Pikachu pourrait changer de nom (et ça ne fait pas plaisir à tout le monde)

À Hong Kong, le nom cantonais Pikachu pourrait passer en mandarin. Si ça n'a pas beaucoup de signification pour nous, là-bas, le sujet crée des tensions. Parce que les Pokémons, à force, font partie de la mémoire collective.

Demandez à n’importe qui de vous citer un nom de Pokémon : pratiquement tout le monde pourra au moins vous parler de Pikachu. Cette grosse souris électrique au poil jaune est devenue l’emblème d’une des licences phares de Nintendo. À tel point qu’il est difficile d’y toucher…

Souvenez-vous, en janvier, l’Internet frissonnait devant la bande-annonce de Detective Pikachu. Le Pokémon emblématique se retrouvait soudainement affublé d’une voix grave et particulièrement bizarre, très très loin des adorables « pika pika » de notre enfance.

Eh bien, Nintendo a fait PIRE. À l’occasion de la sortie des prochains volets, Pokémon Moon et Sun, la souris jaune risque de changer de nom à Hong Kong.

En effet, là-bas, les Pokémons portent leur nom cantonais. Dans le reste de la Chine, ils ont leur qualificatif mandarin. Concrètement, ça donne « Pi-Ka-Qiu » en cantonais et « Bei-Ka-Ciu » en mandarin. Du coup, Nintendo voudrait que le Pikachu hong-kongais délaisse la traduction cantonaise de son nom pour celle en mandarin. Et une centaine d’autres Pokémons devrait subir le même sort.

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour eux ça veut dire beaucoup. Les hong-kongais•es sont très attachés à leur culture et au fait qu’elle diffère de celle du reste de la Chine. Quand Hong-Kong a réintégré la Chine, les gens jouaient déjà à Pokémon ! Ce n’est pas juste un élément de culture populaire, c’est carrément une référence pour beaucoup de monde.

Une pétition a été lancée pour faire en sorte que Nintendo change d’avis. Celle-ci a été rédigée en anglais et une page Facebook a été créée à cette occasion.

Cette nouvelle est assez fascinante, puisqu’elle met en lumière la détresse de certain•es hong-kongais•es face à ce qu’ils considèrent comme une disparition de leur culture. Et même si Pikaqiu ça me fait un peu tiquer, c’est leur culture à la fin !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pyl
    Pyl, Le 16 août 2016 à 15h33

    @guerredesmiroirs

    Je remonte ce vieux topic, car je suis très fâchée par le traitement médiatiqie de cette affaire. Encore plus quand Mad' se contente de répéter bêtement ce qui a été déjà écrit sams aprofondir. Derrière une news qui peut prêter à sourire se cache des enjeux politiques et sociales tendus entre la Chine et Hong Kong. Si vous aviez suivi un peu l'actu, vous aviez peut-être vu les grandes manifestations de Umbrella Movement.

    La Chine essaie depuis des lustres d'effacer la culture locale. Cela passe par la langue cantonaise qui a failli être éradiquée de l'enseignement au profit du mandarin.

    La pop-culture semble être un sujet de moindre importance, mais c'est bien un vecteur très fort au quotidien.

    Donc un peu de respect je vous prie. Je suis fatiguée des kikous se moquer allègrement de cette news alors qu'elle cache des enjeux bien plus importants que ça.

    Un court article du Monde qui va plus loin : http://mobile.lemonde.fr/pixels/art...-des-tensions-politiques_4930441_4408996.html

    Un autre en anglais : https://www.washingtonpost.com/news...change-reflects-fear-of-chinese-encroachment/

    Un qui en profite pour remémore l'histoire et la particularité culturelle de Hong Kong :
    http://www.zam.com/article/633/the-politics-behind-hong-kongs-pikachu-protests

    Cordialement.

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)