Noël en Suède en quatre plats phares du réveillon

Noël en Suède comprend tout un tas de plats, souvent à base de poisson ou de viande fumée. Voici quatre plats que vous serez susceptibles de trouver sur une table de fêtes en Suède.

Noël en Suède en quatre plats phares du réveillon

Après la Pologne, on poursuit notre tour du monde des tables de fêtes en passant par la Suède ! Au-delà des traditionnelles boulettes de viande et plats à base de saumon, la Suède est un pays culinairement très riche. On y retrouve toutes sortes de spécialités, notamment lors des fêtes. Voici donc quatre plats que vous serez susceptibles de trouver en Suède lors d’un repas de noël.

Le jambon de noël – l’incontournable

julskinka suédois
Un incontournable des fêtes suédoises : le jambon de Noël, également appelé julskinka. C’est un jambon cuit très lentement (pour qu’il soit bien tendre et juteux) et enveloppé d’une croûte à base de moutarde, de chapelure et d’oeufs. Rien que d’en parler, je ne suis plus dans mon état normal. C’est un plat que l’on retrouve dans d’autres pays nordiques ou même en Angleterre mais en Suède il est servi froid et tartiné de moutarde suédoise.

Janssons frestelse – le gratin traditionnel

janssons frestelse

Il est connu que la cuisine suédoise s’appuie beaucoup sur des produits de la mer. C’est le cas de ce gratin composé de pommes de terre, d’oignons, de crème fraîche et d’anchois. C’est une recette très simple mais efficace : il vous suffira de couper des pommes de terre en lamelles, de les mettre dans un plat à gratin beurré auparavant, d’y ajouter oignons en lamelles, anchois, crème fraîche et sel poivre et hop au four à 180°c. Une heure après, vous pouvez déguster votre gratin suédois de noël.

Le Smörgåstårta – le gâteau de sandwichs bien frais

Smörgåstårta
J’avoue que c’est un peu mon petit préféré. Un gâteau de sandwichs, principalement à base de fromage frais (vous pouvez le refaire chez vous avec du fromage type Saint Morêt par exemple), de concombres, de saumon fumé et de crevettes. On y trouve également pas mal de persil, d’aneth, de tomates cerises et de citron (notamment sur le dessus du gâteau pour le décorer. Le concept est simple : tartiner plein de tranches de pain de tous les ingrédients dont je viens de vous parler et simplement jouer à l’architecte en fait. Une bonne alternative aux plats un peu riches et bourratifs que l’on peut traditionnellement trouver dans les repas de fêtes.

La Lussekatter – la brioche aux épices

lussekatter
Un peu de sucré : la lussekatter. C’est une brioche suédoise à base de raisins qui peut être trouvée sous de nombreuses formes même si la plus commune est un « s » inversé comme le montre la photo ci-dessus. Cette brioche est traditionnellement mangée un peu avant Noël, pendant l’avent, notamment le jour de la saint Lucie.

On agrémente souvent ces plats de vin chaud, de pickles de betterave et bien sûr de pain d’épices ! Voilà pour un Noël en Suède ! Moi je vous laisse, j’ai un peu envie de partir plonger mon visage entier dans un gâteau de sandwichs.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Api
    Api, Le 21 décembre 2014 à 22h58

    Quelques précisions: les lussekatter sont des brioches au safran, les raisins sont pour la décoration. Le dessert principal du Noël suédois est le risgröt (un porridge de riz). Et je n'ai jamais vu de smörgåstårta sur une table de Noël suédoise, c'est plutôt un plat/gâteau servis en été. :fleur:

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)