Pirates des Caraïbes 4

Si Pirates des Caraïbes 4 sort ce mercredi 18 mai, notre vaillant rédac chef a eu l'occasion de le voir durant le Festival de Cannes. Que vaut-il ?

Pirates des Caraïbes 4

Après avoir terminé le montage de la vidéo du jour à 4h, j’ai allègrement dépassé la barre des 3h de sommeil cette nuit pour me lever à 7h du mat’ et espérer avoir une place pour assister à la projection de presse de Pirates des Caraïbes quatrième du nom ce matin (cf le dessin du jour de Pénélope sur Arte pour piger le fonctionnement). Le nouvel opus des aventures de Jack Sparrow est présenté au Festival de Cannes hors-compétition. On part dimanche aprèm et je ne pouvais pas quitter Cannes sans assister à la projection d’un film.

Premier gag : mes lunettes 3D n’ont pas marché du premier coup — l’image clignotait alternativement en rouge et bleu, et après 3 minutes et un début de mal de crâne horrible, je me suis décidé à me lever, à déranger mes 12 voisins pour aller en chercher une fonctionnelle auprès d’une hôtesse, avant de remonter ré-emmerder mes braves congénères pour retourner gentiment à ma place.

jack sparrow

Voilà pour le côté anecdotes. Mais assez bavardé, passons au film, petite bande-annonce :

Chargement du lecteur...

Après les trois premiers épisodes réalisés par Gore Verbinski, c’était un vrai challenge pour Rob Marshall de redonner un second souffle à la série Pirates des Caraïbes. Les critiques sont assez partagées ici, certains dénoncent un nouvel épisode pour tirer un peu plus sur la pompe à $$$ de la saga, d’autres au contraire saluent un scénario plus clair, moins touffu que les trois premiers, dont les intrigues étaient échevelées.

Tentons d’être objectif et occultons Cannes, le festival, toute cette pression. Le film n’est pas extraordinaire et si effectivement, son déroulement est plus limpide, on s’y ennuie pas mal. Il aurait pu durer trois bons quarts d’heure de moins qu’on en aurait eu la substantifique moëlle.

Jack Sparrow tout mou

On sent clairement un lissage du personnage de Jack Sparrow, encore amoureux de son ex Pénélope Cruz, et donc bien moins fourbe et vicelard que par le passé. D’ailleurs, profitez-en pour kiffer l’hommage de The Lonely Island au Capitaine.

L’Espagnole, quant à elle, est un tantinet sous-exploitée : son personnage est intéressant mais est bien moins mis en valeur que feu celui de Keira Knightley.

Bien sûr, on sourit encore par moments et quelques scènes — notamment celles des sirènes, sont enthousiasmantes… soulignons également le fait que Disney démystifie en un quart d’heure la petite Ariel avec ses sirènes ultra-flippantes, moins Astrid Berges-Frisbey que Gemma Ward, d’ailleurs. Big up à Mickey pour ce point, donc.

Un p'tit bisou ?

Plein de p’tits nouveaux

Chargement du lecteur...

(« featurette » de Disney à propos des nouveaux persos)

Enfin, en dehors de l’actrice française qui se débrouille très bien et Pénélope Cruz donc, les nouveaux personnages n’apportent pas vraiment grand’chose à la dynamique du film et qu’effectivement, on sent bien que plus ça va, moins Pirates des Caraïbes arrive à renouveler le vent de fraîcheur apporté par le premier épisode.

À voir, si vous êtes fans de Johnny Depp et de la série, sinon, allez donc voir Midnight in Paris de Woody Allen ou si vous êtes sur Cannes, The Artist, le film hommage au cinéma muet de Michel Hazanavicius avec Jean Dujardin (qui sort en octobre pour vous, pauvres gens de la plèbe qui n’êtes pas à Cannes).

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 22 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • JoySHE
    JoySHE, Le 3 juin 2011 à 1h11

    Why_So_Serious;2243341
    Bon. Je crois que je suis la seule à l'avoir trouvé décevant en tout point.
    Je suis exactement du même avis que toi ! Je suis pourtant une grande inconditionnelle de la série, j'ai adoré le 1 et beaucoup beaucoup beaucoup beaucouuuuup aimé le 2 et le 3, mais ce quatrième volet ... Il lui manque tout ! L'histoire ne va nulle part, les combats sont mous, les personnages sans fond, Sparrow amoureux ... AMOUREUX quoi. Notre capitaine bien aimé u.u Et c'est quoi cette vieille échappée du palais du roi là .... Franchement, j'ai été très déçue ! Je n'ai pas du tout retrouvé l'ambiance des autres volets.

Lire l'intégralité des 22 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)