Une ancienne égérie Lego critique le marketing genré

En 1981, Rachel Giordano posait pour une pub Lego. À l'heure où sa photo a fait le tour du Web, elle condamne le marketing genré des jouets actuels.

Une ancienne égérie Lego critique le marketing genré

Lego est beaucoup critiqué aujourd’hui à cause de sa collection « Lego Friends », destinée aux petites filles. Pendant des années, le point fort de la marque a pourtant été sa neutralité de genre, qui permettait à tous les enfants d’exprimer leur créativité.

Pour le leur rappeler, une pub de 1981 est ressortie sur Internet ces derniers temps. On n’y voit pas une touche de rose, pas une mention du genre de l’enfant et le texte insiste sur la fierté d’avoir construit quelque chose.

« Quoi que ce soit, c’est beau »

L’image a fait le tour du Net jusqu’à arriver aux yeux du modèle, la petite fille qui posait en 1981. Rachel Giordano est aujourd’hui une naturopathe de 37 ans. Elle a rencontré une contributrice du site Women You Should Know.

On y apprend qu’elle tenait réellement dans ses mains une de ses créations en Lego, qu’elle avait réalisée dans le studio avant la séance photo. Elle portait aussi ses propres vêtements.

Lori Day de Women You Should Know lui a fait refaire une photo semblable à celle de la publicité. Mais au lieu de lui faire tenir une construction originale, elle lui a mis dans les mains l’un des derniers-nés Lego Friends, le Heartlake News Van.

Censé représenter une camionnette de journalistes télé, le jouet a pourtant de sérieux airs de salon de coiffure. Mais le pire est sans doute sa description : « Emma » va couvrir l’histoire du « meilleur gâteau du monde », avant d’aller se préparer pour être belle devant la caméra pour son direct (vous avez déjà vu un vrai van de journaliste ? Spoiler : il ne contient pas de table de maquillage).

« La segmentation genrée des jouets interfère avec l’expression créative des enfants », explique Rachel Giordano. « Je sais que ma manière de jouer étant petite fille a construit la personne que je suis aujourd’hui. C’est en partie ce qui m’a poussée à devenir médecin, ça m’a donné envie d’aider les autres dans leur santé et leur bien-être. Je suis co-propriétaire de deux centres médicaux à Seattle. Les trousses de docteurs étaient auparavant destinés à tous les enfants, aujourd’hui elles sont seulement au rayon garçons. Je pense qu’ils devraient à nouveau être marketés pour tous les enfants, comme les Lego et les autres jouets. »

On aimerait que les fabricants l’entendent.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Clemessi
    Clemessi, Le 13 février 2014 à 18h56

    @Lady Von Duck   My thought precisely. D'ailleurs c'était si clair dans ma tête que  j'ai accouché de ma fille le 24,et résilié notre abonnement box le 29 (premier truc que j'ai fait en sortant de la maternité :) ;). Par ce que j'ai retourné le problème dans tous les sens, et je vois pas trop comment c'est possible d'éviter la pub aux gosses si tu les laisse regarder la télé vu comme il y en a de plus en plus: quand gamine y avait une page de pub dans l’émission en prime time, maintenant il y en a 3, je trouve ça incroyable...
    (d'aucun pourra me dire à raison qu'on peut garder la télé et ne pas laisser les gamins la regarder, mais honnêtement je suis pas sure que la pub fasse beaucoup de bien non plus à des adultes, donc quand on veut regarder un truc maintenant, c'est en catch up sur internet) 

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)