Le plus petit sac du monde est là, mais que peut-on y mettre ?

Ce sac est si petit que tu auras envie de le mettre dans UN AUTRE sac pour ne pas le perdre. C'est dingue !

Le plus petit sac du monde est là, mais que peut-on y mettre ?

Au cours de son dernier défilé, Jacquemus a présenté le sac le plus minuscule jamais vu.

C’est un vanity miniature, qui pourrait carrément passer pour un pendentif !

Que mettre dans le plus petit sac du monde ?

Selon Vogue, il s’agit du « mini sac parfait pour délaisser le superflu et ne transporter que le nécessaire ».

En effet, tu ne vas pas vraiment avoir le choix d’y transporter autre chose que le STRICT nécéssaire…

Voici quelques idées de ce que tu pourrais mettre dedans :

  • Un euro
  • Des AirPods
  • Une cup
  • Ta boule Quies préférée
  • Une tête de weed
  • La clé de ton journal intime
  • Une capote
  • Une noix
  • Ta pilule du jour
  • Un chewing-gum
  • Une barrette de shit
  • Un rouge à lèvres
  • Une bague
  • Une paire de faux cils

Tu trouveras cette petite chose sur la boutique en line de Jacquemus, pour la modique somme de… 200€ !

Mais pourquoi donc ce sac est-il si petit ?

Ce sac semble inspiré des châtelaines, en vogue à la Renaissance. Il s’agissait de tout petits contenants accrochés à une longe chaîne qui se portait autour du cou.

View this post on Instagram

Title: Elizabeth I Author: English school Private collection ⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀⠀ ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ⠀ ⠀ Queen Elizabeth I was crowned at the age of 25 and went on to rule England for over four decades. As an unmarried woman who was able to maintain control during her reign, she remains an unusual monarch in history. Her many royal portraits offer the chance of better understanding this charismatic figure, perhaps allowing us a glimpse of the real woman behind the throne. In this privately held painting, an unknown artist took pains to emphasize her two most famous features: her pale English skin and striking red hair. Elizabeth was often depicted adorned with pearls, as she is here, which came to symbolize her chastity and devotion to her subjects. #GucciBeauty — @tatianaberg Photo © Philip Mould Ltd, London / Bridgeman Images

A post shared by Gucci Beauty (@guccibeauty) on

Dans le même genre, il y avait aussi le pomander, qui était généralement en métal et servait à se parfumer en y stockant par exemple des épices.

View this post on Instagram

Title: Portrait of Aefge Gijbland, aged seventeen, 1598
Author: Friesian school Private collection ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ In this portrait in a private collection, an example of the individualistic portraits of the Dutch School in the 16th century, Aefge Gijbland, identifiable from her family crest in the corner, poses in a genteel manner popular in woman portraits of the time. Richly dressed in brocade and shining fabric, her hands display her gold belt, indicating her wealth, and from the gold chain dangles a pomander, which would have been filled with perfumed ambergris, herbs, and spices. Her expression is confident and tranquil as she gazes directly at the viewer, inspiring us to wonder about her status and accomplishments. #GucciBeauty — @lrsphm
Photo © Richard Philp, London / Bridgeman Images

A post shared by Gucci Beauty (@guccibeauty) on

En plus d’une éventuelle inspiration du passé, il y a peut-être une volonté du designer de faire passer un message.

Si beaucoup d’internautes se moquent de cet énième lubie de la mode, d’autres y trouvent une signification philosophique, comme l’indique cette réponse sous le post twitter de Vogue :

J’aimerais rebondir sur cette remarque en précisant que la haute couture n’est pas là pour être pratique. C’est une forme d’art, dans laquelle rien n’est dû au hasard.

Chez de nombreux designers, une réflexion construite est à l’origine de chaque collection.

Et toi, qu’est-ce que tu mettrais dans ce sac ?

À lire aussi : Fendi sort une écharpe vulve : l’effet accouchement est imparable

JE DEPASSE MA PEUR DU SKATE (AVEC BÉRENGÈRE KRIEF)

Caroline.A


Tous ses articles

Commentaires
  • Syloene
    Syloene, Le 14 février 2019 à 22h11

    Je reviens sur les propos de @Mewen , tout a fait d'accord, à l'époque ils y mettaient souvent du poison, parfois des opiacés. Mais quelle bonne idée du poison en cette soirée (pourrie) de St Valentin :bomb::evil: niark niark
    (Sinon collier de poupées pour ma fille mais à ce prix là elle rêve XD)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!