sensibiliser au quotidien des personnes sourdes et malentendantes.

« Point de vue social » a sorti une vidéo en langue des signes pour le 1er avril

Hier, c’est-à-dire le 1er Avril, la chaîne YouTube Point de Vue Social a publié une vidéo un peu différente sur le travail bénévole, différente car pensée pour toutes les personnes malentendantes ou sourdes. En effet, elle a été réalisée en langue des signes, et les valides doivent activer les sous-titres afin de pouvoir la suivre.

big-point-de-vue-social-interview

Un poisson d’avril intelligent et nécessaire

C’est un poisson d’avril, mais pas vraiment. L’équipe de Point de Vue Social voulait dédier un épisode à la promotion des sous-titres et de la langue des signes, sans l’enfermer sur ce thème. Laurent Charrier (devant la caméra), nous raconte les coulisses de cet épisode un peu spécial !

« Je voulais faire un épisode normal qui parle d’un sujet, mais en langue des signes, et pas un épisode sur la langue des signes. On s’est dit que ce serait marrant de sensibiliser les gens à l’importance des sous-titres sur les contenus en français, en mettant les entendants en situation de handicap, pour une fois ! »

Ce « poisson d’avril » pour les valides (que sont tous les gens qui ont un l’ouïe fonctionnelle) a été longuement mûri :

« On s’y est préparé il y a 7 mois, j’ai choisi un thème qui n’aurait pas de termes techniques, pour ne pas avoir à épeler trop de mots qui n’auraient pas leur équivalent en langue des signes.

Je suis passé par les réseaux sociaux pour trouver quelqu’un qui parle couramment la langue des signes, suffisamment pour l’enseigner ? Une prof en attente de titularisation, Adeline, a accepté de m’aider. J’adore la langue des signes, mais je n’ai jamais eu le temps de l’apprendre correctement.

À part dire bonjour-merci-bon appétit, je ne savais plus rien dire ! On a enregistré de 14h à 19h30. On découpait l’épisode, elle me montrait, elle m’expliquait au fur et à mesure, et je « répétais ». C’est pour ça que la fin de la vidéo est plus fluide que le début : j’avais plusieurs heures de signes dans les bras ! »

Laurent Charrier précise :

« La langue des signes n’est pas universelle ! Elle diffère selon les pays, et comporte aussi selon les régions ! C’est pourquoi j’ai utilisé plusieurs signes pour le même mot, parfois ! »

big-ville-apprend-langue-signes-surprise-voisin

Toi qui as regardé la vidéo et qui ne connais peut-être pas la langue des signes, comment t’es-tu sentie face à un contenu qui ne t’était pas accessible de par sa forme (le quotidien des personnes malentendantes et sourdes) ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Laurent PDVS
    Laurent PDVS, Le 3 avril 2016 à 6h35

    Miniza01
    Olalala, ce sujet tombe à pique...
    Je fais mon projet de fin d'étude sur la surdité (grossièrement) mais je ne connais personne qui en est atteint… (stupidement), alors que c'est quand même un point de vue essentiel et primordial si je veux mener la chose à bien.
    (...)
    Je ne sais pas trop dans quel forum je peux demander ça, donc je poste ici
    Hello!
    Si tu veux, je peux te mettre en relation avec Adeline (la personne qui m'a aidé à signer cet épisode). Elle fréquente la communauté sourde et pourra te mettre en contact avec des femmes qui vivent la surdité au quotidien. :)

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)