4 leçons que j’ai apprises en couchant avec un autre que mon ex

Par  |  | 22 Commentaires

Après une relation longue, cette madmoiZelle a pour la première fois couché avec un autre garçon que son ex. Et elle a appris bien des choses.

4 leçons que j’ai apprises en couchant avec un autre que mon ex

Il y a quelques mois, j’ai rompu avec un mec après plusieurs années de couple.

C’était ma première relation et j’ai tout appris avec mon ex. Ce qui était cool pour lui et plutôt naze pour moi, c’est que je ne pouvais pas comparer cette expérience à mes précédentes.

Quelques mois après avoir rompu, j’étais très anxieuse à l’idée de jouer à touche pipi avec quelqu’un d’autre que mon ex.

Être nue devant un autre, sucer un autre, montrer MA CHATTE à quelqu’un d’autre, bref : baiser. Et finalement, je suis bien loin de regretter.

En plus d’avoir eu une excellente baise, j’ai appris et compris plein de trucs. Sur moi, sur la teub et sur la vie.

Des trucs que j’aurais sûrement conseillés à des potes mais que je n’avais personnellement pas encore assimilés.

L’hygiène de la teub

Mon ex (qu’on appellera Claude), bien que très propre et ordonné, avait souvent la teub qui puait. Et je ne parle pas d’une ou deux fois ou de circonstance exceptionnelle. NON NON.

C’était super écœurant et ça me coupait toute envie de le sucer. La fellation oui, mais la fellation au pipi : non merci.

Alors quand j’ai dû m’atteler à la tâche avec mon plan cul (qu’on appellera François), j’étais un peu anxieuse. Et puis comme je suis une fille bosseuse, j’y suis allée avec entrain… et tout allait bien.

C’était pas un jour de chance, j’avais pas le nez bouché et les papilles hors service et j’étais pas saoule.

Moralité pour ma vie désormais : si une teub sent vraiment trop mauvais, ça dégage dans la salle de bain ou chez un docteur. Avec diplomatie et tact bien sûr, mais quand même.

Je me lave, j’essaie de faire un truc sympa de la baraque, c’est accueillant quoi. Alors ce serait sympa de faire kif-kif bourricot et de passer un coup de balai avant d’accueillir du monde.

JE LE MÉRITE.

C’est jamais normal d’avoir mal

Avec Claude, j’avais toujours super mal. Bon en même temps, il y allait un peu comme un bourrin. Mais ça évidemment, je ne l’ai réalisé que dans les bras de François.

Claude n’avait pourtant pas une bite de taille gargantuesque, enfin c’est pas ce qui déconnait. Il était dans ce que j’appellerais une « moyenne tout à fait respectable ».

Sauf qu’à l’image de l’équipe de France de football en 2010, il faisait pas du beau jeu. Il me faisait un peu passer pour l’empotée de service et, de fil en aiguille, j’ai cru que… j’avais un problème physique.

J’ai commencé à complexer et à penser que je devais consulter. Je ne pouvais pas baiser avec lui deux fois de suite sans choper une cystite ou avoir mal pendant des jours.

Ce qui enlève vachement d’attrait à la vie sexuelle, vous en conviendrez.

J’ai pensé au pire, j’ai cru que c’était normal pour les êtres pourvu•es de vagin d’avoir mal en baisant.

ALORS QU’AVEC FRANÇOIS, malgré une boîte de capotes qui a fini vide, une teub de très bonne facture et des heures de baise, j’étais tout à fait sereine du slip. Et j’ai découvert les douces joies du sexe sans douleur nulle.

Double joie, quand je lui demandais un changement de position si je ressentais un inconfort : il le faisait. Très beau jeu de sa part.

Guider c’est cool, être écoutée c’est MIEUX

Contrairement à mon ex, mon plan cul n’a pas fait comme s’il savait mieux que moi ce que je voulais !

C’est normal de guider un peu son partenaire en baisant. Bon ça, je l’avais quand même compris avec mon ex.

Et quand je dis guider, je veux pas parler d’ambiance maîtresse d’école (sauf si c’est votre petit délire, là je juge pas).

Non, juste donner des petites indications ! Pour éviter de jouer au jeu des énigmes avec le mec alors que je pourrais juste dire « oui, comme ça et plus à gauche ».

Enfin, ça, c’est cool… si l’autre prend ce que l’on dit en compte.

Contrairement à mon ex, François-le-plan-cul a pris ma remarque en compte, n’a pas laissé tomber mon astuce au bout d’une minute pour faire comme lui jugeait mieux d’agir.

Et, contrairement à mon ex, François n’a pas fait comme s’il savait mieux que moi ce que je voulais ! QUE TOUT LE MONDE FASSE COMME FRANÇOIS.

Ça a l’air con comme ça, mais ça change tout. Et j’aurais vraiment dû prendre conscience de ça plus tôt. Vous savez, avant d’avoir une vie sexuelle NULLE.

Grâce à ce plan cul, j’ai non seulement bénéficié d’une leçon de cul mais surtout d’une leçon de vie : être écoutée et respectée, ça marche pour tout.

Pour le sexe, en couple, en amitié, partout.

C’est pas parce qu’un mec n’aime pas un truc que c’est moi qui suis nulle

C’est comme si toute ma vie on m’avait dit « tu es une chaussure » !

ÉCRIVEZ-LE PARTOUT, ÉCRIVEZ-LE DANS LES LIVRES. Ce qui est plutôt logique et évident d’ordinaire ne l’a pas été pour moi pendant des années.

J’étais convaincue que j’étais une empotée du cul, un cas perdu de la pipe, une cancre du fion.

Et puis j’ai niqué avec François, le plan cul du miracle. Il m’a fait des compliments… et j’ai vu qu’en fait j’étais cool aussi.

C’est pas que mon ex était un connard de ne pas aimer ma manière de niquer… c’est qu’on n’avait pas du tout d’alchimie sexuelle. Et ça arrive !

Est-ce que j’aurais mieux géré (avec lui) s’il avait eu une teub propre ? Sans doute. Est-ce qu’on se serait mieux entendus s’il avait été bienveillant ? Sûrement.

Comment je pourrais être triste à cause d’un truc que j’ai jamais eu ?

En fin de compte, ce que j’ai surtout appris, c’est que ce n’est pas parce que je n’avais pas eu de rapport sexuel avant que j’étais naze ou empotée.

C’est qu’il faut me faire confiance, être à l’écoute de moi-même et ne pas accepter un problème en me disant simplement « oh well, ça doit être comme ça que ça se passe le sexe en fait ».

Et enfin, je retiens aussi que, même plus vieille et avec de la pratique dans les pattes, on a toujours à apprendre.

Alors merci François.

À lire aussi : Les 10 pires conseils qu’on m’a donnés sur le sexe

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Une madmoiZelle


Tous ses articles

Commentaires
Forum (22) Facebook ()
  • Hannaë
    Hannaë, Le 21 octobre 2017 à 13h47

    Truc de fou, est-ce que quelqu'un vient d'écrire ma biographie ou quoi?
    Je me suis reconnue dans tous les points de cet article! Avant j'avais l'impression que j'étais nulle, j'avais toujours mal donc je me disais que j'avais un problème, que c'était de ma faute, du coup j'avais plus envie de rien faire.
    Et puis un FRANCOIS dans ma vie! Youhou!
    Merci pour cet article feel-good :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!