Un père hacke Donkey Kong pour que sa fille joue avec Pauline

Mike Mika est un père dévoué : quand sa fille de trois ans est fâchée de ne pas pouvoir jouer avec Pauline dans Donkey Kong, il hacke le jeu pour elle.

En novembre dernier, Mike Hoye corrigeait le patch de Zelda pour que sa fille puisse jouer avec Arielle qui sauve son petit frère plutôt qu’avec Link. Aujourd’hui, c’est Mike Mika qui s’attaque à Donkey Kong.

Il raconte que sa fille était habituée à jouer avec Peach dans Mario Bros 2 et qu’elle ne comprenait pas pourquoi elle ne pouvait pas commander Pauline dans Donkey Kong. Quand elle a appris que ce n’était pas possible de changer de personnage dans ce jeu, « elle a vraiment eu l’air déprimé », comme l’écrit le père sur la description YouTube de la vidéo. Alors il a modifié le ROM de 2010 de Donkey Kong pour la NES en remplaçant Mario par la jeune fille en détresse et vice versa :

C’est pile poil dans l’air du temps, puisqu’il a uploadé la vidéo sur YouTube deux jours après qu’Anita Sarkeesian a publié la première partie de son étude sur les demoiselles en détresse dans les jeux vidéo.

Quoiqu’il en soit, Mike Mika a posté le patch pour modifier le jeu il y a quelques heures. Si ça vous dit…

– via Kotaku

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

Sophie Riche

Eh, salut toi ! Avant, mon pseudo, c'était Sophie-Pierre Pernaut, mais comme c'était un peu long et que j'aime bien mon vrai nom, j'ai repris mon blaz. Mais bon, tu peux m'appeler Sophie-Pierre Pernaut ou Sophie-Pierre ou SPP ou même dauphin. C'est toi qui choisis. Sinon J'ai 25 ans jusqu'à ce que j'en ai 26, puis 27 et ainsi de suite jusqu'à ce que je meurs ; tu connais le principe.

Tous ses articles

Commentaires
  • Jane Smith
    Jane Smith, Le 12 mars 2013 à 5h39

    Un papa avait fait quelque chose de similaire avec Zelda, il avait remplace tous les pronoms par du feminin pour sa fille... Gros big-up.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!