Des personnes âgées réagissent à… Snapchat

TheFineBros ont sorti un nouvel épisode de « Elders react » (Des personnes âgées réagissent), pour demander à nos grand-parents (ou pas) ce qu’ils pensent de SnapChat.

Ah, SnapChat ! À l’heure où nos parents et grand-parents ont envahi nos réseaux sociaux de djeun’s, postant des photos de nous bébés dans le bain sur Facebook, et répondant à nos tweets en mode « c’est comme ça que tu travailles ? »… cette nouvelle application, au concept abscons pour beaucoup, semblait venue du ciel.

À lire aussi : Snapchat, la nouvelle appli de photos éphémères

L’idée d’envoyer à ses ami-e-s une photo rigolote qui s’efface instantanément après en rebute déjà certain-e-s, jeunes et moins jeunes, fans de Mission Impossible ou non. Alors quand TheFineBros décident de mettre un smartphone avec SnapChat entre les mains de quelques personnes âgées qui s’en tamponnent allègrement la partie la plus charnue de leur individu… On ne croule pas sous l’enthousiasme et l’allégresse face à tant de modernité.

Après une première partie laborieuse, où ces braves gens finissent par partager un selfie fun pour faire plaisir aux petits jeunes, ils donnent leur avis sur la question. Passé les premiers instants de perplexité, il y en a quand même que ça amuse, qui aiment l’idée de pouvoir dessiner sur les photos et de rester sur la même longueur d’ondes que les jeunes.

À lire aussi : The FineBros et leur « React Series » – La minute YouTube

Mais l’idée que rien n’est permanent avec SnapChat n’en laisse aucun indifférent. D’un côté c’est cool, parce qu’au moins si tu partages une photo compromettante sous l’emprise de l’alcool (ou pas), personne ne peut s’en servir par la suite pour leur faire du chantage. Une dame qui ne connaît visiblement pas le concept de capture d’écran ou le hacking émet même l’idée d’apprendre aux politiciens à s’en servir.

D’un autre côté, effectivement, on se méfie de ce qui part sur le Net, car rien n’en disparaît jamais vraiment. Or si c’est amusant de pouvoir envoyer des photos « juste pour le fun » sans les conserver, il n’empêche qu’il faut faire attention à ce qu’on envoie. Et beaucoup de nos seniors estiment important d’encadrer les jeunes ados, soit en leur expliquant les risques, soit en leur interdisant d’utiliser leurs smartphones lors de certaines occasions (comme passer la nuit chez un-e pote).

À lire aussi : Pourquoi il ne faut pas partager les photos volées de Jennifer Lawrence & co.

Enfin, quand on commence à parler des dérives, et comment l’industrie du porno se sert de l’application, vous avez les fatalistes qui s’en cognent tant qu’il y a rien d’illégal… Et puis ceux pour qui tout ça devient trop compliqué, et qui trouvent qu’on n’était pas si mal du temps des appareils photo avec pellicule et des photos qu’on range dans un album.

Avec toutes les polémiques que chaque nouvelle appli engendre, on ne peut pas trop leur en vouloir de nous faire le coup de « c’était mieux avant ». Et toi, SnapChat, tu en penses quoi ? Tu ne pourrais pas vivre sans, tu ne supportes pas le concept, où ça t’en touche un sans faire bouger l’autre ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire