Ces comportements que les gosses des années 2000 ne connaîtront jamais #2

Par  |  | 29 Commentaires

Dans les années 90, Internet arrivait à peine et les forfaits téléphoniques n'étaient pas illimités... Voici 15 comportements que les gamins d'aujourd'hui ne connaîtront jamais !

Ces comportements que les gosses des années 2000 ne connaîtront jamais #2

Non, les gamins des années 2000 n’ont pas connu la même jeunesse que la mienne ! Après un premier article sur le sujet ayant connu un succès certain, je me suis dit qu’il fallait faire une suite…

Je vous ai donc listé 15 autres comportements que les enfants d’aujourd’hui ne connaîtront décidément pas.

Et si vous êtes d’humeur nostalgique, sachez que la Box madmoiZelle de janvier est faite pour vous : pour 22€90, vous recevrez 8 objets sur le thème Kids des 90’s !

Utiliser le minitel pour… Ou juste d’ailleurs connaître l’existence des minitels !

Les minitels, c’est un peu les ancêtres des ordinateurs.

#emmaus

A post shared by Hoardergurl (@hoardergurl) on

Cela pouvait servir à plein de trucs, comme s’inscrire à des formations, regarder l’annuaire en ligne ou encore trouver l’amour. Pour ce faire, il fallait alors tapper « 36 15 » puis le nom du service voulu…

De cette époque, on garde l’expression « 3615 ma life ».

Devoir entendre un bruit bien chelou pour se connecter à Internet

Et engueuler vos proches quand ils répondaient au téléphone pendant que vous étiez sur Internet. Connards. Ça coupait la connexion.

Trouver tout à fait normal d’attendre plusieurs minutes pour qu’une page web se charge

Et découvrir les photos morceau par morceau, parce qu’elles mettaient 3 plombes à se charger entières.


Vitesse accélérée

D’ailleurs, on parle des Dollz ?

À 9 ans et demi, habiller ces « poupées » en 2D était l’une de mes activités préférées sur Internet !

Ce site propose toujours d’en faire !

Écouter de la musique sur un walkman

Quand j’étais gamine, la mééééga classe, c’était d’avoir un lecteur cassette ambulant.

Ça ne rentrait évidemment pas dans une poche

En grandissant, les Cool Kids avaient des lecteurs CD portables.

Après cette époque est venue celle des lecteurs MP3. J’en avais un qui pouvait contenir 15 chansons max’, autant dire que c’était serré.

Aujourd’hui, et bien… J’ai un portable. Ne mentons pas, c’est quand même nettement plus pratique.

Imaginer Harry Potter mentalement, car il n’y avait pas de films

J’ai lu les premiers Harry Potter quand j’avais 7 et 8 ans. À l’époque, aucun film n’était encore sorti.

Autant dire que je m’étais imaginé mentalement plein de choses sur l’univers et que j’ai été déçue quand j’ai vu pour la première fois Daniel Radcliffe jouer Harry… Je le trouvais trop « propre » pour interpréter le héros.

Je me souviens aussi avoir été surprise que Malefoy ne se prononce pas Mal-foi ou que l’on prononce le U dans le mot quidditch (j’avais toujours imaginé que ça se disait « ki-dditch »).

Aller chez le photographe du coin imprimer vos dernières photos

Il fallait ensuite revenir les chercher parfois plusieurs jours plus tard, pour les découvrir dans une chouette enveloppe.

Je dis bien découvrir parce qu’à l’époque, aucun appareil photo n’avait d’écran ! Vous imaginez pas la rage quand on se rendait alors compte qu’on avait laissé le doigt sur l’objectif…

L’appareil photo jetable, mon meilleur ami en vacances

Ça me fascinait de me dire que le photographe voyait passer ainsi la vie de toutes les personnes dont il imprimait les clichés.

Acheter un magazine ou appeler le cinéma pour connaître les horaires des films

Parmi les magazines qu’on retrouvait aux toilettes chez mes parents, il y avait toujours l’Officiel des spectacles.

Appeler l’horloge parlante pour connaître l’heure

Sans Internet, si on se retrouvait à devoir caler une nouvelle montre ou horloge, le plus simple était alors d’appeler l’horloge parlante.

Le service t’annonçait alors d’une voix robotique :

« Dans 3 bip, il sera exactement 17H20 et 30 secondes. BIIIP. BIIIP. BIIIP. »

Connaître par cœur les numéros de tous vos proches car ils n’étaient pas enregistrés dans votre téléphone

Gamine, j’étais capable de réciter le numéro de mes parents et celui de la plupart de mes amies.

Connaître le numéro de quelqu’un : preuve numéro 1 que c’était un vrai pote

Aujourd’hui, si je me souviens de mon numéro perso, c’est bien parce que ça fait 10 ans que j’ai le même !

N’avoir que 6 chaînes à la télé

Bizarrement, même si les programmes ne me plaisaient pas vraiment, je restais beaucoup plus longtemps dessus.

Je me souviens que l’arrivée de la TNT a vraiment été un truc FOU dans nos maisons !

Utiliser les cabines téléphoniques

Oui parce que, encore une fois, les portables n’étaient pas vraiment monnaie courante. On utilisait alors des cabines téléphoniques (de la marque France Télécom, comme Orange n’existait pas encore).

Certaines personnes se souviennent peut être de caméras cachées où des haut-parleurs étaient placés sur la cabine, ce qui faisait que tout le monde pouvait entendre la conversation.

Ça me faisait mourir de rire.

Aujourd’hui, j’appelle juste ça un connard qui téléphone dans le train.

Avoir un nombre de SMS limités

D’où la création du langage SMS, fait pour limiter le nombre de lettres utilisées au maximum.

GT la best a sa é 1 KK en ortograf

Ayons un petit moment de recueillement pour ce temps où choisir son camps, c’était choisir entre écrire en abc ou écrire en T9.

Utiliser tout à fait sérieusement des expressions comme « Ça boum ? », « cool Raoul » ou « lâche-moi les baskets »

Bon, c’était déjà mieux que cette abomination :

Avoir « vécu » le 11 septembre

Enfin, sur une note moins joyeuse, les enfants des années 2000 n’ont pas vécu le 11 septembre. Ils liront ça dans les livres d’histoires.

De ce fait, ils n’auront pas connu les cartes postales de New York avec les tours jumelles, ni les voyages en avion sans se soucier d’avoir des produits liquides sur eux.

Et ça, ça me fiche vraiment un coup de vieux. 

À lire aussi : 16 comportements que les gosses des années 2000 ne connaîtront jamais

Commentaires
  • Mondaysghost
    Mondaysghost, Le 10 janvier 2018 à 20h53

    Encarta pour préparer les exposés !!!

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!